Le personnel de l’Opéra de Lyon annule une représentation devant les spectateurs - VIDEO

Le personnel de l’Opéra de Lyon annule une représentation devant les spectateurs - VIDEO
Les personnels sont montés sur scène ce mercredi soir - DR

Grosse déception ce mercredi soir pour le public.

La représentation du Roi Carotte a de nouveau été annulée à la dernière minute. Le spectacle n’avait déjà pas pu se tenir mardi soir en raison de la grève des personnels de l’Opéra de Lyon dans le cadre du mouvement de contestation contre la réforme des retraites.

"Partout, ces derniers jours, tous les secteurs d’activités : médical, culturel, enseignants, transports se sont massivement mobilisés. Parce que la culture est aussi attaquée par la politique d’austérité du gouvernement, et parce que les travailleurs et les travailleuses de la culture sont aussi concernés par la réforme des retraites. De nombreux théâtres et opéras de France ont annulé leurs représentations ces derniers jours. Notre direction, en décalant la représentation qui devait avoir lieu hier, nous empêche de contribuer de manière visible à cette mobilisation", a déclaré une représentante du personnel entourée de ses collègues devant les spectateurs déjà présents dans la salle pour assister au spectacle.

L’annonce a été accueillie à la fois par des huées mais aussi par quelques applaudissements. Les billets de cette représentation seront remboursés.

A noter que les prochains spectacles au sein de l’Opéra de Lyon devraient se tenir normalement.

X
44 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Maissi42 le 20/12/2019 à 14:03
ContrePoint a écrit le 20/12/2019 à 10h42

Cet article est incomplet. L'administration de l'opéra a voulu faire une magouille illégale pour ne pas avoir à gérer les grévistes, elle s'est prise un retour de bâton bien mérité.
Plus de détails dans cet article
https://www.olyrix.com/articles/actu-des-operas/3702/greve-opera-de-lyon-le-roi-carotte-offenbach-pelly-annulation-mouvement-social-article-actualite-lyrique

Ça me fait plaisir de voir les gens crier à la dictature/honte/privilèges/subventions/gnagnagna... On voit que vous êtes bien informés et parlez en connaissance de cause

Bonjour je n ai pas l accès à cet article est-ce normal ?

Signaler Répondre

avatar
soiphrevin28 le 20/12/2019 à 14:01
joupinet a écrit le 20/12/2019 à 13h50

Les places les moins chères varient entre 10 et 16 €, ce qui n'est pas tellement plus qu'une séance au cinéma... pourquoi ne pas varier les plaisirs ?
Si vous n'aimez pas l'opéra, c'est une autre affaire...

C'est vrai que les places de cinéma sont plutôt chères (12 euros).
J'ai résolu le problème en m'abonnant pour 22 euros par mois à l'UGC.
A ce tarif là, on peut voir autant de films qu'on souhaite dans le mois, et l'amortissement est vite fait.

Signaler Répondre

avatar
et oui le 20/12/2019 à 13:59
joupinet a écrit le 20/12/2019 à 13h50

Les places les moins chères varient entre 10 et 16 €, ce qui n'est pas tellement plus qu'une séance au cinéma... pourquoi ne pas varier les plaisirs ?
Si vous n'aimez pas l'opéra, c'est une autre affaire...

"entre 10 et 16 €, ce qui n'est pas tellement plus qu'une séance au cinéma... "

Non non je paye la séance à 5 euros à Bron, Saint Priest , Décines ou Vénissieux !!!

Signaler Répondre

avatar
joupinet le 20/12/2019 à 13:50
Bon débarras a écrit le 19/12/2019 à 14h48

J'ai pas les moyen d'aller à l'Opera, donc qu'ils fassent grève, qu'ils rasent l'Opéra et qu'ils plantent des arbres à la place.

Les places les moins chères varient entre 10 et 16 €, ce qui n'est pas tellement plus qu'une séance au cinéma... pourquoi ne pas varier les plaisirs ?
Si vous n'aimez pas l'opéra, c'est une autre affaire...

