Qui veut (encore) payer des impôts ?

Qui veut (encore) payer des impôts ?
Issam Benzeghiba - DR

L’épisode des gilets jaunes marquera durablement les esprits.

Si les revendications premières pouvaient être légitimes et entendues (pouvoir d’achat, fiscalité plus juste…) le tournant violent d’une partie d’entre eux a complétement discrédité le mouvement et dissout ses revendications.

Je veux garder l’attente de plus de justice fiscale. Il n’y a pas de justice fiscale sans justice sociale. L’inverse est aussi vrai.

Je veux aussi garder les inquiétudes d’une France rurale, qui subit de plein fouet un déclassement sans précédent et qui lutte, chaque jour, pour s’en sortir. Quand chaque mois est une épreuve, il est compréhensible qu’à un moment cela "explose". La fiscalité écologique ne peut être efficace que si les mesures avancées sont accompagnées, notamment à destination des ménages les plus modestes.

Au centre des débats, le "ras-le-bol" fiscal mais surtout ce sentiment d’injustice lorsque les classes moyennes et populaires galèrent alors que ceux qui sont en haut de la pyramide voient leurs revenus progresser simplement du fait de mesures fiscales qui leur sont favorables.

Qui peut sérieusement accepter la baisse des APL, la hausse de la CSG ou encore la désindexation des retraites sur l’inflation, alors qu’au même moment l’instauration de la "flat tax" et la modification de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière permet aux plus aisés de réaliser des gains substantiels ?! Ce n’est pas dogmatique ou démagogique que de dire cela ; simplement relater la réalité telle qu’elle est.

Pourtant, l’impôt est censé garantir une certaine forme d’équité, de justice et une vraie redistribution de la richesse créée. Là où un ouvrier entre dans l’impôt avec une tranche à 14%, le rentier vivant de ses dividendes en paiera seulement 12,8% grâce à la "flat tax" instaurée par le gouvernement.

D’où le malaise.

Dans ce contexte, l’enjeu est de redonner du sens à l’impôt. Le rendre plus progressif et non l’inverse comme c’est le cas aujourd’hui pour les 5% les plus riches. Le rendre aussi plus lisible, plus intelligible et plus légitime.

Ce qui est valable pour les ménages l’est tout autant pour les collectivités territoriales.

La suppression progressive de la taxe d’habitation (argument électoral majeur et véritable "imposture" morale) pose une question fondamentale : celle de la capacité des collectivités territoriales à lever l’impôt et donc à maitriser, au moins pour partie, leur fiscalité. D’ailleurs, l’avenir de la taxe d’habitation reste flou et les collectivités locales freinent leurs investissements par crainte d’une nouvelle baisse de leurs recettes et on peut difficilement leur en vouloir. Sans parler de celles qui ont été obligées de contractualiser avec l’Etat (Métropole de Lyon, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin…) sous peine de voir leur dotation globale de fonctionnement diminuer.

L’injustice fiscale existe dès lors que l’impôt creuse les inégalités et fragilise le contrat social. C’est même une atteinte au "contrat" qui lie les collectivités territoriales et l’Etat quand ce dernier remet gravement en cause les équilibres financiers de ces collectivités en ne compensant pas les recettes fiscales dont il les prive alors que les besoins sociaux, notamment, ne cessent de croître : C’est la double peine.

Les conséquences sur l’activité économique sont désastreuses, en particulier sur l’investissement.

On ne peut entrer dans le débat sur la fiscalité par une seule mesure au risque d’échouer. L’idée est de laisser plus de marge aux Régions, Départements et autres Métropoles pour fixer librement le taux et fixer l’assiette de certains impôts. Cette fameuse nouvelle phase de décentralisation attendue par beaucoup.

Et puis, parce que nous sommes à la fin de ce Grand Débat National, je fais des propositions : un transfert équitable et intelligent de compétences et de moyens de l’Etat vers les collectivités territoriales dans un troisième acte de décentralisation ; une lutte sans merci contre l’évasion fiscale qui assèche les finances de l’Etat ; une traque aux niches fiscales qui ne contribuent en rien au circuit économique ; la suppression de micro-taxes qui coûtent souvent plus qu’elles ne rapportent ou encore l’instauration systématique de contreparties lorsque de l’argent public est versé à des entreprises.

La question des contreparties est essentielle : arrêtons de donner de l’argent public sans mesure contraignante en retour ! Souvenez-vous du million d’emplois promis par le MEDEF suite au CICE. La bonne blague !

