Des militantes anti-féminicides interpellées à Lyon

Des militantes anti-féminicides interpellées à Lyon
photo d'illustration - Lyonmag.com

Quatre femmes, qui collaient des affiches pour dénoncer les féminicides, ont été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi à Lyon.

Les quatre militantes étaient en train de recouvrir le palais de justice avec des affiches, dans le cadre d'une opération nationale, lorsqu'elles ont été arrêtées.

Plus de 300 colleuses d'affiches ont été mobilisées partout en France pour dénoncer la responsabilité de l'Etat, de la justice et de la police, dans les féminicides.

28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
OGMsterile le 08/11/2019 à 02:25

Qu'en pensent-elles des nombreux avortements de confort pour toutes celles qui n'osent pas simplement dire NON sans contraception?

Signaler Répondre

avatar
mystification le 05/11/2019 à 17:30

Il y'a plus de morts chez les personnes au chomage, qui se suicident ou meurt de pauvreté, le nombre est supérieur au nombre de tués sur la route. Franchement je les ais jamais vu venir me proposer quoi que ce soit alors que je dois rationner mon budget nourriture au minimum et je perd du poids tous les jours, pourquoi c'est la seule chose qui les importe ????

Signaler Répondre

avatar
Inserm le 05/11/2019 à 16:49
Zig a écrit le 05/11/2019 à 07h39

Selon une étude sérieuse de L'INSERM, on estime à 250 le nombre d'enfant de moins d'un an tués annuellement (infanticide).

On fait passer les enfants après les adultes ?

Qui en parle de cela ?

https://www.google.com/amp/s/www.liberation.fr/amphtml/checknews/2018/06/15/combien-y-a-t-il-d-infanticides-par-an_1659098

Tiens vous tenez compte des études sérieuses de l'Inserm ?
c'est nouveau...

Signaler Répondre

avatar
caracalla le 05/11/2019 à 16:42

On braque, on fait le cirque en centre ville, on trafique, on menace... On caillasse mais rien du tout! Et la police s’en prend à ces femmes qui dénoncent un drame bien réel!!! Triste pays!

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 05/11/2019 à 16:35
vive la justice,mais la vraie ! a écrit le 05/11/2019 à 09h40

Elles font n'importe quoi les nénettes !A quoi ça rime de coller ce genre de bêtises ? Rien n'arrêtera la violence par ce genre de message !Seule la justice moins laxiste doit régler une bonne fois pour toute la violence faites au femmes (et aux hommes si souvent oubliés ) !

la justice vient punir le crime, elle ne l'empêche pas !

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 05/11/2019 à 16:34
Zig a écrit le 05/11/2019 à 07h39

Selon une étude sérieuse de L'INSERM, on estime à 250 le nombre d'enfant de moins d'un an tués annuellement (infanticide).

On fait passer les enfants après les adultes ?

Qui en parle de cela ?

https://www.google.com/amp/s/www.liberation.fr/amphtml/checknews/2018/06/15/combien-y-a-t-il-d-infanticides-par-an_1659098

il faut mieux lire l'article :
"En résumé, selon la source qu'on regarde, le bilan des infanticides ou des homicides de mineurs de moins de quinze ans varie considérablement. Les forces de l'ordre dénombraient 72 victimes d'homicides en 2015. L'Inserm en recensait 31 la même année. Alors que certains travaux (contestés) font état de plusieurs centaines par année."

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 05/11/2019 à 15:57

J'espère qu'elles ne seront pas condamnées pour ces broutilles.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 05/11/2019 à 15:21
Calahann a écrit le 04/11/2019 à 21h45

Police /justice même combat mais pas là où il le faudrait. Interpellér de simple colleuses qui défendent une cause fondamentale , n'a absolument pas de sens. Trop souvent, des femmes tentent de porter plainte, mais le dépôt est parfois rejeté par la police .Dans tous les commissariats de France est affichée " la charte " des droits du citoyen, celle-ci très visible et souvent placée dans la salle d'attente ou à proximité de l'accueil. Le 1er article de cette chartre donne le droit à un dépôt de plainte de tout citoyen victimisé et la police à l' OBLIGATION de recevoir cette dernière ( la plainte ). En suite, c'est à la police de démonter ou pas les propos de la plaignante.
Nous sommes à 2mois de la nouvelle année et côté statistiques concernant les féminicides ,il y aura encore 19 femmes qui seront prochainement tuées par leur conjoint, copin ou mari. Ce qui peut être vraiment évité ..

