Six mois de prison avec sursis pour avoir menacé et harcelé une journaliste du Petit Bulletin

Six mois de prison avec sursis pour avoir menacé et harcelé une journaliste du Petit Bulletin
photo d'illustration - Lyonmag.com

Une peine de six mois de prison avec sursis a été prononcée ce mardi par le tribunal correctionnel de Lyon à l'encontre d'un homme jugé pour injures publiques aggravées à l'encontre d'une journaliste collaborant avec le Petit Bulletin.

Cet homme était soupçonné d'avoir participé à un déferlement d'injures racistes et sexistes et de menaces de mort et de viols sur internet. Un harcèlement qui avait débuté en septembre 2017, après la publication d'un article sur un bar à rhum du quartier de la Part-Dieu où étaient relayés les propos colonialistes des patrons.

Ce sympathisant de l'ultra-droite lyonnaise a également été condamné à verser 5 000 euros de dommages et intérêts à la victime et devra payer 500 euros à RSF et 500 euros au SNJ (syndicat national des journalistes)

A noter que le principal instigateur de ce déferlement d'injures n'a toujous par été jugé. Identifié, il est actuellement réfugié au Japon.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
? le 18/12/2019 à 21:14

Justice de classe, avec une condamnation plus lourde que s'il s'agissait de violences physiques. Tout cela est à gerber.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 18/12/2019 à 19:17
mdrrrrr a écrit le 18/12/2019 à 09h11

l'identitaire expatrié au japon, certainement un courageux qui assume ses actes

Ce sont les valeurs phares de ces gens là ..... être incapable de respecter la loi puis fuir leur responsabilité.

Il y même des familles qui en ont fait leur métier

Signaler Répondre

avatar
mdrrrrr le 18/12/2019 à 09:11

l'identitaire expatrié au japon, certainement un courageux qui assume ses actes

Signaler Répondre

avatar
Quoi ? le 17/12/2019 à 23:59

Il a été condamné mais n est toujours pas jugé ? Comprends pas ??

Signaler Répondre

avatar
pode le 17/12/2019 à 22:58

rien sur le laxisme des juges ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.