Affaire Fiona : un quatrième procès aux Assises du Rhône en janvier 2020

Affaire Fiona : un quatrième procès aux Assises du Rhône en janvier 2020
DR

Conséquence de la décision de la cour de cassation d'annuler l'arrêt rendu par la cour d'assises d'appel du Puy-en-Velay, un quatrième procès se déroulera du 14 au 31 janvier 2020 dans l'affaire Fiona. Procès qui se tiendra, cette fois, devant la cour d'Assises de Lyon.

Pour rappel, un premier verdict avait été rendu en 2016, trois ans après la mort de la petite Fiona, âgée de 5 ans, et dont le corps n'a jamais été retrouvé. Berkane Makhlouf, le beau-père de la fillette, avait été condamné à vingt ans de prison. Mais la mère de l'enfant n'avait, elle, écopé que de cinq ans de prison pour recel de cadavre et dénonciation mensongère. Sa responsabilité n'ayant pas été prouvée dans la mort de Fiona.

En appel, les deux accusés avaient été condamnés à la même peine, à savoir 20 ans de réclusion criminelle. Un arrêt finalement cassé par la cour de cassation, en raison de litiges apparus à la cour d'assises d'appel du Puy-en-Velay.

Dans la foulée, Cécile Bourgeon, qui avait purgé sa peine initiale, avait été libérée de la prison de Lyon-Corbas. C'est donc libre qu'elle se présentera devant les Assises du Rhône en janvier 2020.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Papimouzo le 04/07/2019 à 16:30

Ma petite FIONA je te plans sincèrement !
Je suis très triste pour toi et quand je vois ton joli petit minois et bien j en aurai presque les larmes au yeux !!!!
Cependant je suis certain que tu te trouvés au paradis car bon nombre d enfants revenu a la vie l on touss dit !!!!!!
Quand a ces assassins ces barbares je ne sais qu une seule chose la mort sera terrible pour eux car ils le paieront dans l au delà !!!

Signaler Répondre

avatar
oui mais le 04/07/2019 à 07:25

Bien sûr que la peine de mort ne résout rien ... mais ça évite la récidive et ça nous coûte moins cher ... la méthode française n est pas civilisée . Il faudrait que la prison soit réellement à vie ...

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 03/07/2019 à 19:42
grandpere en encolere a écrit le 03/07/2019 à 14h57

Prison à vie pour ces pourritures merci Badinter et l’autre le pseudo président de la république d’avoir aboli la peine de mort

Pour le prison à vie incompressible je vous rejoins, pour le reste la peine de mort n'a JAMAIS résolu quoique ce soit

Signaler Répondre

avatar
grandpere en encolere le 03/07/2019 à 14:57

Prison à vie pour ces pourritures merci Badinter et l’autre le pseudo président de la république d’avoir aboli la peine de mort

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.