Rationaliser la dépense publique ne doit pas seulement signifier "tailler dans les dépenses" en creusant les inégalités comme c’est le cas, mais d’abord et avant tout penser à l’efficacité de la dépense publique. Elle doit être une priorité, la justice sociale une boussole et la transition écologique l’objectif recherché.

Pour que, enfin, le consentement à l’impôt qui est à la base de tout système démocratique, puisse consolider notre démocratie et combattre les extrêmes.

Issam Benzeghiba

Elu à Meyzieu, Professeur Agrégé d’Economie

43 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ça risque pas le 28/04/2019 à 19:47
Post monétaire a écrit le 28/04/2019 à 19h31

Mais dites donc dites donc, encore une bâche ?
:D

Je n'ai plus de doute (oui, c'est affreux), vous êtes bien celui qui a couvert le stade de Décines avec tout ce beau plastique blanc !
:o)

Courage, si vous deviez en faire autant que moi...

Autant de présence et de commentaires sur le forum ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 28/04/2019 à 19:31
Modèle oisif Pm a écrit le 28/04/2019 à 19h14

L oisiveté à raconter vos salades est t il un modèle AM : c est une chance de ne pas avoir trop de MC en France..

Mais dites donc dites donc, encore une bâche ?
:D

Je n'ai plus de doute (oui, c'est affreux), vous êtes bien celui qui a couvert le stade de Décines avec tout ce beau plastique blanc !
:o)

Courage, si vous deviez en faire autant que moi...

Signaler Répondre

avatar
Modèle oisif Pm le 28/04/2019 à 19:14
Post monétaire a écrit le 28/04/2019 à 18h13

ça s'appelle "la rotation monétaire" et c'est obligatoire sinon le système monétaire meurt.

Après si vous en avez marre d'être esclave, vous pouvez commencer à réfléchir à un autre système ;)
(commencer à y réfléchir, c'est déjà un grand pas)

L oisiveté à raconter vos salades est t il un modèle AM : c est une chance de ne pas avoir trop de MC en France..

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 28/04/2019 à 18:13
KIKOU a écrit le 28/04/2019 à 17h15

Payer ? Mais je ne fais que ça depuis des décennies !!!! Si tu as des idées pour ne plus rien payer,je suis preneur .

ça s'appelle "la rotation monétaire" et c'est obligatoire sinon le système monétaire meurt.

Après si vous en avez marre d'être esclave, vous pouvez commencer à réfléchir à un autre système ;)
(commencer à y réfléchir, c'est déjà un grand pas)

Signaler Répondre

avatar
KIKOU le 28/04/2019 à 17:15

Payer ? Mais je ne fais que ça depuis des décennies !!!! Si tu as des idées pour ne plus rien payer,je suis preneur .

Signaler Répondre

avatar
Majo17 le 27/04/2019 à 09:45

J'aime bien ce gars. Pertinent, efficace et qui se prend pas pour une star. CQFD

Signaler Répondre

avatar
schtroumpf grincheux le 24/04/2019 à 14:15
Post monétaire a écrit le 23/04/2019 à 17h38

En attendant, celui qui remet "le survisme" devant, c'est vous :o)
Et si on parlait de Freud qui a inclus le fait de "payer" dans le processus thérapeutique ?
Quel bienfaiteur pour les soins ce Freud ! :D

Le gars qui s'appuie sur des légendes grecques pour légitimer au final, le fait de "prendre un sacré paquet de fric" à ses clients ! (et de préférence en liquide non ?)
;)

Arrrrrrrrrrhh !
Beurk le gars Freud !

t'as vu comment qu'il est le gars Freud qui s'appuie sur des légendes grecques pour légitimer au final, le fait de "prendre un sacré paquet de fric" à ses clients ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/04/2019 à 17:38
Pas mal la "TCA" ! o:) a écrit le 23/04/2019 à 17h17

O:)

Sauf si le Survisme devenait niche fiscale ! o:)

En attendant, celui qui remet "le survisme" devant, c'est vous :o)
Et si on parlait de Freud qui a inclus le fait de "payer" dans le processus thérapeutique ?
Quel bienfaiteur pour les soins ce Freud ! :D

Le gars qui s'appuie sur des légendes grecques pour légitimer au final, le fait de "prendre un sacré paquet de fric" à ses clients ! (et de préférence en liquide non ?)
;)

Signaler Répondre

avatar
Pas mal la "TCA" ! o:) le 23/04/2019 à 17:17
TCA pour PM a écrit le 23/04/2019 à 16h12

Si la France pouvait créer un impot sur la connerie Taxe sur la Connerie Ajoutée(TCA) ,Pm à lui seul résoudrait la dette publique

O:)

Sauf si le Survisme devenait niche fiscale ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/04/2019 à 17:01
Bouteille quasi vide de Pm a écrit le 23/04/2019 à 16h02

Mince.!!.pm réalise gràce à un internaute que si le voleur consomme les biens dérobés,ce n est pas lui qui paie de Tva.. il ose pour ne pas perdre la face (survie???) ,démentir ses affirmations précédentes!!
Il y a encore du chemin pour qu il atteigne un niveau de connaissance moyen en économie du commun des mortels dans ce monde qu il ignore pu qu il réinvente selon ses fantasmes..

