Lyon : un homme interpellé pour agressions et viols de prostituées

Lyon : un homme interpellé pour agressions et viols de prostituées
Photo d'illustration - LyonMag

Selon Le Point, un homme est soupçonné d’avoir agressé 6 prostituées et violé quatre d’entre elles entre le 5 mai et le 10 juin dans le centre de Lyon.

Le mode opératoire de l’individu, âgé de 21 ans, a été le même pour les six femmes victimes qu’il choisissait au préalable. Une fois dans leur véhicule, il les aurait étranglé jusqu’à leur faire perdre connaissance avant de les violer.

Le suspect a été interpellé là où il travaille, à Corbas, jeudi, mais il nie les faits.

Les six victimes l’ont reconnu comme leur agresseur et l’ADN correspond.

L’individu a été déféré devant le parquet vendredi en vue d’une mise en examen.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mékilékon le 26/06/2019 à 13:09
Preuve a écrit le 25/06/2019 à 18h46

et tu pourras rien constater car la preuve des relations entre mac et prostituées ne se fait pas là où tu peux voir.

on revient donc à la case départ. t'es un milicien qui veut faire sa police mais tu ne pourrais rien faire dans un état de droit à moins de coller un micro caméra sur chaque prostituée, mais là encore, ce serait oublié que les macs tiennent ces personnes avec des grigris auxquels croient ces femmes victimes

Personnellement je m'en fiche, je ne cherche pas à arrêter les protagonistes, ce n'est pas mes affaires.
Je m'étonne juste que ce qui est visible par toute personne de bonne foi, laisse indifférent la police alors qu'on parle d'exploitation humaine, de proxénétisme.
Mais on trouve des gens comme toi pour nier les évidences.
Comme tu n'as pas d'argument, tu te mets à traiter de milice. Pauvre type.

Signaler Répondre

avatar
Preuve le 25/06/2019 à 18:46
Mékilékon a écrit le 25/06/2019 à 18h16

Sans preuve? et la marmotte?

Allez, un exemple: allez donc vous balader entre l'arrêt de métro Stade de Gerland et le fast-food à 500m de là, avenue Tony Garnier. Après 20H. Il y a nombre de camionnettes, avec ces dames à l'intérieur.
Hyper simple de repérer les individus à mine patibulaire dont je parle. En petit groupe à dévisager les passants, et parfois qui viennent discuter avec ces dames.
Qui ne sont pas les mêmes que les clients, là ça va du piéton lambda un peu trop seul dans la vie, aux individus peu rassurants à plusieurs dans une voiture et qui forcent le passage dans la contre-allée, par exemple.
Quelques voyeurs aussi.
Très simple de voir qui fait quoi.
Sauf à avoir des oeillères ou de la mauvaise foi.

Ben voilà une saine occupation pour ce soir. Au moins vous ne pourrez plus continuer à nier le problème, et parler sans connaitre.

et tu pourras rien constater car la preuve des relations entre mac et prostituées ne se fait pas là où tu peux voir.

on revient donc à la case départ. t'es un milicien qui veut faire sa police mais tu ne pourrais rien faire dans un état de droit à moins de coller un micro caméra sur chaque prostituée, mais là encore, ce serait oublié que les macs tiennent ces personnes avec des grigris auxquels croient ces femmes victimes

Signaler Répondre

avatar
Mékilékon le 25/06/2019 à 18:16
Preuve a écrit le 25/06/2019 à 17h30

dites donc, sans preuve vous accusez suivant le physique et le comportement que vous interprétez ? si vous avez été témoin de l'échange d'argent avec la certitude que ce n'est pas un simple remboursement de dette ou un prêt (bonjour pour le prouver), n'hésitez pas à aussi avoir autre chose que simplement votre témoignage qui sera remis en doute -parole contre parole-
vous voyez les choses se compliquent quand on n'est pas seulement derrière un clavier à donner des leçons aux autres

Sans preuve? et la marmotte?

Allez, un exemple: allez donc vous balader entre l'arrêt de métro Stade de Gerland et le fast-food à 500m de là, avenue Tony Garnier. Après 20H. Il y a nombre de camionnettes, avec ces dames à l'intérieur.
Hyper simple de repérer les individus à mine patibulaire dont je parle. En petit groupe à dévisager les passants, et parfois qui viennent discuter avec ces dames.
Qui ne sont pas les mêmes que les clients, là ça va du piéton lambda un peu trop seul dans la vie, aux individus peu rassurants à plusieurs dans une voiture et qui forcent le passage dans la contre-allée, par exemple.
Quelques voyeurs aussi.
Très simple de voir qui fait quoi.
Sauf à avoir des oeillères ou de la mauvaise foi.

Ben voilà une saine occupation pour ce soir. Au moins vous ne pourrez plus continuer à nier le problème, et parler sans connaitre.

Signaler Répondre

avatar
Preuve le 25/06/2019 à 17:30
Question, toujours a écrit le 25/06/2019 à 13h35

Bon , commentaire non publié... je me demandais juste, alors que ces proxos sont très facilement repérables (en bande, mines patibulaires, restant des heures à côté des fourgonnettes) pourquoi ne sont-ils pas arrêtés.
En quoi LyonMag, ma question est-elle dérangeante, et pour qui?

dites donc, sans preuve vous accusez suivant le physique et le comportement que vous interprétez ? si vous avez été témoin de l'échange d'argent avec la certitude que ce n'est pas un simple remboursement de dette ou un prêt (bonjour pour le prouver), n'hésitez pas à aussi avoir autre chose que simplement votre témoignage qui sera remis en doute -parole contre parole-
vous voyez les choses se compliquent quand on n'est pas seulement derrière un clavier à donner des leçons aux autres

Signaler Répondre

avatar
Question, toujours le 25/06/2019 à 13:35

Bon , commentaire non publié... je me demandais juste, alors que ces proxos sont très facilement repérables (en bande, mines patibulaires, restant des heures à côté des fourgonnettes) pourquoi ne sont-ils pas arrêtés.
En quoi LyonMag, ma question est-elle dérangeante, et pour qui?

Signaler Répondre

avatar
Kirua le 23/06/2019 à 13:52
lapatatechaude a écrit le 23/06/2019 à 06h27

Et vous les dénoncez aux forces de l'ordre ? Si vous êtes une bonne citoyenne ...

Que raconte tu comme bêtise aussi grosse lourde que toi encore

Signaler Répondre

avatar
lapatatechaude le 23/06/2019 à 06:27
Anna a écrit le 22/06/2019 à 16h42

Ce qui m'étonne c'est que les macs ne sont jamais loin. Je passe parfois là-bas.

Et vous les dénoncez aux forces de l'ordre ? Si vous êtes une bonne citoyenne ...

Signaler Répondre

avatar
Écolo le 23/06/2019 à 03:12

De Corbas à... Corbas .

Signaler Répondre

avatar
La folie le 22/06/2019 à 20:01

21 ans...

Lui il est foutu faut le mettre au trou a vie!

Signaler Répondre

avatar
Anna le 22/06/2019 à 16:42

Ce qui m'étonne c'est que les macs ne sont jamais loin. Je passe parfois là-bas.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.