Pédophilie : le père Preynat renvoyé de l’état clérical

Pédophilie : le père Preynat renvoyé de l’état clérical
DR

Le tribunal ecclésiastique collégial a rendu son verdict ce jeudi.

"L’abbé Bernard Preynat a été reconnu coupable d’avoir posé des actes délictuels à caractère sexuel sur des mineurs de moins de 16 ans", peut-on lire dans un communiqué du diocèse de Lyon.

Soupçonné d'abus sexuels sur des scouts dans les années 80-90 alors qu'il officiait à Sainte-Foy-lès-Lyon, le prêtre a fait l'objet d'un procès pénal canonique judiciaire. "Au regard des faits et de leur récurrence, du grand nombre de victimes, du fait que l’abbé Bernard Preynat a abusé de l’autorité que lui conférait sa position au sein du groupe scout qu’il avait fondé et qu’il dirigeait depuis sa création, assumant la double responsabilité de chef et d’aumônier, le tribunal a décidé de lui appliquer la peine maximale prévue par le droit de l’Église dans un tel cas à savoir le renvoi de l’état clérical".

Le père Preynat a la possibilité de faire appel de cette décision alors qu'il doit bientôt être jugé au pénal pour cette affaire qui avait mené à la condamnation et à la démission du cardinal Barbarin.

"La culpabilité de l’abbé Bernard Preynat étant désormais reconnue par ce tribunal, ce dernier pourra désormais se consacrer plus entièrement à l’étude de chacune des demandes de réparation financières des victimes", précise le diocèse de Lyon.

28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
connebandit le 05/07/2019 à 23:38
Catholiban a écrit le 05/07/2019 à 13h02

Exemple?

L'éducation nationale a procédé au contrôle des antécédents judiciaires de plus d'un million de ses personnels, pendant ce temps le diocèse lyonnais embauchait, à grand frais, un cabinet de gestion de crise.

Toujours édifiant de voir les pédophiles se renvoyer dos à dos plutôt que d'assumer. Indécrottables pointeurs !

Signaler Répondre

avatar
ensaignant le 05/07/2019 à 23:35
Catholiban a écrit le 05/07/2019 à 13h02

Exemple?

L'éducation nationale a procédé au contrôle des antécédents judiciaires de plus d'un million de ses personnels, pendant ce temps le diocèse lyonnais embauchait, à grand frais, un cabinet de gestion de crise.

L'éducation nationale reste loin devant s'agissant des pointeurs. Quant à la fréquentation d'établissements privés ou de structures religieuses, celle-ci reste un choix délibéré et non une une obligation...

Signaler Répondre

avatar
Les sectes sataniques le 05/07/2019 à 19:14
CQFD. a écrit le 05/07/2019 à 17h46

Et de ceux qui ne l'ont jamais dénoncé pendant des décennies

Les politico pedo Ecolo qui sont plus nombreux et puissants que se que l’ont pensent. ils existent des sectes sataniques très puissantes dirigées par des hauts responsables et notables qui abusent d’enfants sexuellement et mêmes où certains sont sacrifiés dans des sabbats et des lieux isolés tenus secrets.

Signaler Répondre

avatar
Nora le 05/07/2019 à 19:08
CQFD. a écrit le 05/07/2019 à 17h46

Et de ceux qui ne l'ont jamais dénoncé pendant des décennies

Vue le nombres de pedophiles dans la république française, ils devraient faire des pedoprisons garder par des enfants abusé,pour qu’ils se vengent .etque les noms soient rendus public .

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 05/07/2019 à 18:57

Un coup de confesse et il aura sa place au Paradis !

Signaler Répondre

avatar
Pauvres enfants. le 05/07/2019 à 18:03
Psst a écrit le 05/07/2019 à 16h17

Si le père Preynat est toujours en liberté, les responsabilités sont à chercher du côté de la Justice civile...

Comme beaucoup de pedoecologistes dont ont taira les noms et autres inscrits comme celui de français qui a abusait une centaine d’ enfants en Thaïlande,mais lui a été arrêté. C’est tellement plus facile ,à l’étranger, les salauds.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 05/07/2019 à 17:46
Psst a écrit le 05/07/2019 à 16h17

Si le père Preynat est toujours en liberté, les responsabilités sont à chercher du côté de la Justice civile...

Et de ceux qui ne l'ont jamais dénoncé pendant des décennies

Signaler Répondre

avatar
Psst le 05/07/2019 à 16:17
Cherchez l'erreur a écrit le 05/07/2019 à 11h19

Le dernier instituteur pédophile à Villefontaine à fini ses jours en prison, pendant ce temps Preynat est toujours en liberté.

Si le père Preynat est toujours en liberté, les responsabilités sont à chercher du côté de la Justice civile...

Signaler Répondre

avatar
Catholiban le 05/07/2019 à 13:02
je dis ça... a écrit le 05/07/2019 à 11h12

Que l'Education Nationale prenne exemple.

Exemple?

