Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un bébé hapalémur est né au parc de la Tête d'Or - DR

Hapalemur, pandas roux, amazones : plusieurs naissances enregistrées au zoo du parc de la Tête d’Or

Un bébé hapalémur est né au parc de la Tête d'Or - DR

Hapalémur, panda roux, amazones ou encore rats des sables… Le Zoo de Lyon a enregistré ces dernières semaines plusieurs naissances remarquables.

Un couple de Grands hapalémurs vient ainsi de donner naissance un petit mâle le 25 mai dernier, deux ans après l'arrivée d'un bébé femelle. "Cette espèce, qui est en danger critique d’extinction sur l’île de Madagascar, n’est présente que dans 6 zoos à travers le monde", précise la Ville de Lyon.

 

Pour la deuxième année consécutive, trois pandas roux ont vu le jour à Lyon le 5 juillet. Des bébés qui sont d'ores et déjà visibles du public : "Les visiteurs auront peut-être la chance de pouvoir observer la maman en train de promener ses bébés dans sa gueule avant même que ceux-ci se déplacent seuls. Ce n’est qu’à l’âge de 3 mois qu’ils seront autonomes".

 

 

On apprend aussi que la famille des rats des sables s'est agrandie, avec l'arrivée de quatre nouveaux membres depuis maintenant deux mois.

 

Enfin, le couple d’amazone d’Equateur qui a déjà donné naissance à 5 jeunes ces dernières années, vient d’accueillir un nouveau petit. "Cette espèce classée en danger par la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) est présente à Lyon depuis 2014. Tous les animaux nés ici ont ensuite rejoint d’autres zoos pour se reproduire. Et le petit qui vient de naitre attendra d’avoir un an pour en faire de même", est-il expliqué.

 

 

Dans le même temps, d’autres amazones sont nés eux aussi en mai dernier mais n’ont pas été élevés par leurs parents. Il s’agit d’amazones à couronne lila, une espèce classée en danger de disparition. Le couple de parents avait abandonné le nid quelques jours avant l’éclosion des œufs. L’équipe du zoo a donc décidé de les placer en incubateur. Les oisillons ont ensuite été confiés au Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. Ils pourront ainsi développer leurs comportements naturels plus facilement.

 

"Cette croissance démontre encore une fois la pertinence du travail des équipes du Zoo dans le domaine de la conservation des espèces menacées et tout l’engagement de la Ville de Lyon dans la préservation de la biodiversité", se félicitent les services de la Ville dans un communiqué.



Tags : naissance | parc de la Tête d'Or |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.