OL- Benfica : trois supporters interpellés pour utilisation d’engins pyrotechnique

OL- Benfica : trois supporters interpellés pour utilisation d’engins pyrotechnique
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mardi soir, l’Olympique Lyonnais réalisait une belle performance sur la pelouse du Groupama Stadium.

Mais alors que la victoire se dessinait pour les Gones, opposés au Benfica Lisbonne pour les poules de Ligue des Champions, de nombreux fumigènes ou pétards avaient été allumés dans l’enceinte de Décines.

D’après la DDSP du Rhône, trois individus avaient été interpellés durant la rencontre et seront présentés au parquet ce jeudi. Ils ont reconnu les faits. Les trois suspects, âgés de 19, 24 et 46 ans habitent respectivement à Cannes, Sérézin-du-Rhône et à Gaia au Portugal.

La police lyonnaise précise également qu’un quatrième individu âgé de 18 ans, originaire de l’Isère, avait également été placé en garde à vue à l’issue du match. Il s’est vu notifier un rappel à la loi après avoir jeté un projectile "sur une aire de jeu" durant la rencontre remportée 3 à 1 par l’OL.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tybo le 08/11/2019 à 23:32
Zied 31 a écrit le 07/11/2019 à 13h05

Les stadiers ferment les yeux sur ces mortiers : secret de polichinelle ! Il y a connivence entre ultras et stadiers, à la fouille.
Parfois, les fouilles sont coûteuses, comme disait si bien, le regretté Pierre Dac !

Les fumigènes sont cachés dans le caleçon, là où les stadiers ne vont pas,mais ça c'est pour les locaux...
Les 3 personnes interpellées sont des supporters de Benfica,donc ils ont été fouillés par les forces de l'ordre

Signaler Répondre

avatar
Zied 31 le 08/11/2019 à 11:23

Peut m'importe, fumigènes ou autres ! Je m'en cague, ce dont je suis sûr, c'est que des stadiers sont de connivence !
Même si cela ne vous plaît pas, C 'est la vérité !

Signaler Répondre

avatar
journaliste le 07/11/2019 à 15:30
Zied 31 a écrit le 07/11/2019 à 13h05

Les stadiers ferment les yeux sur ces mortiers : secret de polichinelle ! Il y a connivence entre ultras et stadiers, à la fouille.
Parfois, les fouilles sont coûteuses, comme disait si bien, le regretté Pierre Dac !

mortiers ? on parle de fumigènes...
Vous faites un bon journaliste

Signaler Répondre

avatar
Zied 31 le 07/11/2019 à 13:05

Les stadiers ferment les yeux sur ces mortiers : secret de polichinelle ! Il y a connivence entre ultras et stadiers, à la fouille.
Parfois, les fouilles sont coûteuses, comme disait si bien, le regretté Pierre Dac !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.