Vous omettez de parler de ces femmes qui retirent d elles meme leur plainte ou qui.refusent de porter plainte.. .ou quittaient simplement leur conjoint. .... . Il y.a un.moment.ou il faut en.tant que femme.arrêtait de se considérer comme le sexe dit faible et quitter son mec au premier geste violent ou insulte

Signaler Répondre

avatar
Exocet le 05/11/2019 à 15:17

Et voilà où l’on en est pour quelques malheureuses affiches on vous convoque alors que dealers, voyous, et toutes sortes de joyeux imbéciles paradent des les rues mais chut !!! faut pas les toucher

Signaler Répondre

avatar
Les BILDENBERG le 05/11/2019 à 15:15
LyonMax a écrit le 05/11/2019 à 13h42

Entièrement d'accord.
Ces modes d'action sont ridicules.

Mais sont tendances pour les Médias de la pensée unique progressiste satanique. Qui prônent les haines entre ethnies, jeunes contre vieux, hommes contre femmes , familles contre célibataires endurcis, enfants contre parents.ect.... cela s’appelle la ´DIVERSION ´en stratégie . Pendant que le peuple se déchire,ils peuvent sereinement faire passer TOUTES les LOiS qu’ils veulent sans être inquiétés par un peuple aussi diviser en communautés et presque irréconciliables. Pour dire , à qui profitent le crime ?

Signaler Répondre

avatar
Sans amour ,mais sans haine ,triste . le 05/11/2019 à 15:09
Zig a écrit le 05/11/2019 à 07h39

Selon une étude sérieuse de L'INSERM, on estime à 250 le nombre d'enfant de moins d'un an tués annuellement (infanticide).

On fait passer les enfants après les adultes ?

Qui en parle de cela ?

https://www.google.com/amp/s/www.liberation.fr/amphtml/checknews/2018/06/15/combien-y-a-t-il-d-infanticides-par-an_1659098

Exactement. Et combien de mères célibataires ?? Qui en fait, se font faire des enfants ,MAIS ne veulent PAS d’un mari encombrant. Elles travaillent,et vivent comme les hommes ,profitent du moment présent,l’acte d’amour. Mais en aucun cas ,ont un CŒUR pour aimer une autre personne QUE leur petite personne . Par contre, si tu as du blé ,même en zombies dégoulinant tu n’as Que le choix des poupées,gonflables pour TON blé UNIQUEMENT.

Signaler Répondre

avatar
LyonMax le 05/11/2019 à 13:42
vive la justice,mais la vraie ! a écrit le 05/11/2019 à 09h40

Elles font n'importe quoi les nénettes !A quoi ça rime de coller ce genre de bêtises ? Rien n'arrêtera la violence par ce genre de message !Seule la justice moins laxiste doit régler une bonne fois pour toute la violence faites au femmes (et aux hommes si souvent oubliés ) !

Entièrement d'accord.
Ces modes d'action sont ridicules.

Signaler Répondre

avatar
urss le 05/11/2019 à 12:18

bienvenue en urss

Signaler Répondre

avatar
vive la justice,mais la vraie ! le 05/11/2019 à 09:40

Elles font n'importe quoi les nénettes !A quoi ça rime de coller ce genre de bêtises ? Rien n'arrêtera la violence par ce genre de message !Seule la justice moins laxiste doit régler une bonne fois pour toute la violence faites au femmes (et aux hommes si souvent oubliés ) !

Signaler Répondre

avatar
Tgelle le 05/11/2019 à 08:55
cacahuète a écrit le 05/11/2019 à 08h39

J'ai mieux que toi !
Même que les accidents domestiques tuent plus de 20.000 personnes par an.
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Accident-de-la-vie-courrante/Quelques-chiffres

Alors cacahuète !

la société et ses dérives sont dure .

Je Vois pas le lien entre la condition de l'homme et la femme dans un milieu imposé et les accidents domestiques ...mais bon

Signaler Répondre

avatar
C'est gratuit le 05/11/2019 à 08:43

Elles auraient du caillasser des policiers !!!

Signaler Répondre

avatar
cacahuète le 05/11/2019 à 08:39
ty a écrit le 05/11/2019 à 08h27

De plus selon l’Assurance-maladie, au moins 530 salariés du secteur privé sont décédés sur leur lieu de travail en 2017...un toute les 17h00 pour le seul secteur privé ...la société et ses dérives sont dure ..