Lorsque vous aurez compris qu'un voleur dépense le fric volé

vous aurez compris en quoi les voleurs participent en payant des impôts comme la TVA.

:o)


et cadeau bonus, ça fait tourner l'économie avec "les marchands d'assurances !"

Signaler Répondre

avatar
TCA pour PM le 23/04/2019 à 16:12
Post monétaire a écrit le 23/04/2019 à 15h36

"..........................si un voleur vole une bouteille et la consomme ensuite,il serait donc contributeur de la TVA?! ....................."


aie, ça commence mal.... pourquoi déformer les propos que j'ai tenu sinon parce que vous êtes un anonyme malfaisant ?


Le reste de votre "démonstration" ?
Des insultes :D

Bravo, vous êtes un digne représentant de la société actuelle.

Si la France pouvait créer un impot sur la connerie Taxe sur la Connerie Ajoutée(TCA) ,Pm à lui seul résoudrait la dette publique

Signaler Répondre

avatar
Bouteille quasi vide de Pm le 23/04/2019 à 16:02
Post monétaire a écrit le 23/04/2019 à 15h36

"..........................si un voleur vole une bouteille et la consomme ensuite,il serait donc contributeur de la TVA?! ....................."


aie, ça commence mal.... pourquoi déformer les propos que j'ai tenu sinon parce que vous êtes un anonyme malfaisant ?


Le reste de votre "démonstration" ?
Des insultes :D

Bravo, vous êtes un digne représentant de la société actuelle.

Mince.!!.pm réalise gràce à un internaute que si le voleur consomme les biens dérobés,ce n est pas lui qui paie de Tva.. il ose pour ne pas perdre la face (survie???) ,démentir ses affirmations précédentes!!
Il y a encore du chemin pour qu il atteigne un niveau de connaissance moyen en économie du commun des mortels dans ce monde qu il ignore pu qu il réinvente selon ses fantasmes..

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/04/2019 à 15:36
ignare Pm a écrit le 23/04/2019 à 14h43

Analysons votre croyance fumeuse !!!!: D :
si un voleur vole une bouteille et la consomme ensuite,il serait donc contributeur de la TVA?! ce ne serait pas plutôt le magasin qui devrait l'imputer dans ses pertes en réglant eux même la TVA due ?!!
Vous êtes vraiment un guignol du forum incapable de comprendre des basiques de niveau maternelle et vous osez vouloir révolutionner l'économie en parlant de la monnaie alors que vous ne savez rien sinon répéter des salades comme un perroquet ?!!!Survisme et Post monétaire sont les supercheries qui font rire depuis 6 ans ou vous faire critiquez à juste titre, partant d' incultures totales en imaginant un fantasme d'autiste:
Pourtant vous en avez du temps à perdre pour mettre en boucle durant des heures quotidiennes en parfait névrosé vos fakes news au lieu de vous former une fois pour toute aux disciplines qui vous sont incompréhensibles ou totalement déformées:être la risée du forum identifié ne vous crée aucune honte:votre survisme doit savoir l'expliquer
dans votre personnalité si singulière !!

"..........................si un voleur vole une bouteille et la consomme ensuite,il serait donc contributeur de la TVA?! ....................."


aie, ça commence mal.... pourquoi déformer les propos que j'ai tenu sinon parce que vous êtes un anonyme malfaisant ?


Le reste de votre "démonstration" ?
Des insultes :D

Bravo, vous êtes un digne représentant de la société actuelle.

Signaler Répondre

avatar
ignare Pm le 23/04/2019 à 14:43
Post monétaire a écrit le 22/04/2019 à 18h53

Le voleur paye la TVA parce qu'il consomme.

Les fraudeurs ne fraudent pas "par hasard" mais bien pour consommer eux aussi.

ça emmerde bien votre discours de FN /RN mais même les roumains que vous n'aimez pas sur le sol Français, payent cet impôt.