Signaler Répondre

avatar
Clotic le 20/12/2019 à 11:32
maminote a écrit le 20/12/2019 à 08h40

Parce qu’il faut être « bourge » pour aimer la culture dont l’Opéra fait partie ! Lamentable comme propos ! On dit que la musique adoucit les mœurs, vous feriez bien d’en écouter !!!!

Commentaire ridicule.
Ce n'est pas parce qu'on aime pas l'opéra, qu'on aime pas la musique.
Moi par exemple je suis féru de musique classique (Mozart, Bach, Chopin , Beethoven, Debussy, Schubert, Haydn, Schumann, Vivaldi etc... avec une préférence pour Vivaldi, Schubert et Chopin) mais je déteste l'opéra.

Signaler Répondre

avatar
ContrePoint le 20/12/2019 à 10:42

Cet article est incomplet. L'administration de l'opéra a voulu faire une magouille illégale pour ne pas avoir à gérer les grévistes, elle s'est prise un retour de bâton bien mérité.
Plus de détails dans cet article
https://www.olyrix.com/articles/actu-des-operas/3702/greve-opera-de-lyon-le-roi-carotte-offenbach-pelly-annulation-mouvement-social-article-actualite-lyrique

Ça me fait plaisir de voir les gens crier à la dictature/honte/privilèges/subventions/gnagnagna... On voit que vous êtes bien informés et parlez en connaissance de cause

Signaler Répondre

avatar
oseille le 20/12/2019 à 10:13
pie69 a écrit le 20/12/2019 à 07h46

Aucun respect pour les spectateurs. Encore un secteur en train de couper la branche sur laquelle ils sont assis !!!

Très structuré et syndiqué, ce n'est pas la première fois que le personnel de l'opéra, fortement subventionné, arrête une répétition ou un service en cours . Parole de figurant :

Signaler Répondre

avatar
oseille le 20/12/2019 à 10:12
Yupi a écrit le 19/12/2019 à 14h20

Ils ont puni les bourges

Yupi / tu sens un relent sectaire, revanchard, haineux……….

Signaler Répondre

avatar
maminote le 20/12/2019 à 08:40

Parce qu’il faut être « bourge » pour aimer la culture dont l’Opéra fait partie ! Lamentable comme propos ! On dit que la musique adoucit les mœurs, vous feriez bien d’en écouter !!!!

Signaler Répondre

avatar
pie69 le 20/12/2019 à 07:46

Aucun respect pour les spectateurs. Encore un secteur en train de couper la branche sur laquelle ils sont assis !!!

Signaler Répondre

avatar
beurk le 20/12/2019 à 07:38
abdelkader a écrit le 20/12/2019 à 00h14

vive les artistes et salariés de l'Opéra de Lyon. Ceux qui huaient ne méritent certes pas de goûter aux délices de la culture, eux qui ont si peu d'humanité malgré leur bouche en cul de poule.

insultes à caractères sexuels

Signaler Répondre

avatar
shuut le 20/12/2019 à 05:40

Comment dire , ils font comme ils le sentent , ils sont dans la légalité ...combien de français ne le sont pas toute l'année dans légalité (magouille ,Travail non déclaré, chantier au black ...etc) et qui ont droit aux acquis durement conquis par les luttes...

Signaler Répondre

avatar
abdelkader le 20/12/2019 à 00:14

vive les artistes et salariés de l'Opéra de Lyon. Ceux qui huaient ne méritent certes pas de goûter aux délices de la culture, eux qui ont si peu d'humanité malgré leur bouche en cul de poule.

Signaler Répondre

avatar
sestgt le 19/12/2019 à 23:09

Pour ceux qui connaissent la "maison" savent que ce n'est pas la première fois que le personnel de l'Opéra arrête le spectacle devant les spectateurs. Foi de figurant !

