Un an de prison pour la prostituée de Gerland qui avait empoisonné un client

Un an de prison pour la prostituée de Gerland qui avait empoisonné un client
Photo d'illustration - LyonMag

Un habitant de Chonas-l’Amballan dans le Nord-Isère venait régulièrement voir une prostituée de Gerland à Lyon.

Dans sa camionnette installée dans un coin sombre du 7e arrondissement, la jeune Roumaine, qui gagne jusqu’à 10 000 euros par mois, flaira la victime idéale.
Après plusieurs passes régulières, elle évoqua sa mère malade au pays. Et son client âgé d'une quarantaine d'années craqua, et lui confia 6000 euros destinés à réaliser une opération du coeur qui n’existait pas.

En mai dernier, leur relation prendra une autre dimension lorsqu’il l’invita à déjeuner chez lui. Le client a d’abord eu la surprise de voir la prostituée de 23 ans débarquer avec une amie à elle. Puis, lorsqu’il pris son café, son cerveau s’est débranché.

Les deux Roumaines avaient empoisonné sa boisson avec un médicament pour la schizophrénie. Or, ce dernier est incompatible avec l'anxiolytique que prend la victime. Cela aurait pu tuer le pauvre homme, ça ne fera que l’assommer durant 4 jours passés à l’hôpital.

Les gendarmes constateront ensuite que son domicile avait été cambriolé. Manquaient à l’appel 1000 euros en liquide, sa collection de timbres, son téléphone, ses clés.
Les deux voleuses en avaient aussi profité pour dérober du matériel dans la camionnette de son voisin.

Finalement retrouvée grâce à son ADN laissée sur une tasse et un mégot de cigarette, la jeune prostituée était jugée en cette fin de semaine au tribunal correctionnel de Vienne. Elle a échappé de peu aux assises, car le mélange de médicaments aurait pu être fatal à son client préféré.


Face aux juges, la jeune femme a nié la plupart des faits et a refusé de donner l’identité de sa complice, à qui elle a attribué la plupart des torts. Le procureur avait requis 2 ans de prison, elle n’écopera que de 12 mois de prison ferme et a été écrouée vendredi. A l’issue de sa peine, elle aura l’interdiction définitive de venir en France.

X

Tags :

prostituée

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
veritas le 13/12/2019 à 16:56

Confucius a dit : c’est celles qu’on paient qui coûtent le moins cher ! Et il avait sans doute ses raisons comme beaucoup d’entre nous !!

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 09/12/2019 à 21:44
Les coupables sont les proxos a écrit le 08/12/2019 à 18h57

La triste histoire d'un pauvre type trop seul qui croit avoir gagné le coeur d'une prostituée, et d'une pauvre femme exploitée par les réseaux et qui n'a pas d'état d'âme à aller plumer un pigeon.

Pourquoi aller blâmer quelqu'un dont la seule vie "amoureuse" possible se résume à aller voir des pépettes, et une femme prisonnière de macs qui a perdu sa candeur depuis longtemps...

Les seuls pourris dans l'affaire, c'est les proxénètes.

C'est l'humanité qui est pourrie
Mais bon, faut faire avec, on a pas le choix

Signaler Répondre

avatar
votre pseudo le 09/12/2019 à 13:03
Zig a écrit le 08/12/2019 à 22h12

Diable merci mon épouse et moi n'avons pas de problème de budget de cet "ordre" là mon brave.

Le charme de notre fréquentation et ailleurs et n'est pas un "droit" monnayable..

Mais il ne vous est pas interdit d'être l'autruche qui préfère fréquenter des pintades de luxes.

l'avantage d'internet et tu l'as bien compris (et tu en abuses) c'est de pouvoir tenir des propos invérifiables.