Et en plus, comme beaucoup de gens vont chez Auchan, ça permet aux milliardaires d'être encore plus milliardaires :o)

Analysons votre croyance fumeuse !!!!: D :
si un voleur vole une bouteille et la consomme ensuite,il serait donc contributeur de la TVA?! ce ne serait pas plutôt le magasin qui devrait l'imputer dans ses pertes en réglant eux même la TVA due ?!!
Vous êtes vraiment un guignol du forum incapable de comprendre des basiques de niveau maternelle et vous osez vouloir révolutionner l'économie en parlant de la monnaie alors que vous ne savez rien sinon répéter des salades comme un perroquet ?!!!Survisme et Post monétaire sont les supercheries qui font rire depuis 6 ans ou vous faire critiquez à juste titre, partant d' incultures totales en imaginant un fantasme d'autiste:
Pourtant vous en avez du temps à perdre pour mettre en boucle durant des heures quotidiennes en parfait névrosé vos fakes news au lieu de vous former une fois pour toute aux disciplines qui vous sont incompréhensibles ou totalement déformées:être la risée du forum identifié ne vous crée aucune honte:votre survisme doit savoir l'expliquer
dans votre personnalité si singulière !!

Signaler Répondre

avatar
schtroumpf Savant le 23/04/2019 à 14:06
Post monétaire a écrit le 22/04/2019 à 18h53

Le voleur paye la TVA parce qu'il consomme.

Les fraudeurs ne fraudent pas "par hasard" mais bien pour consommer eux aussi.

ça emmerde bien votre discours de FN /RN mais même les roumains que vous n'aimez pas sur le sol Français, payent cet impôt.


Et en plus, comme beaucoup de gens vont chez Auchan, ça permet aux milliardaires d'être encore plus milliardaires :o)

En plus ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 22/04/2019 à 18:53
économie PM réinventé a écrit le 19/04/2019 à 10h30

faudra nous expliquer comment " le voleur" paie la TVA d'un bien subtilisé ainsi que "tout fraudeur qui dissimile la déclaration de revenus ou de patrimoine pour en être exonéré de tout impôt diverse voir obtenir des "subventions en tout genre pour ressources faibles (sous)déclarées

Le voleur paye la TVA parce qu'il consomme.

Les fraudeurs ne fraudent pas "par hasard" mais bien pour consommer eux aussi.

ça emmerde bien votre discours de FN /RN mais même les roumains que vous n'aimez pas sur le sol Français, payent cet impôt.


Et en plus, comme beaucoup de gens vont chez Auchan, ça permet aux milliardaires d'être encore plus milliardaires :o)

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 22/04/2019 à 11:34

Le besoin d'un contrôle de gestion se fait sentir, tout comme la nécessité de lutter très fermement contre les dérives des gestionnaires de l'argent public. L'impôt ne se justifie que lorsque son niveau reste acceptable, ce qui implique la définition d'une "règle d'or", pour le niveau des contributions du français moyen.

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 21/04/2019 à 07:46

Cette façon, qu'ont les politiques d'éviter le RIC, la transparence des dépenses de l'état et la désindustrialisation ne permet aucun débat, ni la moindre discussion. Souvenons-nous des promesses de E.Philippe en décembre, suppression des augmentions de carburants, de gaz, d'électricité etc etc... Sans vraie démocratie rien ne changera dans le sens du peuple. Quand à vos propos sur la violence, ils ne découlent d'aucune réflexion et sont vraiment démagogiques.

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 20/04/2019 à 13:53
1083 a écrit le 19/04/2019 à 17h07

"avant c'était le troc" d'où sortez vous cette ineptie ?

Avant l'invention de la monnaie, c'est à dire il y a un peu longtemps, on faisait du troc. Je vous laisse faire vos propres recherches.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 20/04/2019 à 01:19

De toute façon pourquoi ne pas essayer ce jeune homme ?
Étant diplômé de la sorte après tout il serait plus compétent que ces énarques avec leur savoir qui date et utilise le Napoléon comme parole d évangile !!!
Donc présentez vous pour les européennes vous risquez juste de faire sauter cette fourmilière de feignants où il y a par pays 30 profiteurs de cette manne financière !!!!
Vous pouvez vérifier c est la vérité ;;;
Cordialement.

Signaler Répondre

avatar
issalade le 19/04/2019 à 17:37

un simple épisode des manifestations jamais vu depuis mai 68 ?
le seul épisode c'est ta petite carrière en politique

Signaler Répondre

avatar
1083 le 19/04/2019 à 17:07
Rappel a écrit le 19/04/2019 à 14h50

Le sytème monétaire existe depuis des siècles. Avant c'était le troc.