Signaler Répondre

avatar
Ras le bol de ces planqués le 19/12/2019 à 22:13

Lamentable honteux minable ces planqués de l’opéra qui prennent les gens en OTAGES !! La grève oui, la dictature Non !!!!

Signaler Répondre

avatar
Parti de Loi et d'Ordre le 19/12/2019 à 22:09
Bon débarras a écrit le 19/12/2019 à 14h48

J'ai pas les moyen d'aller à l'Opera, donc qu'ils fassent grève, qu'ils rasent l'Opéra et qu'ils plantent des arbres à la place.

Votez pour le Parti de Loi et d'Ordre et nous exaucerons vos voeux.

Signaler Répondre

avatar
Achille le 19/12/2019 à 20:07

Les artistes Subventionnés deviennent des employés Subversifs... Absence de conscience et irrespect total de l'oeuvre et du public.

Signaler Répondre

avatar
Anonymous le 19/12/2019 à 19:12

Pas content les bourgeois

Signaler Répondre

avatar
RazMacron le 19/12/2019 à 18:46
Culture pour tous a écrit le 19/12/2019 à 17h37

Si c'était si merveilleux ils n'auraient besoin d'autant de subventions pour exister.

Mais c'est tellement plus classe chez les nantis d'aller à l'opéra alors que les pauvres vont eux aux concerts

les pauvres ils font grève, mec. les nantis ils les huent

Signaler Répondre

avatar
pode le 19/12/2019 à 18:33
Bozo a écrit le 19/12/2019 à 18h04

C'est vraiment stupide de prendre, une fois de plus, le public en otage pour des revendications catégorielles
Alors qu'une annonce avant le spectacle aurait été respectable, l'annulation et le blocage sont lamentables
Ces gens ne se rendent pas compte que leur petite entreprise ne survit que grâce aux subventions.
Sans cela la culture dans ce système serait été laminée et réservée à une élite, comme à l'époque des rois et empereurs.
Désolé mais non, c'est une énorme erreur d'agir ainsi.

la retraite n'est pas une revendication catégorielle... à moins que vous ne comptiez pas survivre jusqu'à 62,5 ans ? (ou 64, voir 67 selon votre année de naissance !) et que vous fassiez deux catégories : les morts et les retraités !

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 19/12/2019 à 18:04

C'est vraiment stupide de prendre, une fois de plus, le public en otage pour des revendications catégorielles
Alors qu'une annonce avant le spectacle aurait été respectable, l'annulation et le blocage sont lamentables
Ces gens ne se rendent pas compte que leur petite entreprise ne survit que grâce aux subventions.
Sans cela la culture dans ce système serait été laminée et réservée à une élite, comme à l'époque des rois et empereurs.
Désolé mais non, c'est une énorme erreur d'agir ainsi.

Signaler Répondre

avatar
Culture pour tous le 19/12/2019 à 17:44
CQFD. a écrit le 19/12/2019 à 15h46

Que la culture soit subventionné pour ne pas être un outil de profit et rester un outil de création est normal, mais dans le cas de l'opéra de Lyon c'est de la gabegie.

L'opéra de Lyon c'est 200 000 spectateurs par an avec 80% de subventions.

Les nuits de Fourvière reçoivent autant de spectateurs en 2 mois avec 4 fois moins de budget et seulement 30% de subventions.
Le tout dans une infrastructure qui n'ai pas dédié et avec une programmation beaucoup plus éclectique.

On peut aussi parler de Jazz à Vienne avec sa centaine de concerts gratuit

Mais le jazz c'est bien trop popu pour les bourgeois qui vont l'opéra payé à 80% par NOS impôts !!

Signaler Répondre

avatar
Culture pour tous le 19/12/2019 à 17:37
CptHaddock a écrit le 19/12/2019 à 17h02

Mais enfin...
Je ne suis pas un expert de l'opéra mais vous ne semblez pas vraiment savoir ce qui s'y passe.