Et bine sûr ton "épouse" fait la cuisine et le ménage en plus.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 08/12/2019 à 22:12
c'est gratuit a écrit le 08/12/2019 à 16h29

lol, le gars qui préfère faire l'autruche plutot que de s'avouer qu'il paie très cher pour le droit de fréquenter sa copine/femme.

Diable merci mon épouse et moi n'avons pas de problème de budget de cet "ordre" là mon brave.

Le charme de notre fréquentation et ailleurs et n'est pas un "droit" monnayable..

Mais il ne vous est pas interdit d'être l'autruche qui préfère fréquenter des pintades de luxes.

Signaler Répondre

avatar
Les coupables sont les proxos le 08/12/2019 à 18:57

La triste histoire d'un pauvre type trop seul qui croit avoir gagné le coeur d'une prostituée, et d'une pauvre femme exploitée par les réseaux et qui n'a pas d'état d'âme à aller plumer un pigeon.

Pourquoi aller blâmer quelqu'un dont la seule vie "amoureuse" possible se résume à aller voir des pépettes, et une femme prisonnière de macs qui a perdu sa candeur depuis longtemps...

Les seuls pourris dans l'affaire, c'est les proxénètes.

Signaler Répondre

avatar
c'est gratuit le 08/12/2019 à 16:29
Zig a écrit le 08/12/2019 à 14h08

On fait la cour à qui nous ressemble.

Vous, si vous aimez les futilités, vous êtes servit et ça vous coûte un max.

"... Faire la cour ça coute un max..."

Mais heureusement, ce n'est pas une généralité, vous regardez trop la TV.

Rassurez vous, CB n'est pas un élément majeur de séduction, sauf dans la P. (comme vous l'écrivez).

lol, le gars qui préfère faire l'autruche plutot que de s'avouer qu'il paie très cher pour le droit de fréquenter sa copine/femme.

Signaler Répondre

avatar
votre pseudo le 08/12/2019 à 16:25
Zig a écrit le 08/12/2019 à 14h08

On fait la cour à qui nous ressemble.

Vous, si vous aimez les futilités, vous êtes servit et ça vous coûte un max.

"... Faire la cour ça coute un max..."

Mais heureusement, ce n'est pas une généralité, vous regardez trop la TV.

Rassurez vous, CB n'est pas un élément majeur de séduction, sauf dans la P. (comme vous l'écrivez).

tu n'as clairement jamais été avec une F.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 08/12/2019 à 14:08
vous avez une mauvaise lecture de la situation a écrit le 08/12/2019 à 13h40

bla bla bla, les femmes se font inviter au resto, cinéma, en voyage, sans compter les fleurs les bijoux qu'elle se font offrir.


Faire la cour ça coute un max mais ce n'est pas de la P.

Si vous offrez rien à une femme elle va evidemment rester avec vous c'est bien connu.

L'hypocrisie est bien toujours le premier sport de France

On fait la cour à qui nous ressemble.

Vous, si vous aimez les futilités, vous êtes servit et ça vous coûte un max.

"... Faire la cour ça coute un max..."

Mais heureusement, ce n'est pas une généralité, vous regardez trop la TV.

Rassurez vous, CB n'est pas un élément majeur de séduction, sauf dans la P. (comme vous l'écrivez).

Signaler Répondre

avatar
Point God-win le 08/12/2019 à 13:46
Calahann a écrit le 07/12/2019 à 15h56

Le plus à plaindre restre la prostitution et non le vicieux qui souhaite des services bidons .
Un chien que l'on doit condamner, reste un chien à surveiller. Ces mecs là sont des criminels et qui profitent de la vulnérabilité de leurs victimes. Des individus à éloigner de la société.

Même les nazis n'auraient pu balancer un tel ramassis de conneries, c'est dire !

Signaler Répondre

avatar
vous avez une mauvaise lecture de la situation le 08/12/2019 à 13:40
Calahmités a écrit le 08/12/2019 à 10h20

Votre discours est empli de clichés.

