Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo d'illustration - Lyonmag.com

Manifestations interdites à Lyon pendant la Fête des Lumières

photo d'illustration - Lyonmag.com

La préfecture a publié ce mercredi un arrêté interdisant les manifestations dans le centre-ville de Lyon pendant toute la durée de la Fête des Lumières.

Plusieurs périmètres seront concernés, de 10h à 1h du matin, à commencer par la Presqu'île, et ce, alors qu'une journée de grève interprofessionnelle est prévue ce jeudi.

 

Le secteur sera "délimité par le quai Saint-Vincent, passage Gonin, jardin des Rigolards, cours Général Giraud, place Rouville, rue de l’Annonciade, rue Burdeau, montée Saint Sébastien, place Croix Paquet, rue Roger Violi, quai André Lassagne, pont Morand, quai Jean Moulin, passerelle du Collège, quai Jean Moulin, pont Lafayette, quai Jules Courmont, pont Wilson, Pont de la Guillotière, quai du Docteur Gailleton, pont de l’Université, quai du Docteur Gailleton, pont Gallièni, cours du Verdun Récamier, complexe Perrache, cours de Verdun Gensoul, pont Kitchener Marchand, montée de Choulans, rue des Tourelles, rue de Trion, montée du Télégraphe, rue Roger Radisson, rue Pauline Marie Jaricot, rue Cardinal Gerlier, montée de la Sarra, rue de Montauban, montée de la Chana, quai de Pierre Scize, passerelle de l’Homme de la Roche, et le quai Saint Vincent".

 

Le périmètre du Parc de la Tête d'Or sera également interdit aux rassemblements. Il sera "délimité par le quai Général de Gaulle, rond-point Poincaré, boulevard Laurent Bonnevay, boulevard de Stalingrad, avenue Verguin, boulevard des Belges, rue Boileau, rue Barrème, avenue de la Grande Bretagne, Pont Winston Churchill, quai Général de Gaulle.

 

Le préfet "recommande à l’ensemble des visiteurs de faciliter les contrôles des sacs par les policiers et les agents de sécurité. Par ailleurs, il appelle au sens des responsabilités, au civisme et à la vigilance de chacun".

 

A noter que 600 000 personnes sont attendues dans les rues de Lyon.



Tags : fete des lumieres | Lyon | manifestations |

Commentaires 12

Déposé le 05/12/2019 à 15h44   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par ben voyons Citer

si je comprends bien et ce n'est pas que pour la fête des lumières ce n'est pas interdit de manifester mais il ne faut pas le faire en ville!!! drôle conception du droit constitutionnel. je me demande bien ce qu'en penserait le conseil constitutionnel précisément.

Déposé le 05/12/2019 à 15h36   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par polution lumineuse Citer

Elle est où Gretta ??? Elle pas venu faire son cirque en avion ????

Déposé le 05/12/2019 à 13h16   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par EDF Citer

Et les salariés et retraités de l’EDF qui ne paient pas l’électricité alors que je paie 3500€ par an y compris leur propre retraite ! Ça ne peut plus durer ces avantages exorbitants payés par nous les vaches à lait de l’état ! Ras le bol !!

Déposé le 05/12/2019 à 12h06  
Par Denny Crane Citer

Ils feraient mieux d'interdire la pollution.

Déposé le 05/12/2019 à 12h01  
Par Danilo Citer

Fuzâo, le tilde, il se met sur le A, et non pas sur le O, en langue portugaise !
Je n'ai pas le clavier adéquate, mais ce signe va sur le A !

Déposé le 05/12/2019 à 11h31  
Par et encore... Citer

nour a écrit le 05/12/2019 à 10h55

Je m'interroge sur cette disneylandisation de notre pays et de Lyon en particulier. Les impératifs touristiques l'emportent désormais sur les manifestations culturelles (processions traditionnelles reléguées au second plan, lumignons en perte de vitesse) et les revendications sociales.
Lyon appartient aux Lyonnais. Si les Lyonnais veulent manifester, qu'ils manifestent. Et les touristes si soucieux de pittoresque pourront enfin voir le vrai visage de notre agglomération : insécurité, zones de non droit, vols endémiques, dégradations de biens...

attendez de voir le projet de reconstruction de Notre Dame!... j'imagine deja des cafés et magasins (genre Zara) sur la belle terrasse qui dominera le toit de la cathédrale

Déposé le 05/12/2019 à 10h55  
Par nour Citer

Je m'interroge sur cette disneylandisation de notre pays et de Lyon en particulier. Les impératifs touristiques l'emportent désormais sur les manifestations culturelles (processions traditionnelles reléguées au second plan, lumignons en perte de vitesse) et les revendications sociales.
Lyon appartient aux Lyonnais. Si les Lyonnais veulent manifester, qu'ils manifestent. Et les touristes si soucieux de pittoresque pourront enfin voir le vrai visage de notre agglomération : insécurité, zones de non droit, vols endémiques, dégradations de biens...

Déposé le 05/12/2019 à 07h37  
Par À côté... Citer

1789: a bas les privilèges a écrit le 04/12/2019 à 18h34

La plus grande injustice sociale des temps modernes: les privilèges des retraites de certaines minorités. Tels les aristocrates, ils travaillent moins longtemps (moins de 35h), cotisent moins (moins de 10%), partent en retraite plus tôt, ont des retraites plus élevées car ils sont fortement augmentés les 6 derniers mois. Boooouuuuhhhh

Quand tu verras combien tu perdras sur ta retraite avec cette réforme, il sera trop tard... L'intérêt pour l état d une retraite à point, c'est de pouvoir baisser les cotisations comme il l entend... Regarde comment cela s'est passé en Norvège... C'est facile de faire porter la responsabilité de la grève sur les cheminots ou les fonctionnaires... Tous les français seront perdants, c est ça la réalité de cette réforme... Et pour finir, si tu es malheureux dans ta vie professionnelle, tu peux passer un concours administratif, c'est totalement ouvert... Tu verras peut être que tout n'est pas si rose, dans l armée, à l hôpital, à l éducation nationale etc etc. Bonne journée.

Déposé le 04/12/2019 à 22h13  
Par sarah.frantz1 Citer

Ils n'ont qu'à annuler cette fête qui coûte cher et n'est pas ecologique c'ést vraiment chercher la merde.

Déposé le 04/12/2019 à 20h13  
Par Parti de Loi et d'Ordre Citer

Il faudrait déclarer un couvre-feu lors de cette 'fête' qui ne sera qu'une occasion faite en or pour l'épanouissement de tous les vandales qui pullulent à Lyon d'une manière déconcertante pour les gens décents comme moi.

Déposé le 04/12/2019 à 18h46   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Fuzaõ Citer

Si les touristes pouvaient éviter de voir des gauchistes-anarchistes Antifa, d’ailleurs fascistes au possible (que les politiques et journalistes aiment appeler « black block » pour nous faire croire que contrairement à l’extrême droite, on ne peut pas dissoudre leur mouvement uniquement basé sur la violence) casser des vitrines avec en face une pauvre police ayant l’ordre de Monsieur le Préfet de ne pas intervenir au delà de jets de gaz lacrymo, ça serait bien effectivement !

Déposé le 04/12/2019 à 18h34   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par 1789: a bas les privilèges Citer

La plus grande injustice sociale des temps modernes: les privilèges des retraites de certaines minorités. Tels les aristocrates, ils travaillent moins longtemps (moins de 35h), cotisent moins (moins de 10%), partent en retraite plus tôt, ont des retraites plus élevées car ils sont fortement augmentés les 6 derniers mois. Boooouuuuhhhh

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.