Discrimination et harcèlement : le directeur du ballet de l’Opéra de Lyon fixé sur son sort le 11 décembre

Discrimination et harcèlement : le directeur du ballet de l’Opéra de Lyon fixé sur son sort le 11 décembre
Photo d'illustration - LyonMag

La cour d’appel de Lyon examinait ce mercredi le dossier opposant Yorgos Loukos à l’une de ses danseuses.

Le directeur du ballet de Lyon est poursuivi pour discrimination et harcèlement. Cela fait suite à la plainte d’une ancienne danseuse de l’Opéra de Lyon.

Cette dernière, âgée de 42 ans, affirmait avoir été écartée du ballet fin 2013 parce qu’elle venait de devenir maman. Elle allait tout juste signer enfin un CDI après six ans de CDD renouvelés.

En première instance, le tribunal avait donné raison à la plaignante en condamnant son ancien patron à six mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende mais également 20 000 euros de dommages et intérêts à verser à l’ancienne danseuse.

Les différentes parties de l’affaire avaient décidé de faire appel. Pour ce second procès, l’avocat général a requis la même peine soit six mois de prison avec sursis ainsi qu’une amende de 8 000 euros.

Le jugement sera rendu le 11 décembre.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antonin le 01/11/2019 à 02:33

"opposant Yorgos Loukos à l’une de ses danseuses."
La bienséance veut que l'on commence par la dame !!!

Signaler Répondre

avatar
Parti de Loi et d'Ordre le 31/10/2019 à 20:42

Une institution inutile et élitiste qu'il faudra supprimer lorsque le Parti de Loi et d'Ordre sera élu l'année prochaine. Ces personnes se recroquevillent dans une tour d'ivoire, un peu comme Al-Baghdadi faisait dans son trou en Syrie....

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 31/10/2019 à 11:48

Il mérite un bon coup de "ballet " ce directeur !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.