Je vous laisse regarder par ici les éloges faites à l'opéra de lyon :
https://www.olyrix.com/articles/actu-des-operas/2903/opera-de-lyon-20192020-saison-annonce-presentation-lyrique-concert-dorny-tell-rossini-kratzer-alaimo-teitgen-osborn-talbot-festival-verdi-ernani-meli-pajama-game-broadway-ceiling-adams-makeieff-sortileges-ravel-pont-studio-gretel-humperdinck-achache-point

Et justement "Le Roi Carotte" d'hier soir est une création de l'Opéra de Lyon

Si c'était si merveilleux ils n'auraient besoin d'autant de subventions pour exister.

Mais c'est tellement plus classe chez les nantis d'aller à l'opéra alors que les pauvres vont eux aux concerts

Signaler Répondre

avatar
CptHaddock le 19/12/2019 à 17:02
Ecoeurant a écrit le 19/12/2019 à 14h24

Pour les chiffres tu les as là
https://fr.wikipedia.org/wiki/Opéra_national_de_Lyon

"je me demande à quoi ressemblerait la culture sans les subventions ?"

Tu ferais mieux de te demander à quoi la culture ressemblait AVANT les subvention !

Les créations de Bizet ou Berlioz valaient bien celles de l'opéra de Lyon dont tu ne serais pas plus capable que moi de citer une création !....

Et puis pardonne moi mais la culture ce n'est pas l'opéra subventionné ou le théâtre subventionné !
La culture c'est Chateaubriand, Balzac ou Stendhal et pas des "artistes" fiers de réaliser des créations dont le seul titre de gloire est de s'honorer que leur "concept" ne soit compris par personne !...

Si tu as du talent trouve toi un mécène, j'attend de voir ton prochain spectacle

Mais enfin...
Je ne suis pas un expert de l'opéra mais vous ne semblez pas vraiment savoir ce qui s'y passe.

Je vous laisse regarder par ici les éloges faites à l'opéra de lyon :
https://www.olyrix.com/articles/actu-des-operas/2903/opera-de-lyon-20192020-saison-annonce-presentation-lyrique-concert-dorny-tell-rossini-kratzer-alaimo-teitgen-osborn-talbot-festival-verdi-ernani-meli-pajama-game-broadway-ceiling-adams-makeieff-sortileges-ravel-pont-studio-gretel-humperdinck-achache-point

Et justement "Le Roi Carotte" d'hier soir est une création de l'Opéra de Lyon

Signaler Répondre

avatar
CptHaddock le 19/12/2019 à 16:35
CQFD. a écrit le 19/12/2019 à 15h46

Que la culture soit subventionné pour ne pas être un outil de profit et rester un outil de création est normal, mais dans le cas de l'opéra de Lyon c'est de la gabegie.

L'opéra de Lyon c'est 200 000 spectateurs par an avec 80% de subventions.

Les nuits de Fourvière reçoivent autant de spectateurs en 2 mois avec 4 fois moins de budget et seulement 30% de subventions.
Le tout dans une infrastructure qui n'ai pas dédié et avec une programmation beaucoup plus éclectique.

Juste pour rappel Nuits de Fourvière reste un événement culturel de la métropole.

Et je ne sais pas si la comparaison est si valable que ça.

L'opéra on parle de chœurs, d'un orchestre, de machinos, de couturiers, d'habilleurs, d'ouvreurs, d'accessoiristes.
D'une gestion de stocks (décors, costumes...), qui sont d'ailleurs partagé avec d'autres établissements.
Une partie du personnel est permanente, une autre bonne partie est intermittente.
A l'opéra il y a aussi de la création de spectacle, qui sont ensuite exportés dans d'autres villes, d'autres pays.

Du coup comparable ? Ce n'est pas la même chose qui est recherchée entre ces deux "structures"

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 19/12/2019 à 15:46
CptHaddock a écrit le 19/12/2019 à 13h21

Wow, tant de réflexion dans un seul message.
Si vos chiffres sont vrais, je me demande à quoi ressemblerait la culture sans les subventions ?
Savez vous pourquoi les acteurs "privés" ne font ils pas plus de la "culture" (comme vous dite) ?