J'ai mieux que toi !
Même que les accidents domestiques tuent plus de 20.000 personnes par an.
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Accident-de-la-vie-courrante/Quelques-chiffres

Alors cacahuète !

la société et ses dérives sont dure .

Signaler Répondre

avatar
ty le 05/11/2019 à 08:27

De plus selon l’Assurance-maladie, au moins 530 salariés du secteur privé sont décédés sur leur lieu de travail en 2017...un toute les 17h00 pour le seul secteur privé ...la société et ses dérives sont dure ..

Signaler Répondre

avatar
Zig le 05/11/2019 à 07:39

Selon une étude sérieuse de L'INSERM, on estime à 250 le nombre d'enfant de moins d'un an tués annuellement (infanticide).

On fait passer les enfants après les adultes ?

Qui en parle de cela ?

https://www.google.com/amp/s/www.liberation.fr/amphtml/checknews/2018/06/15/combien-y-a-t-il-d-infanticides-par-an_1659098

Signaler Répondre

avatar
grattons le 05/11/2019 à 07:26
Quedes folles ? a écrit le 05/11/2019 à 05h19

Exactement, les femmes ne sont pas toujours à l’honneur. Beaucoup d’entres elles ont des tarés ce qui explique le plus souvent,car elle cachent très bien leur jeux ,certaines agressions.par des mâles excédés et mis à bout par certaines tarées.

Si il fallait tarter tous ceux qui nous excèdent...on y passerait la journée.
Mais , n'avons nous pas oublié comment vivre ensemble dans un monde de compétition , de frustration , de peur , de jalousie ...imposé par un système économique inhumain ???

Signaler Répondre

avatar
Quedes folles ? le 05/11/2019 à 05:19
Calahann a écrit le 04/11/2019 à 22h14

Un homme est tué tous les 15 jours en moyenne par la relation féminine qu'il entretenait . Soit 5 fois moins que les féminicides .

Exactement, les femmes ne sont pas toujours à l’honneur. Beaucoup d’entres elles ont des tarés ce qui explique le plus souvent,car elle cachent très bien leur jeux ,certaines agressions.par des mâles excédés et mis à bout par certaines tarées.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 04/11/2019 à 22:14
etdonc a écrit le 04/11/2019 à 21h16

Il faut aussi l’égalité homme femme pour ça ?

Un homme est tué tous les 15 jours en moyenne par la relation féminine qu'il entretenait . Soit 5 fois moins que les féminicides .

Signaler Répondre

avatar
monp le 04/11/2019 à 22:11

Entièrement d'accord avec Soutien et Calahann.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 04/11/2019 à 21:45

Police /justice même combat mais pas là où il le faudrait. Interpellér de simple colleuses qui défendent une cause fondamentale , n'a absolument pas de sens. Trop souvent, des femmes tentent de porter plainte, mais le dépôt est parfois rejeté par la police .Dans tous les commissariats de France est affichée " la charte " des droits du citoyen, celle-ci très visible et souvent placée dans la salle d'attente ou à proximité de l'accueil. Le 1er article de cette chartre donne le droit à un dépôt de plainte de tout citoyen victimisé et la police à l' OBLIGATION de recevoir cette dernière ( la plainte ). En suite, c'est à la police de démonter ou pas les propos de la plaignante.
Nous sommes à 2mois de la nouvelle année et côté statistiques concernant les féminicides ,il y aura encore 19 femmes qui seront prochainement tuées par leur conjoint, copin ou mari. Ce qui peut être vraiment évité ..

Signaler Répondre

avatar
etdonc le 04/11/2019 à 21:16

Il faut aussi l’égalité homme femme pour ça ?

Signaler Répondre

avatar
Soutien... le 04/11/2019 à 18:23

C'est plus facile de s'en prendre à ces femmes, qu'à la petite racaille...

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 04/11/2019 à 18:15

Pourtant dé Gaulle était contre l’avortement, contre la contraception, contre le divorce !!!!

Signaler Répondre

avatar
Raconter la vérité le 04/11/2019 à 18:05

La justice est complice de beaucoup de cas d'incurie dans le droit criminel. Rien de nouveau sous le soleil, les violents peuvent se défouler sans trop s'inquiéter de payer un prix très lourd. La vie en France en 2019 ferait tourner De Gaulle dans son tombeau.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.