Charbonnières : perché, un grutier manifeste pour ses enfants

Charbonnières : perché, un grutier manifeste pour ses enfants
Photo d'illustration - LyonMag

Depuis 6h ce jeudi matin, les sapeurs-pompiers sont mobilisés chemin du Ravet, sur la commune de Charbonnières-les-Bains.

Là-bas, un homme manifeste en haut d’une grue, à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Selon Le Progrès, l’individu proteste contre le placement de ses enfants.

Toujours selon le quotidien régional, l’intérimaire a installé des drapeaux français, italien et tunisien ainsi qu’une banderole.

Les pompiers attendent désormais l’arrivée d’un négociateur de la gendarmerie.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jamaissansmesfils le 23/07/2019 à 10:24

Pour que des pères en arrivent à des actes aussi singuliers, c'est bien qu'il existe un problème d'écoute en matière de Justice Familiale.

Signaler Répondre

avatar
Lolo991 le 22/07/2019 à 00:32

Plus de 10000 morts de père par an en France sont liés à des séparations ! Que font les juges ?

Signaler Répondre

avatar
NV5 le 18/07/2019 à 19:15

L’exclusion d’un parent et l aide sociale à l enfance est un sujet en débat à l’assemblée. Exclure crée des souffrances... parfois des suicides. A quand une étude sur ce sujet?

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 18/07/2019 à 17:40

En attendant son retour sur terre les gendarmes et les pompiers ont fait "le piéd de grue..."!

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 18/07/2019 à 15:37
Bibille a écrit le 18/07/2019 à 11h34

Ca peut interesser les commentateurs cet article....il a mis un drapeau tunisien

Mdrrr
Le pire c'est que c'est vrai,si il avait juste mis les drapeaux français et italien, celà n'aurait même pas été mentionné

Signaler Répondre

avatar
Bibille le 18/07/2019 à 11:34

Ca peut interesser les commentateurs cet article....il a mis un drapeau tunisien

Signaler Répondre

avatar
Les vilaines mamans le 18/07/2019 à 10:44

Oh tiens un air de déjà vu ça faisait longtemps.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.