J'attends de voir ton prochain spectacle

Que la culture soit subventionné pour ne pas être un outil de profit et rester un outil de création est normal, mais dans le cas de l'opéra de Lyon c'est de la gabegie.

L'opéra de Lyon c'est 200 000 spectateurs par an avec 80% de subventions.

Les nuits de Fourvière reçoivent autant de spectateurs en 2 mois avec 4 fois moins de budget et seulement 30% de subventions.
Le tout dans une infrastructure qui n'ai pas dédié et avec une programmation beaucoup plus éclectique.

Signaler Répondre

avatar
Boycott le 19/12/2019 à 15:45

Irrespect total des clients.

Signaler Répondre

avatar
ET OUI.... le 19/12/2019 à 15:05
Yupi a écrit le 19/12/2019 à 14h20

Ils ont puni les bourges

Insinueriez vous que les 30 millions d'euros annuel de subventions ne serviraient qu'à divertir les plus riches et employer près de 400 fonctionnaires déguisés ?

Signaler Répondre

avatar
Bon débarras le 19/12/2019 à 14:48

J'ai pas les moyen d'aller à l'Opera, donc qu'ils fassent grève, qu'ils rasent l'Opéra et qu'ils plantent des arbres à la place.

Signaler Répondre

avatar
MoulaGoffre le 19/12/2019 à 14:43

1936, vous avez tellement raison..
La droite ne comprend même plus le terme "privilège".

Pour rappel "faire la grève" est un droit, non un privilège.

Un privilège c'est, par exemple cumuler 13 emplois dans l'illégalité la plus totale et ne pas être inquiété.
Ou alors octroyer à sa compagne un emploi fictif sans problème.
Ou manger du homard pendant qu'on serre la ceinture au peuple.

Signaler Répondre

avatar
MoulaGoffre le 19/12/2019 à 14:42
1936 a écrit le 19/12/2019 à 13h52

des acquis de haute lutte, pas des privilèges !
si on met dans la case "privilèges" tout ce que la droite aimerait y glisser on ne va pas tarder à y trouver salaires, vacances, weekend (ah non pour les weekends c'est déjà fait)...

1936, vous avez tellement raison..
La droite ne comprend même plus le terme "privilège".

Pour rappel "faire la grève" est un droit, non un privilège.

Un privilège c'est, par exemple cumuler 13 emplois dans l'illégalité la plus totale et ne pas être inquiété.
Ou alors octroyer à sa compagne un emploi fictif sans problème.
Ou manger du homard pendant qu'on serre la ceinture au peuple.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 19/12/2019 à 14:31
CptHaddock a écrit le 19/12/2019 à 13h21

Wow, tant de réflexion dans un seul message.
Si vos chiffres sont vrais, je me demande à quoi ressemblerait la culture sans les subventions ?
Savez vous pourquoi les acteurs "privés" ne font ils pas plus de la "culture" (comme vous dite) ?

J'attends de voir ton prochain spectacle

Ces chiffre sont vérifiables, et vous avez raison la culture doit être subventionné pour exister sans devenir uniquement une source de profit.

Néanmoins il faut aussi se poser la question du niveau de financement par rapport au nombre de spectateurs concerné ............ dans le cas de l'opéra c'est la gabegie totale

L'opéra de Lyon c'est 200 000 spectateurs par an pour 80% de subventions, les Nuits de Fourvière c'est autant en 2 mois avec 30% de subventions dans une infrastructure non dédié et un programme beaucoup plus éclectique.

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 19/12/2019 à 14:24

avatar
Ecoeurant le 19/12/2019 à 14:24
CptHaddock a écrit le 19/12/2019 à 13h21

Wow, tant de réflexion dans un seul message.
Si vos chiffres sont vrais, je me demande à quoi ressemblerait la culture sans les subventions ?
Savez vous pourquoi les acteurs "privés" ne font ils pas plus de la "culture" (comme vous dite) ?

