Un an de prison ferme requis pour avoir menacé et harcelé une journaliste du Petit Bulletin

Un an de prison ferme requis pour avoir menacé et harcelé une journaliste du Petit Bulletin
photo d'illustration - Lyonmag.com

Un an de prison ferme a été requis ce mardi après-midi par le tribunal correctionnel de Lyon à l'encontre d'un homme jugé pour injures publiques aggravées à l'encontre d'une journaliste collaborant avec le Petit Bulletin.

Cet homme est soupçonné d'avoir participé à un déferlement d'injures racistes et sexistes et de menaces de mort et de viols sur internet. Ce harcèlement avait débuté en septembre 2017, après la publication d'un article sur un bar à rhum du quartier de la Part-Dieu où étaient relayés les propos colonialistes des patrons.

A noter que le principal instigateur de ce déferlement d'injures a été identifié. Il est actuellement réfugié au Japon.

Le jugement sera rendu mi-décembre.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jeanmoul1 le 20/11/2019 à 18:34
Mort de rire a écrit le 20/11/2019 à 07h45

Un colonialiste réfugié au Japon.
Quelle belle époque !!!

Heureusement, la Lucie Aubrac des roof-top veille au grain.
Et qu'est-ce qu'on dit ? No pasaran !

Signaler Répondre

avatar
anonymous le 20/11/2019 à 10:43
Lyonnais06 a écrit le 19/11/2019 à 19h46

Un an de prison ferme pour des injures, c'est beaucoup non?

c'est curieux quand c'est les nick conrad booba etc ... qui menacent de mort les français la justice est beaucoup moins rapide et laisse couler !

Signaler Répondre

avatar
panglos le 20/11/2019 à 10:11

Il n'est pas à l'abri au Japon. Regardez Carlos Ghosn.

Signaler Répondre

avatar
Mort de rire le 20/11/2019 à 07:45

Un colonialiste réfugié au Japon.
Quelle belle époque !!!

Signaler Répondre

avatar
Lapsus le 20/11/2019 à 05:39
Calahann a écrit le 19/11/2019 à 19h34

En prison , cet artiste aura le temps de savoir ce qu'est le racisme , le sexime , le viole , le harcèlement , l'arrogance et la menace de mort envers une personne vulnérable. ... Pourvu qu' il ne sera pas à son tour un invulnérable .

Lapsus révélateur ?
"Pourvu qu' il ne sera pas à son tour un invulnérable ."

C'est mieux qu'un nain vulnérable en tout cas !

Signaler Répondre

avatar
:) le 19/11/2019 à 21:04

'Pourvu qu' il ne sera pas à son tour un invulnérable .'

Faites un effort...

Signaler Répondre

avatar
NoPasaranPendantMesRtt le 19/11/2019 à 20:59
kazakchic a écrit le 19/11/2019 à 20h23

Si on peut plus menacer de mort en paix, où allons-nous?

Les gens visés par l'article de Julie Hainault ont été la cible de menaces de mort. La justice doit réagir. On n'est plus sous Vichy.

Signaler Répondre

avatar
kazakchic le 19/11/2019 à 20:23
Mon avocat ,mon blé. a écrit le 19/11/2019 à 20h12

Victimisation,toujours la victimisation à la sauce amerloque.

Si on peut plus menacer de mort en paix, où allons-nous?

Signaler Répondre

avatar
larévolutionn'estpasundînerdegala le 19/11/2019 à 20:21

Justice de classe... La France s'en passerait bien.

Signaler Répondre

avatar
Mon avocat ,mon blé. le 19/11/2019 à 20:12

Victimisation,toujours la victimisation à la sauce amerloque.

Signaler Répondre

avatar
Terim le 19/11/2019 à 19:56

Internet ça compte pas pour du beurre. C’était des menaces

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 19/11/2019 à 19:46

Un an de prison ferme pour des injures, c'est beaucoup non?

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 19/11/2019 à 19:34

En prison , cet artiste aura le temps de savoir ce qu'est le racisme , le sexime , le viole , le harcèlement , l'arrogance et la menace de mort envers une personne vulnérable. ... Pourvu qu' il ne sera pas à son tour un invulnérable .

Signaler Répondre

avatar
GenerationIdiotitaire le 19/11/2019 à 18:59

Toujours les mêmes pseudos-patriotes identitaires... La France s'en passerai bien...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.