Meurtre d’un policier à Chambéry : 30 ans de prison requis à l’encontre de trois braqueurs lyonnais

Meurtre d’un policier à Chambéry : 30 ans de prison requis à l’encontre de trois braqueurs lyonnais
Lyonmag.com

Il s'agit du troisième procès dans cette affaire. Après cinq jours de débats devant la cour d'Assises d'appel, trente ans de prison ont été requis à l'encontre de trois braqueurs lyonnais.

Jugés pour "vol avec violence ayant entrainé la mort", ces individus, qui avaient vu leur condamnation en appel annulée par la cour de Cassation, sont jugés pour avoir tué un policier, en marge du cambriolage nocturne d’un magasin Darty en avril 2012 à Saint-Alban-Leysse. Dans leur fuite, les braqueurs présumés, qui roulaient à bord d’un Porsche Cayenne, avaient volontairement percuté le fonctionnaire de 33 ans, le trainant sur plusieurs mètres. Le véhicule avait été retrouvé quelques heures plus tard, incendié à Décines.

La cour d'Assises d'appel devrait rendre son arrêt le 28 juin prochain.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Je demande le 10/07/2019 à 12:55

Les noms de ces braqueurs ?

Signaler Répondre

avatar
@oups le 10/07/2019 à 12:22
Squal67 a écrit le 10/07/2019 à 12h02

Moi, je suis de l'avis de "Oups". Il n'y a pas la preuve que le policier a volontairement été tué. Si je veux tuer un policier, je ne le renverse pas. C'est un Homicide involontaire, au pire, et, ca ne mérite pas 30ans. Juste sous le prétexte que c'est Un Flic!,Un meurtrier Violeur, ne prend pas Autant.
A Bon Entendeur.

Si ces 5 hommes n'avaient pas entrepris ce braquage, une jeune femme serait pas devenue veuve et cet enfant aurait encore un père. Ces sous-hommes sont donc solidairement co-responsables et méritent de croupir à l'ombre encore longtemps.

Les braqueurs comme les petits délinquants doivent comprendre que lorsque la police arrive, ils ont perdu. C'est le refus de se rendre, cette fuite en avant qui est dangereuse et parfois mortelle, pour eux mais surtout pour les autres.

Signaler Répondre

avatar
Squal67 le 10/07/2019 à 12:02

Moi, je suis de l'avis de "Oups". Il n'y a pas la preuve que le policier a volontairement été tué. Si je veux tuer un policier, je ne le renverse pas. C'est un Homicide involontaire, au pire, et, ca ne mérite pas 30ans. Juste sous le prétexte que c'est Un Flic!,Un meurtrier Violeur, ne prend pas Autant.
A Bon Entendeur.

Signaler Répondre

avatar
Perpette INCOMPRESSIBLE le 23/06/2019 à 08:49
CONNARD a écrit le 22/06/2019 à 14h32

Oui mais ce n’était pas les 4 braqueurs qui conduisaient, SEULEMENT 1,

Ras le bol des demis mesures, ils y étaient TOUS, ils y ont TOUS participé, et aucun d'entre eux ne s'est arrêté !!!!

Il n'y a absolument aucun intérêt pour la société à remettre un jour ses chiens en libertés.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 23/06/2019 à 00:55

Cédric pappatico est le policier décédé, 32 ans. Il a été percuté (involontairement selon le conducteur) et traité sur une dizaine de mètre. Le conducteur est en fuite dans son pays s’origine qui n’a pas signé de convention d’extradition avec la France (tout comme Israël ). Les quartes autres protagonistes du cambriolages sont tous entrée dans la voiture après le choc avec le policier et donc n’étaient pas dans la voiture au moment de l’accrochage avec le policier.
Donc justice de complaisance, OUI !
Les gilets jaunes en connaissent un rayon !! Je soutien la peine des familles du policiers et des prisonniers politiques.

Signaler Répondre

avatar
Laxisme le 22/06/2019 à 14:55

30ans ferme!

Mais bon avec notre justice laxiste faut pas rêver.

Signaler Répondre

avatar
CONNARD le 22/06/2019 à 14:32

Oui mais ce n’était pas les 4 braqueurs qui conduisaient, SEULEMENT 1,

Signaler Répondre

avatar
Ça arrive le 22/06/2019 à 12:44
Oups a écrit le 22/06/2019 à 09h28

Justice de complaisance. Un accident ne vaut pas 30 ans. Et il n’y a aucune preuve de l’intention de donner la mort.

C'est pas très grave, Ils vont prendre 30 par accident.

Signaler Répondre

avatar
A Cayenne le 22/06/2019 à 11:10
Oups a écrit le 22/06/2019 à 09h28

Justice de complaisance. Un accident ne vaut pas 30 ans. Et il n’y a aucune preuve de l’intention de donner la mort.

Évidement, après un braquage, percuter volontairement (avec une voiture volée puis incendiée) un policier, le trainer sur plusieurs dizaines de mètres et s'enfuir c'est un accident.....

Signaler Répondre

avatar
Oups le 22/06/2019 à 09:28

Justice de complaisance. Un accident ne vaut pas 30 ans. Et il n’y a aucune preuve de l’intention de donner la mort.

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 22/06/2019 à 08:33

"Meurtre d’un policier" perpétuité incompressible me parait être une bonne peine plancher

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.