Tou d'abord, un chien reste un chien c'est vrai, et jamais les animaux ne pratiquent la prostitution.

La prostitution reste une invention ignoble mais purement humaine, c'est l'humain qu'il faut condamner.

Ensuite, si vous savez lire entre les lignes, et pourtant ici c'est écrit en gros (entre ces lignes), il y a 2 victimes.

Celle du proxénète, c'est une évidence, si elle gagne 10000 Euros par mois pour ses "services" vous vous doutez bien qu'il ne lui en reste pas autant pour vivre car elle est condamnée à engraisser son proxénète.

Et celle de la prostituée, qui s' est fait arnaqué pour "l'aider" et à faillit mourir empoisonné.
Lui de toute évidence c'est un pauvre type (sous antidépresseur) en manque "d'amour".

Vous voulez passer pour un garçon exemplaire, et vous tapez sur une victime.

bla bla bla, les femmes se font inviter au resto, cinéma, en voyage, sans compter les fleurs les bijoux qu'elle se font offrir.


Faire la cour ça coute un max mais ce n'est pas de la P.

Si vous offrez rien à une femme elle va evidemment rester avec vous c'est bien connu.

L'hypocrisie est bien toujours le premier sport de France

Signaler Répondre

avatar
Calahmités le 08/12/2019 à 10:20
Calahann a écrit le 07/12/2019 à 15h56

Le plus à plaindre restre la prostitution et non le vicieux qui souhaite des services bidons .
Un chien que l'on doit condamner, reste un chien à surveiller. Ces mecs là sont des criminels et qui profitent de la vulnérabilité de leurs victimes. Des individus à éloigner de la société.

Votre discours est empli de clichés.

Tou d'abord, un chien reste un chien c'est vrai, et jamais les animaux ne pratiquent la prostitution.

La prostitution reste une invention ignoble mais purement humaine, c'est l'humain qu'il faut condamner.

Ensuite, si vous savez lire entre les lignes, et pourtant ici c'est écrit en gros (entre ces lignes), il y a 2 victimes.

Celle du proxénète, c'est une évidence, si elle gagne 10000 Euros par mois pour ses "services" vous vous doutez bien qu'il ne lui en reste pas autant pour vivre car elle est condamnée à engraisser son proxénète.

Et celle de la prostituée, qui s' est fait arnaqué pour "l'aider" et à faillit mourir empoisonné.
Lui de toute évidence c'est un pauvre type (sous antidépresseur) en manque "d'amour".

Vous voulez passer pour un garçon exemplaire, et vous tapez sur une victime.

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 08/12/2019 à 09:21

"A l’issue de sa peine, elle aura l’interdiction définitive de venir en France."
*
Ce qui est inapplicable en réalité dans notre Europe passoire qui fait rire tout le monde, à commencer par les roms

Signaler Répondre

avatar
Cookie 22 le 08/12/2019 à 08:47
Calahann a écrit le 07/12/2019 à 15h56

Le plus à plaindre restre la prostitution et non le vicieux qui souhaite des services bidons .
Un chien que l'on doit condamner, reste un chien à surveiller. Ces mecs là sont des criminels et qui profitent de la vulnérabilité de leurs victimes. Des individus à éloigner de la société.

Le ridicule de vous fait pas peur ! Et pourquoi pas les envoyer au bagne ou dans des chambres à gaz

Signaler Répondre

avatar
nino 69 le 07/12/2019 à 17:38

1 ans pour tentative de meurtre c'est pas beaucoup mais quelle dégage définitivement de nôtre pays La c'est bon ça fait plaisir prostitution en France c'est un salaire de cadre supérieur mais prostitution en Roumanie c'est la moitié du salaire d'un chômeur en fin de droit bien fait pour ça gueule

Signaler Répondre

avatar
catho le 07/12/2019 à 17:21

Femme roumaine victime d'un proxénète qui va profiter de l'argent pour se faire construire une maison en roumanie.

