Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Lyon : un rassemblement contre les féminicides ce lundi

Photo d'illustration - LyonMag

Une semaine après le lancement du grenelle contre les violences conjugales, un rassemblement est organisé ce lundi soir par le collectif Droits des femmes.

Celui qui regroupe plusieurs associations féministes lance un appel à manifester contre les féminicides, qui ont déjà atteint la barre des 100 cas en 2019.

 

Les participants au rassemblement prévu à 18h30 sur la place Louis-Pradel dans le 1er arrondissement de Lyon sont invités à venir habillés en violet et blanc.

 

Cette initiative pourrait être renouvelée durant les prochaines semaines qui rythmeront le Grenelle. Ce dernier se terminera le 25 novembre et doit apporter des solutions pour venir en aide aux victimes de violences conjugales mais aussi trouver un moyen d’endiguer ce phénomène alarmant.



Tags : rassemblement | féminicide | violences | femmes |

Commentaires 11

Déposé le 09/09/2019 à 15h10  
Par Sakura Citer

Zied 31 a écrit le 09/09/2019 à 11h43

De toutes façons, le mariage ne veut plus rien dire ! Une cérémonie, des bagues, la bouffe, les danses et au bout de deux ans, même moins, ça divorce ! Donc....
Les problèmes surgissent quand un des deux n 'accepte pas le divorce : et c' est à partir de ce point, que tout dérape !
Et il y a aussi la notion de déshonneur, chez les gens fiers, qui subissent, ou considèrent le divorce comme une humiliation personnelle. Et dans ce domaine, on sait qui pense, comme ci, qui pense comme ça.
Conclusion : vivre à la colle est plus vivable. Aucune humiliation et chacun part de son côté.

Les problèmes arrivent parce que les,gens ne savent plus communiquer,,parce qu ils pensent que l.autre lui.appartient, parce qu ils ne savent plus faire face aux difficultés de la vie et que souvent.l un reproche à l.autre ces difficultés.

Déposé le 09/09/2019 à 13h20  
Par joseph77 Citer

Pour moi un homme qui tape sa femme c'est un làche.

Déposé le 09/09/2019 à 11h43  
Par Zied 31 Citer

De toutes façons, le mariage ne veut plus rien dire ! Une cérémonie, des bagues, la bouffe, les danses et au bout de deux ans, même moins, ça divorce ! Donc....
Les problèmes surgissent quand un des deux n 'accepte pas le divorce : et c' est à partir de ce point, que tout dérape !
Et il y a aussi la notion de déshonneur, chez les gens fiers, qui subissent, ou considèrent le divorce comme une humiliation personnelle. Et dans ce domaine, on sait qui pense, comme ci, qui pense comme ça.
Conclusion : vivre à la colle est plus vivable. Aucune humiliation et chacun part de son côté.

Déposé le 09/09/2019 à 11h11  
Par Wallah Citer

On risque pas d'y croiser de la racaille !!

Déposé le 09/09/2019 à 11h04  
Par @Zied 31 Citer

Zied 31 a écrit le 09/09/2019 à 10h17

Avant de se marier, il faut bien penser deux fois, car après, les enfants paient les pots cassés.

Avant de penser aux enfants, je pense plutôt aux femmes tuées, ce n'est tout de même pas de leurs fautes si elles ont été tuées par les conjoints.

Il ne faut pas se tromper non plus, la première victime c'est la "morte" pas les enfants.

Déposé le 09/09/2019 à 11h04  
Par Michèle Citer

Sakura a écrit le 09/09/2019 à 09h48

Rien ne vous empêche de vous empêche de le faire , et de partir contrairement aux enfants qui eux subissent la violence venant aussi bien d un.père que d une mère.

C'est effectivement ce que j'ai fait à l'âge de 40 ans, mais après des difficultés énormes qu'il faut être costaude pour y faire face !
- à l'époque, il fallait demander au Tribunal l'autorisation de partir ...
Franchement, une femme qui n'est pas autonome financièrement parce que son vieux lui interdit de faire autre chose que de garder les enfants et de faire la popote pour le retour du guerrier qui vient utiliser le cheptel et ce qui croit lui être dû parce qu'il serait un mâle; donc d'après lui, dominant jusqu'à l'extrême de ses pulsions et fantasmes et excès (et cette description qui n'est pas virtuelle est loin d'être abolie aujourd'hui)
- donc, tout en travaillant, déplacer les enfants avec tout ce qui va avec, etc....

Il faut vraiment être en overdose et blindée pour faire face à de telles situations

Heureusement, aujourd'hui les temps ont changé, et ce n'est pas la femme battue qui doit quitter l'appartement ou la maison, mais le voyou de mari violent. Mais le pb, c'est que le policier qui reçoit une plainte, surtout s'il est un mec, a une attitude de défense de quelqu'un de son genre qu'on vient accuser, et banalise voire ridiculise la plaignante
- La confirmation s'est faite devant Macron vendredi dernier et c'était un cas parmi tous les autres

C'est l'éducation des garçons dès le premier âge qu'il faut voir autrement, de telle sorte à socialiser tout individu pour faire sens à ce que l'on voudrait appeler le "vivre ensemble" sans haine, sans jalousie, sans supériorité par la force physique à défaut de l'être intellectuellement

Les femmes qui choisissent de "rester à la maison" ce qui en soi est défendable, ont tendance à reproduire auprès de leurs enfants ce schéma du père tout puissant , par le fait qu'elles se mettent en situation de dépendance, notamment financière

Donc, ce soir, J'Y SERAI

Déposé le 09/09/2019 à 11h00  
Par @Pince de belle mère Citer

prince de bel air a écrit le 09/09/2019 à 09h23

Propagande anti hommes.

Euh, je ne comprends pas en quoi 100 femmes tuées par leur conjoint c'est de la propagande anti-homme.
Mais en tout cas ce que je comprends c'est que tu es très très très limité, un homme n'a pas besoin de frapper sa femme à mort pour exister, un sous-homme en revanche...

Déposé le 09/09/2019 à 10h17  
Par Zied 31 Citer

Avant de se marier, il faut bien penser deux fois, car après, les enfants paient les pots cassés.

Déposé le 09/09/2019 à 09h48  
Par Sakura Citer

Michèle a écrit le 09/09/2019 à 09h18

Moi, comme beaucoup de femmes qui n'osent s'exprimer sur ce qu'elles vivent derrière la porte de leur coupole, J'Y SERAI

Rien ne vous empêche de vous empêche de le faire , et de partir contrairement aux enfants qui eux subissent la violence venant aussi bien d un.père que d une mère.

Déposé le 09/09/2019 à 09h23  
Par prince de bel air Citer

Propagande anti hommes.

Déposé le 09/09/2019 à 09h18  
Par Michèle Citer

Moi, comme beaucoup de femmes qui n'osent s'exprimer sur ce qu'elles vivent derrière la porte de leur coupole, J'Y SERAI

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.