"avant c'était le troc" d'où sortez vous cette ineptie ?

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 19/04/2019 à 14:50
Money money : PM reclame 10.000.000 € a écrit le 19/04/2019 à 11h12

C’est quoi la logique de dire qu’il faut un monde sans argent, et de demander des dons pour un montant de 10.000.000 € sur votre site grossier et mensonger de charlatan ?

Le sytème monétaire existe depuis des siècles. Avant c'était le troc.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 19/04/2019 à 11:21

Payer des impôts ?
Il y a " à boire et à manger"...moi je préfère boire un pot...!!

Signaler Répondre

avatar
Money money : PM reclame 10.000.000 € le 19/04/2019 à 11:12

C’est quoi la logique de dire qu’il faut un monde sans argent, et de demander des dons pour un montant de 10.000.000 € sur votre site grossier et mensonger de charlatan ?

Signaler Répondre

avatar
économie PM réinventé le 19/04/2019 à 10:30
Post monétaire a écrit le 18/04/2019 à 20h39

Rassurez-vous, tout le monde en paye des impôts, même les "clandestins", même les "voleurs", etc...
ça s'appelle la TVA.
Mais je ne vous apprends rien.

faudra nous expliquer comment " le voleur" paie la TVA d'un bien subtilisé ainsi que "tout fraudeur qui dissimile la déclaration de revenus ou de patrimoine pour en être exonéré de tout impôt diverse voir obtenir des "subventions en tout genre pour ressources faibles (sous)déclarées

Signaler Répondre

avatar
1083 le 19/04/2019 à 09:38
IRPP a écrit le 19/04/2019 à 08h34

Un peu d intelligence vous aurait permis de comprendre sans citer l impot concerné que celui que seul 50% des français le paie en plus des autres lié à la consommation comme la Tva ou taxe sur l énergie et qui touche le revenu qu ' évoque Zig....
Sans doute que l impot sur le revenu ou celui sur les sociétés ne vous sont pas familiers pour ne pas en être redevable..

ce qui devrait vous inquiéter c'est que seul 43% des français paient l'IR.
Sommes nous une nation de pauvres ou de dissimulateurs ?

Signaler Répondre

avatar
IRPP le 19/04/2019 à 08:34
Post monétaire a écrit le 18/04/2019 à 20h39

Rassurez-vous, tout le monde en paye des impôts, même les "clandestins", même les "voleurs", etc...
ça s'appelle la TVA.
Mais je ne vous apprends rien.

Un peu d intelligence vous aurait permis de comprendre sans citer l impot concerné que celui que seul 50% des français le paie en plus des autres lié à la consommation comme la Tva ou taxe sur l énergie et qui touche le revenu qu ' évoque Zig....
Sans doute que l impot sur le revenu ou celui sur les sociétés ne vous sont pas familiers pour ne pas en être redevable..

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/04/2019 à 20:39
patriotisme ringard? a écrit le 18/04/2019 à 19h21

moi je suis bien content d'en payer des impôts :preuve que je gagne suffisamment pour contribuer à la nation!!!
le jour où il n'y aura plus d'impôt ,l'économie s'écroulera et la France avec!!

Rassurez-vous, tout le monde en paye des impôts, même les "clandestins", même les "voleurs", etc...
ça s'appelle la TVA.
Mais je ne vous apprends rien.

Signaler Répondre

avatar
patriotisme ringard? le 18/04/2019 à 19:21
Zig a écrit le 18/04/2019 à 18h51

Moi j'aimerai bien être en mesure de payer des impôts, pourtant je fais des efforts, je n'ai plus qu'un enfant à charge, je suis un fonctionnaire (un gâté...)

Ben non, pas moyen, même à la source.

Y a déjà pas assez pour 3 donc je suis exoneré...

Est-ce que je suis un dangereux révolutionnaire ?

moi je suis bien content d'en payer des impôts :preuve que je gagne suffisamment pour contribuer à la nation!!!
le jour où il n'y aura plus d'impôt ,l'économie s'écroulera et la France avec!!