Signaler Répondre

avatar
juge le 07/12/2019 à 16:41

Et le code pénal il dit quoi ????

Signaler Répondre

avatar
vive l europe le 07/12/2019 à 16:40

Plus de frontière la grande porte est ouverte

Signaler Répondre

avatar
info dgse le 07/12/2019 à 16:09
zied31 a écrit le 07/12/2019 à 13h55

L'Interdiction de territoire est bidon ! Déjà , droit de circuler pour les européens , et ensuite , ces gens là ont des réseaux bien huilés , pour passer des frontières , qui n'en sont plus ; expulsés , 15 jours après , ils sont de retour en france , sur des terrains vagues . Tous les ans , ils passent trois mois dans leur pays et reviennent passer un an , à faire la manche et autre , en france ; il existe un reportage d'Enquête Exclusive , sur youtube , qui montre comment procèdent ces migrants occasionnels , avec des réseaux bien organisés .

c'est une chaine russe pour info

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 07/12/2019 à 15:56

Le plus à plaindre restre la prostitution et non le vicieux qui souhaite des services bidons .
Un chien que l'on doit condamner, reste un chien à surveiller. Ces mecs là sont des criminels et qui profitent de la vulnérabilité de leurs victimes. Des individus à éloigner de la société.

Signaler Répondre

avatar
labiscotte le 07/12/2019 à 15:50
PW a écrit le 07/12/2019 à 12h48

Le type avait regardé un peu trop Pretty Woman !

Oh pas de propos fustigeant ce comportement délictuel ? Quel beau féminisme !

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 07/12/2019 à 15:28

Il voulait seulement, le brave homme, "apprendre" la langue roumaine. Langue d'origine latine comme chacun sait. Il sait maintenant qu'au pays des "gorges profondes" du Danube, on sait compter en euros malheureusement... très jeune.
Un an pour une tentative d'assassinat. Décidemment, nôtre Code Pénal impressionne les belles âmes du côté Europe de l'Est.

Signaler Répondre

avatar
La raison le 07/12/2019 à 14:38

À mon avis le juge était client car la peine est vraiment le très très légère

Signaler Répondre

avatar
zied31 le 07/12/2019 à 13:55

L'Interdiction de territoire est bidon ! Déjà , droit de circuler pour les européens , et ensuite , ces gens là ont des réseaux bien huilés , pour passer des frontières , qui n'en sont plus ; expulsés , 15 jours après , ils sont de retour en france , sur des terrains vagues . Tous les ans , ils passent trois mois dans leur pays et reviennent passer un an , à faire la manche et autre , en france ; il existe un reportage d'Enquête Exclusive , sur youtube , qui montre comment procèdent ces migrants occasionnels , avec des réseaux bien organisés .

Signaler Répondre

avatar
mwaiman le 07/12/2019 à 13:10

Par rapport à ce que dit le code pénal, c'est vraiment pas beaucoup, soit l'article est écrit de façon orienté, soit la justice à mal fait son travail et une enquête interne devrait être menée, il faudrait le code de la décision rendue pour pouvoir lire la déclaration finale du juge, mais bon on l'aura pas ...

Signaler Répondre

avatar
yfoyaka le 07/12/2019 à 12:54

Encore un juge bien gentil .Si cela lui était arrivé il aurait sans doute pardonné!!!!!

Signaler Répondre

avatar
PW le 07/12/2019 à 12:48

Le type avait regardé un peu trop Pretty Woman !

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 07/12/2019 à 11:42

"A l’issue de sa peine, elle aura l’interdiction définitive de venir en France."

Vous y croyez vous ?

Signaler Répondre

avatar
honteux le 07/12/2019 à 11:04

Pas cher payé pour une tentative de meurtre !

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France le 07/12/2019 à 09:11

Elle s'en tire bien !!
Quant à l'interdiction de territoire......meme le juge n'y croit pas.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.