Jeff Panacloc casse les codes du "spectacle" à la Halle Tony Garnier

Jeff Panacloc casse les codes du "spectacle" à la Halle Tony Garnier
DR

De retour à Lyon ce mercredi avec son nouveau spectacle, Jeff Panacloc contre-attaque, l'humoriste a offert un vrai show aux Lyonnais venus voir sa marionnette phare Jean-Marc, mais aussi les deux nouveaux personnages. Un deuxième spectacle, beaucoup plus impressionnant que le premier.

Doit-on seulement attendre de rire lorsque nous allons voir un humoriste ? C'est du moins le minimum. Mais avec son nouveau spectacle, l'ancien électricien devenu ventriloque en offre plus à son public, avec de la danse, du chant ou encore des parties de "seul en scène". Dans un décorum digne d'un show à l'américaine ou d'une comédie musicale, entre néons et écrans géants, Jeff construit son spectacle autour de Jean-Marc, un singe aussi bien inarrêtable qu'attachant de tendresse pour son "maître" que son public.

Et quoi de mieux que l'actualité pour attirer les spectateurs. Gilets Jaunes, politiques, homosexualité, syndicalistes, pédophilie dans l'Eglise tous les sujets y passent notamment grâce au nouveau personnage de Jacky. La marionnette inarrêtable, technicien de Jean-Marc et figure de quelques fidèles des bistros de quartier, passe toute l'actualité au crible.

Mais comment oublier le reste. Nabilouche, la petite amie du singe, un peu "légère" sur certains sujets, évoque avec Jeff Panacloc des sujets comme la sexualité, la tromperie ou encore les réseaux sociaux sans aucun filtre. Peut-être le passage un peu plus long du spectacle, où le ventriloque enchaine les blagues "potaches" pendant un petit quart d'heure.

En tous cas, les Lyonnais étaient au rendez-vous. Jeff et ses acolytes repasseront à la Halle Tony Garnier le 13 décembre pour ceux qui n'ont pas pu y aller ce mercredi.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.