Signaler Répondre

avatar
Vx le 18/04/2019 à 18:58

Monsieur Benzeghiba,v
ous qui faîtes de la politique, pouvez-vous me citer une seule personnalité politique (à part Carignon, et encore il a bien rebondi ensuite) qui a fait de la prison à cause de ses malversations ?
Pourtant ce ne sont pas les exemples de magouilles qui manquent.Il y en a même pléthore.
Et quand cela touche trop de monde à la fois vous pouvez toujours compter sur l'auto-amnistie.
Au pire une petite inéligibilité de 5 ans et hop, un retour en grâce via les médias pas du tout complaisant et certes des électeurs à la mémoire courte.
Donc comment s'étonner de la violence exprimée par quelques-uns ?
Violence qui effectivement à toujours servi à discréditer les mouvements populaires et qui au final arrange bien le pouvoir en place.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 18/04/2019 à 18:51

Moi j'aimerai bien être en mesure de payer des impôts, pourtant je fais des efforts, je n'ai plus qu'un enfant à charge, je suis un fonctionnaire (un gâté...)

Ben non, pas moyen, même à la source.

Y a déjà pas assez pour 3 donc je suis exoneré...

Est-ce que je suis un dangereux révolutionnaire ?

Signaler Répondre

avatar
franchement le 18/04/2019 à 18:48

futur maire de meyzieu

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/04/2019 à 17:19
démagogie PM a écrit le 18/04/2019 à 16h54

Votre démagogie est votre raison d'être ,on le sait au vu de vos multiples interventions ...
Faire croire que l'impôt existant est le mal "calmer les peuples..vous n'avez pas le choix...".repose bien sur les idées des extrêmes qui oublient que la création de l'i^pot est votée démocratiquement et a bine pour objectif soit de mieux réguler la répartition des richesses (preuves des statistiques évoqués en amont) soit pour créer des services publics dans l’intérêt général ,tradition bien français pour avoir à ce jour un poids qui donne 56%du PIB
Pour le reste que de fausses informations ou idées loufoques "communiy manager politique" n'ayant à votre différence aucune action politique de près ou de loin ( d’où l'absence d'identification qui vous perturbe semble t-il, pour en faire de la pub comme vous le faites...!!!) ou surement pas à envier le voisin comme vous le suggérer ( le mérite n'est possible qu'en présence de la monnaie)d'autant que vous êtes le seul à vous plaindre réellement de la concurrence et de l'idée simpliste que l'un pique à l'autre :besoin d'un don?!!!

Oui,

je suis un vilain démagogiste et vous vous êtes un gentil qui récite comme il faut la leçon qu'il a appris à l'école (école ou évidemment je ne suis pas allé puisque je suis aussi un abruti)

Mais bon, au final :

" l'Etat prend dans votre poche et vous n'avez pas le choix."

Point.
Et ça entraine "guerre" pour prendre l'autre, et sentiments d'injustices car les comptes publiques ne sont jamais transparents et que les citoyens ne votent finalement "rien" en ce sens.

Signaler Répondre

avatar
Calcul le 18/04/2019 à 17:01

Pas mal les propos de cet agrégé...j'aime bien !

Signaler Répondre

avatar
démagogie PM le 18/04/2019 à 16:54
Post monétaire a écrit le 18/04/2019 à 16h19

"...................l'impôt n'est pas "de prendre l'argent de l'autre " comme si c'était un vol dans votre façon de l'exprimer mais d'assurer la redistribution pour le bien commun.................."

votre sémantique est plus douce, (comme celle des réelles manipulateurs qui utilisent le miel)
mais concrètement, l'Etat prend dans votre poche et vous n'avez pas le choix.

Point.

Au sujet de la redistribution : oui, c'est un principe pour "calmer les peuples", leur faire comprendre que s'ils changent quoi que ce soit, ils risquent de perdre le peu qu'on leur donne.
ça les calme.
Le système monétaire a bien retenu la leçon des "révolutions" de l'Histoire, et pour les empêcher, elles fait du goûte à goûte.


Sinon, on a la confirmation que votre commentaire anonyme de community manager politique n'est qu'une manipulation,
dans votre utilisation de la peur pour que le lecteur se "bloque" et ne réfléchisse pas :

"...................Certains rêvent bien entendu un régime de Corée du Nord avec un égalitarisme parfait mais au prix d'une dictature et de privation de libertés qu'ils ne connaissent certainement pas......................"


Sûr, la corée du Nord ça fait peur ! :o)


Mais les idées postmonétaires sont aussi un poison pour les régimes communistes de type Corée du Nord, car ils ne peuvent plus payer (et donc "tenir") leurs soldats et leur population sans monnaie.
Et évidemment, la démocratie réelle directe, ces pays n'en veulent pas !
:o)

L'économie postmonétaires c'est une économie basée sur les ressources, sur la libre réponse aux besoins et non à des planifications de "gens qui pensent à votre place où est votre bonheur".
Bien loin des planifications communistes ou capitalistes.

