Villefranche : elle tend une embuscade à son ex-petit ami

Villefranche : elle tend une embuscade à son ex-petit ami
Image d'illustration - LyonMag

Jeudi 11 avril, une étudiante et un jeune lycéen comparaissaient devant la justice pour violence de groupe sur autrui. Le jugement sera rendu le 3 septembre.

Attendu en bas de son immeuble, la victime s'est faite agressée par son ex-petite amie accompagnée de deux amis. En sortant de chez lui, il fait face au petit groupe de trois, qui le prend par surprise.

L'ex-petite amie commence par lui donner une gifle, qu'elle explique au tribunal "j'étais énervée je ne voulais pas parler avec lui". La dispute dégénère et le jeune lycéen assomme la victime d'un coup à l'œil jugé "extrêmement violent" selon la partie civile. Lunette cassée, hématome et plaie au niveau de l'arcade, la jeune victime se retrouve avec sept jours d'incapacité temporaire de travail (ITT) prescrit par le médecin et son objectif d'intégrer l'équipe de France de natation reporté. Le jeune sportif de haut niveau ajoute lors de son audition que sa vue " n'est pas revenue à 100% et ne reviendra jamais à 100%".

Le procureur a requis la peine de 70 heures de travail d'intérêt général, refusé par l'ex-petite amie. Le tribunal rendra alors sa décision le 3 septembre.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Papymo le 16/04/2019 à 20:28

Scandaleux la sanction!!! Prison pour les 3 agresseurs. 1 an ferme et 5 ans de sursis pour leur eviter une recidive

Signaler Répondre

avatar
Nikeletat le 16/04/2019 à 16:51

Si sa avait été le fils du juge ou du flic sa aurait pas été la même toujours pareil tant qu'on est pas comme eux on aura rien sans forcer

Signaler Répondre

avatar
Coucou le 16/04/2019 à 15:47

Je.trouve.ca.degeulasse.il.ya.pas.justice.sens.prendre.a.un.jeune.l.ex.petite.ami.jluimettrai.1mois.prison.ferme

Signaler Répondre

avatar
Invisible et révolté le 16/04/2019 à 12:21

Où est l'égalité ici ?
Si c'était une meuf qui avait subit ces coups, Marlene allait crier sur tout le toit.
Ici, nous sommes en face d'un guet-apens.
Pourquoi une sanction aussi minime ?
Le juge serait-il aussi moins sévère s'il s'agissait de l'ex petit ami ?

Signaler Répondre

avatar
AndJusticeforall. le 16/04/2019 à 10:59

préméditation devant le domicile de la victime à 3 contre 1 sans raison valable, blessure à vie

LE TIG EST REFUSé PAR LA MEUF ?? LOL

YA UN CACHOT POUR CA ?

T'es un homme t'insulte un flic en manif, tu prends 3 mois ferme avec mandat ?

C'EST QUAND QILS CONDAMNENT LES AGRESSIONS GRATUITE QUI METTENT EN DANGER LES GENS QUAND LE MEC OU CEUX QUI EN VEULENT L'EGALITé SEN BAT LA RACE DE SES ACTES ET DE SES CONSEQUENCES DEVANT LE TRIBUNAL ET REFUSE LA MOINDRE DES SANCTIONS ??

Egalité for all.

Signaler Répondre

avatar
comem d hab le 15/04/2019 à 16:03

la lacheté de s attaquer a 3 contre un...
une victime qui a ses projets d avenir remis en question
un victime blessée a vie

.... et le juge ne demande que du TIG!???

on se moque de qui la!!??


comme toujours, auncun respect pour les victimes... cette justice est incompréhensible

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.