Lyon : le lycée Ampère-Saxe de nouveau bloqué ce lundi matin

Lyon : le lycée Ampère-Saxe de nouveau bloqué ce lundi matin
Photo d'illustration - LyonMag

La mobilisation contre la réforme des retraites semble continuer ce lundi matin dans l’agglomération lyonnaise.

Vers 7h, le lycée Ampère-Saxe situé dans le 3e arrondissement de Lyon a été bloqué durant deux heures. Des poubelles avaient notamment été installées devant l’établissement pour barrer l’entrée. Contacté peu avant midi, le standard du lycée a confirmé que l'établissement était désormais ouvert.

Pour rappel, c’est là-bas qu’un jeune homme de 15 ans avait été touché à la joue par un tir de LBD vendredi. D’après les premiers éléments, le tir aurait été effectué sans sommation préalable par la police, alors que des fonctionnaires étaient la cible de projectiles. Une enquête a été ouverte par l’IGPN pour éclaircir ces faits.

Par ailleurs, une nouvelle manifestation est prévue ce lundi à Lyon contre la réforme des retraites qui sera présentée mercredi par le gouvernement. Le départ du cortège sera donné à 14h de la place Jean Macé direction la préfecture du Rhône.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pseudocommentaire le 09/12/2019 à 17:40

Ne mélangez pas tout. Le lbd ne peut pas être utilisé dans le cadre du maintien de l'ordre (cadre dans lequel ont lieu les sommations).
Il est utilisé dans le cadre des violences urbaines et donc du 435-1 du csi. Donc sans sommation et sur un individu qui tente de s'en prendre aux forces de l'ordre

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 09/12/2019 à 17:39

Déjà avec les adultes, le phénomène de meute est impressionnant
Mais alors avec des lycéens...
Un certain monsieur à la curieuse moustache l'avait d'ailleurs très bien compris

Signaler Répondre

avatar
Lavage de cerveaux le 09/12/2019 à 16:33

Les lycéens qui manifestent pour les retraites...

Signaler Répondre

avatar
la police a toujours raison le 09/12/2019 à 15:26

ne vous inquiétez pas sur l'avenir des policiers, ils ont beau ne pas respecter la loi, l'Etat a trop besoin d'eux pour les condamner sérieusement.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.