Mais surtout, ne réfléchissez pas à ce qu'est une économie basée sur les ressources ! :o)
Continuez à envier le voisin dans la guerre commerciale permanente.

Votre démagogie est votre raison d'être ,on le sait au vu de vos multiples interventions ...
Faire croire que l'impôt existant est le mal "calmer les peuples..vous n'avez pas le choix...".repose bien sur les idées des extrêmes qui oublient que la création de l'i^pot est votée démocratiquement et a bine pour objectif soit de mieux réguler la répartition des richesses (preuves des statistiques évoqués en amont) soit pour créer des services publics dans l’intérêt général ,tradition bien français pour avoir à ce jour un poids qui donne 56%du PIB
Pour le reste que de fausses informations ou idées loufoques "communiy manager politique" n'ayant à votre différence aucune action politique de près ou de loin ( d’où l'absence d'identification qui vous perturbe semble t-il, pour en faire de la pub comme vous le faites...!!!) ou surement pas à envier le voisin comme vous le suggérer ( le mérite n'est possible qu'en présence de la monnaie)d'autant que vous êtes le seul à vous plaindre réellement de la concurrence et de l'idée simpliste que l'un pique à l'autre :besoin d'un don?!!!

Signaler Répondre

avatar
pois chiche jaune le 18/04/2019 à 16:42

"Qui veut (encore) payer des impôts ?"

Les gilets jaunes.
Toutes leurs revendications sont une invitation à payer encore plus d'impôts.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 18/04/2019 à 16:24

Lorsque je lis cet article je ne peux qu'être en accord avec monsieur Issam Benzeghiba.
Mais, je ne crois pas que les choses vont évoluer avec la bande d'incompétents de LREM, MODEM et AGIR qui votent le doigt sur la couture du pantalon toutes les lois crées par Jupiter.
Même le libéral Philippe Aghion qui a participé au programme économique de Macron ne comprend pas pourquoi la partie compensatrice des avantages donnés aux riches prévue dans son programme n'a pas été mise en oeuvre.
Les électeurs de gauche qui ont voté pour ce type au premier tour de l'élection présidentielle auraient du prendre le temps de réfléchir.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/04/2019 à 16:19
Communisme sans monnaie a écrit le 18/04/2019 à 15h52

rectification une fois de plus à notre manipulateur de service PM:
l'impôt n'est pas "de prendre l'argent de l'autre " comme si c'était un vol dans votre façon de l'exprimer mais d'assurer la redistribution pour le bien commun ,mots bannis de votre vocabulaire pour critiquer la monnaie

Un rappel à tous les démago qui interprètent en fakes news par pure idéologie ou fausses informations :
la France est l'un des pays les plus redistributeurs au monde pour ses citoyens (voir les statistiques officielles de l'INSEE qui démontrent par exemple que 30%du PIB correspondent à des transferts sociaux par le biais de la fiscalité et permet en l’occurrence de doubler les revenus les plus faibles des intéressés sans son existence )
Certains rêvent bien entendu un régime de Corée du Nord avec un égalitarisme parfait mais au prix d'une dictature et de privation de libertés qu'ils ne connaissent certainement pas

"...................l'impôt n'est pas "de prendre l'argent de l'autre " comme si c'était un vol dans votre façon de l'exprimer mais d'assurer la redistribution pour le bien commun.................."

votre sémantique est plus douce, (comme celle des réelles manipulateurs qui utilisent le miel)
mais concrètement, l'Etat prend dans votre poche et vous n'avez pas le choix.

Point.

Au sujet de la redistribution : oui, c'est un principe pour "calmer les peuples", leur faire comprendre que s'ils changent quoi que ce soit, ils risquent de perdre le peu qu'on leur donne.
ça les calme.
Le système monétaire a bien retenu la leçon des "révolutions" de l'Histoire, et pour les empêcher, elles fait du goûte à goûte.


Sinon, on a la confirmation que votre commentaire anonyme de community manager politique n'est qu'une manipulation,
dans votre utilisation de la peur pour que le lecteur se "bloque" et ne réfléchisse pas :

"...................Certains rêvent bien entendu un régime de Corée du Nord avec un égalitarisme parfait mais au prix d'une dictature et de privation de libertés qu'ils ne connaissent certainement pas......................"


Sûr, la corée du Nord ça fait peur ! :o)


Mais les idées postmonétaires sont aussi un poison pour les régimes communistes de type Corée du Nord, car ils ne peuvent plus payer (et donc "tenir") leurs soldats et leur population sans monnaie.
Et évidemment, la démocratie réelle directe, ces pays n'en veulent pas !
:o)

L'économie postmonétaires c'est une économie basée sur les ressources, sur la libre réponse aux besoins et non à des planifications de "gens qui pensent à votre place où est votre bonheur".
Bien loin des planifications communistes ou capitalistes.