L'éducation nationale a procédé au contrôle des antécédents judiciaires de plus d'un million de ses personnels, pendant ce temps le diocèse lyonnais embauchait, à grand frais, un cabinet de gestion de crise.

Signaler Répondre

avatar
Cherchez l'erreur le 05/07/2019 à 11:19
je dis ça... a écrit le 05/07/2019 à 11h12

Que l'Education Nationale prenne exemple.

Le dernier instituteur pédophile à Villefontaine à fini ses jours en prison, pendant ce temps Preynat est toujours en liberté.

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 05/07/2019 à 11:12

Que l'Education Nationale prenne exemple.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 05/07/2019 à 10:10

La messe est dite...il a reçu l'extrême sanction...
avant la suprême condamnation...la prison ?

Signaler Répondre

avatar
N'oublions JAMAIS le 05/07/2019 à 09:43
nora a écrit le 05/07/2019 à 09h16

C'est l'Eglise, vous voulez qu'ils fassent quoi de plus ? Qu'ils le balancent dans une geôle ? Figurez vous que seul l'Etat en a le droit. L'Eglise ne peut pas faire plus que de l'exclure ! Utilisez votre cerveau.

L'église pendant des siècles ne sait jamais gêné pour bruler vif les laïcs.

Signaler Répondre

avatar
Ovamezzo le 05/07/2019 à 09:28
nora a écrit le 05/07/2019 à 09h16

C'est l'Eglise, vous voulez qu'ils fassent quoi de plus ? Qu'ils le balancent dans une geôle ? Figurez vous que seul l'Etat en a le droit. L'Eglise ne peut pas faire plus que de l'exclure ! Utilisez votre cerveau.

J'utilise mon cerveau, moins atrophié que le votre : l'excommunication ! ça ne sert à rien entre nous mais ça reste une sanction d'actualité.

Signaler Répondre

avatar
nora le 05/07/2019 à 09:16
honteux a écrit le 04/07/2019 à 18h33

Laïc est donc une sanction....... Intéressant..

Ils se prennent pour qui?

C'est l'Eglise, vous voulez qu'ils fassent quoi de plus ? Qu'ils le balancent dans une geôle ? Figurez vous que seul l'Etat en a le droit. L'Eglise ne peut pas faire plus que de l'exclure ! Utilisez votre cerveau.

Signaler Répondre

avatar
Le représentant de Dieu le 05/07/2019 à 00:03
honteux a écrit le 04/07/2019 à 18h33

Laïc est donc une sanction....... Intéressant..

Ils se prennent pour qui?

Ils se prennent...pour des religieux. Et comme dans toutes les religions, les (prétendus) religieux s'estiment supérieurs au reste (la plèbe)

Signaler Répondre

avatar
honteux le 04/07/2019 à 18:33

Laïc est donc une sanction....... Intéressant..

Ils se prennent pour qui?

Signaler Répondre

avatar
A suivre le 04/07/2019 à 18:21

1er étape ok et barbidul l'est toujours cardinal???

Parce qu'il a été reconnu coupable de non dénonciation de crime quand même

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 04/07/2019 à 17:10

C est contre nature d etre pretre...c est a dire "ne pas avoir le droit de se marier.Comment voulez vous que ces messieurs ne petent pas un cable,a la longue???a mediter

Signaler Répondre

avatar
mouarfff le 04/07/2019 à 16:34

OU LA LA LA c'est de la christianophobie de la part de l'ég......

ah ben zut ça marche pas!!!

Honteux c'est honteux quand même, c'est de l'acharnement et pis c'est tout

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 04/07/2019 à 16:18

La justice religieuse plus rapide que celle républicaine !
Et apres les politiques jouent les moralistes
Faites moi rire ce sont les premiers truands
De toute façon la seul chose qui compte pour moi c est la justice divine !!!!!
Je pratique pas et je crois seulement en cette justice car les représentants de toute religions sont et je cite ( des faux prophète)
Comme le dit la Bible !!!

Signaler Répondre

avatar
Alfred le 04/07/2019 à 16:03

avatar
Question? le 04/07/2019 à 14:09
Maminote a écrit le 04/07/2019 à 13h02

Que de temps de perdu ! C’est un peu plus rapide que la justice française !

En êtes vous sur?

La justice Française n'a été informé qu'en 2015, là ou l'église catholique l'a été depuis les années 90

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 04/07/2019 à 13:14

L'église à mis plus de 30 ans avant de le juger alors qu'elle connaissait ses crimes....
On peut avoir une justice plus expéditive....

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 04/07/2019 à 13:13

il doit payer cher ce qu'il a fait,la lapidation devrait étre d'actualité!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Il faut remuer encore un peu plus la m.... le 04/07/2019 à 13:10

Déjà jugé par l'église alors que celle ci était au courant depuis les années 90....

Signaler Répondre

avatar
Maminote le 04/07/2019 à 13:02

Que de temps de perdu ! C’est un peu plus rapide que la justice française !

Signaler Répondre

avatar
plus+ le 04/07/2019 à 12:39

La justice religieuse est plus rapide que la justice républicaine. C'est bien dommage.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.