Recel : peine confirmée à Lyon pour l’ex-électricien de Pablo Picasso

Recel : peine confirmée à Lyon pour l’ex-électricien de Pablo Picasso
photo d'illustration - Lyonmag.com

La cour d'appel de Lyon a rendu sa décision ce mardi au procès de l'ex-électricien de Pablo Picasso, confirmant le premier jugement prononcé en 2015 par le tribunal de Grasse.

L'artisan de 80 ans et son épouse, qui comparaissaient pour le recel de 271 œuvres de l'artiste, ont été condamnés à deux ans de prison avec sursis. Ces tableaux, datés de 1900 à 1932, avaient été entreposés pendant 40 ans dans leur garage.

Le couple affirme que ces œuvres avaient été données par la veuve du peintre, mais la famille de Picasso dénonçait un vol.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
vixi le 19/11/2019 à 20:29

C’est sûre que si c’était des croûtes qui ne valait rien,on aurait pas saouler cet électricien.D’autant plus que se sont que des dessins d’essais.Le peintre à très bien pu lui donner.C’est honteux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.