Mais surtout, ne réfléchissez pas à ce qu'est une économie basée sur les ressources ! :o)
Continuez à envier le voisin dans la guerre commerciale permanente.

Signaler Répondre

avatar
Communisme sans monnaie le 18/04/2019 à 15:52
Post monétaire a écrit le 18/04/2019 à 15h30

Ha le fameux discours révolutionnaire (marxiste et autre) :

"la violence est la clé."

Ben non, la violence, qu'elle soit d'un Etat ou d'individu, restera encore et toujours l'expression d'une frustration, un infériorité mentale momentanée.


Le consentement à l'impôt ?
La seule limite c'est " trop".
Mais comme ce " trop" est indéfinissable précisément,
que "argent = survie" dans un monde monétaire,
et bien ce sera toujours la guerre pour prendre le fric de l'autre,
toujours la haine de se faire "prendre son précieux" argent...

Il est crucial de sortir de cette logique monétaire pour construire une société qui n'a plus "d'intérêt" à massacrer humains et environnements.

Et n'oubliez pas, sans salaire, pas de soldats pour servir leurs maîtres.

rectification une fois de plus à notre manipulateur de service PM:
l'impôt n'est pas "de prendre l'argent de l'autre " comme si c'était un vol dans votre façon de l'exprimer mais d'assurer la redistribution pour le bien commun ,mots bannis de votre vocabulaire pour critiquer la monnaie

Un rappel à tous les démago qui interprètent en fakes news par pure idéologie ou fausses informations :
la France est l'un des pays les plus redistributeurs au monde pour ses citoyens (voir les statistiques officielles de l'INSEE qui démontrent par exemple que 30%du PIB correspondent à des transferts sociaux par le biais de la fiscalité et permet en l’occurrence de doubler les revenus les plus faibles des intéressés sans son existence )
Certains rêvent bien entendu un régime de Corée du Nord avec un égalitarisme parfait mais au prix d'une dictature et de privation de libertés qu'ils ne connaissent certainement pas

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 18/04/2019 à 15:50

Monsieur Issam, où avez vous vu une Flat Tax concernant les impôts sur le revenu qui sont payés par moins de la moitié de la population active ?
Ça sent la bonne grosse récupération politique des gilets jaunes
On vous a vu venir

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/04/2019 à 15:30
1083 a écrit le 18/04/2019 à 14h49

en vous lisant, vous reprenez les revendications fiscales des GJ. C'est bien.
Quid du consentement à l’impôt ? Plus de démocratie ? Donc dégager du temps pour que les gens puissent s'emparer des sujets qui traversent la société française et, peut être, décider d'un avenir commun.
Et en finir avec la république des sachants...

ps : vous oubliez que la lutte pour les droits passe toujours par une phase de confrontation. Celle-ci peut être +/- violente selon son acceptation de l'époque (des morts ou de la casse matérielle (le Fouquet's ou une statut sous l'Arc de Triomphe))

Ha le fameux discours révolutionnaire (marxiste et autre) :

"la violence est la clé."

Ben non, la violence, qu'elle soit d'un Etat ou d'individu, restera encore et toujours l'expression d'une frustration, un infériorité mentale momentanée.


Le consentement à l'impôt ?
La seule limite c'est " trop".
Mais comme ce " trop" est indéfinissable précisément,
que "argent = survie" dans un monde monétaire,
et bien ce sera toujours la guerre pour prendre le fric de l'autre,
toujours la haine de se faire "prendre son précieux" argent...

Il est crucial de sortir de cette logique monétaire pour construire une société qui n'a plus "d'intérêt" à massacrer humains et environnements.

Et n'oubliez pas, sans salaire, pas de soldats pour servir leurs maîtres.

Signaler Répondre

avatar
1083 le 18/04/2019 à 14:49

en vous lisant, vous reprenez les revendications fiscales des GJ. C'est bien.
Quid du consentement à l’impôt ? Plus de démocratie ? Donc dégager du temps pour que les gens puissent s'emparer des sujets qui traversent la société française et, peut être, décider d'un avenir commun.
Et en finir avec la république des sachants...

ps : vous oubliez que la lutte pour les droits passe toujours par une phase de confrontation. Celle-ci peut être +/- violente selon son acceptation de l'époque (des morts ou de la casse matérielle (le Fouquet's ou une statut sous l'Arc de Triomphe))

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.