J'attends de voir ton prochain spectacle

Pour les chiffres tu les as là
https://fr.wikipedia.org/wiki/Opéra_national_de_Lyon

"je me demande à quoi ressemblerait la culture sans les subventions ?"

Tu ferais mieux de te demander à quoi la culture ressemblait AVANT les subvention !

Les créations de Bizet ou Berlioz valaient bien celles de l'opéra de Lyon dont tu ne serais pas plus capable que moi de citer une création !....

Et puis pardonne moi mais la culture ce n'est pas l'opéra subventionné ou le théâtre subventionné !
La culture c'est Chateaubriand, Balzac ou Stendhal et pas des "artistes" fiers de réaliser des créations dont le seul titre de gloire est de s'honorer que leur "concept" ne soit compris par personne !...

Si tu as du talent trouve toi un mécène, j'attend de voir ton prochain spectacle

Signaler Répondre

avatar
Yupi le 19/12/2019 à 14:20

Ils ont puni les bourges

Signaler Répondre

avatar
1936 le 19/12/2019 à 13:52
valency a écrit le 19/12/2019 à 13h17

plus on a de privilèges ... plus on y tient ...

des acquis de haute lutte, pas des privilèges !
si on met dans la case "privilèges" tout ce que la droite aimerait y glisser on ne va pas tarder à y trouver salaires, vacances, weekend (ah non pour les weekends c'est déjà fait)...

Signaler Répondre

avatar
CptHaddock le 19/12/2019 à 13:21
Ecoeurant a écrit le 19/12/2019 à 12h59

L'opéra de Lyon est financé à plus de 80% (30 M sur 37 de budget) par des subventions publiques !
Stop à la fonctionnarisation de la culture !
Ces gens sont une honte !

Wow, tant de réflexion dans un seul message.
Si vos chiffres sont vrais, je me demande à quoi ressemblerait la culture sans les subventions ?
Savez vous pourquoi les acteurs "privés" ne font ils pas plus de la "culture" (comme vous dite) ?

J'attends de voir ton prochain spectacle

Signaler Répondre

avatar
valency le 19/12/2019 à 13:17

plus on a de privilèges ... plus on y tient ...

Signaler Répondre

avatar
CptHaddock le 19/12/2019 à 13:13
Stop aux subventions a écrit le 19/12/2019 à 12h31

Pour ces personnes , vous n'êtes pas du public mais des pigeons, qui paient leur place , qui paient des impôts pour qu'ils aient des subventions grassouillettes et des privilèges sociaux qui vont avec
Votre boulanger est plus respectueux de sa clientèle, que ces individus

Haha "AC", que de mauvaise foi : j'y étais aussi et si des applaudissements ont bien été entendus. La vidéo le prouve bien.
Et "Stop aux subventions", je vois que vous êtes quelqu'un de bien déconnecté des fonctionnements de l'opéra de Lyon. Les gens que vous voyez sur scène à ce moment ne sont que les petites mains de l'opéra, eux les "subventions grassouillettes" et les "privilèges sociaux", ils ne connaissent pas trop. Vous vous trompez tellement d'ennemi.
Moi je ne vois que du courage de la part de ces gens et je leur apporte tout mon soutien.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 19/12/2019 à 13:06

Ils ont regardés les comptes???

L'opéra c'est 80% de subventions.

Pour combien de spectateurs?

Signaler Répondre

avatar
Ecoeurant le 19/12/2019 à 12:59

L'opéra de Lyon est financé à plus de 80% (30 M sur 37 de budget) par des subventions publiques !
Stop à la fonctionnarisation de la culture !
Ces gens sont une honte !

Signaler Répondre

avatar
Stop aux subventions le 19/12/2019 à 12:31
AC a écrit le 19/12/2019 à 11h48

J'étais dans la salle hier soir, je peux vous assurer que je n'ai pas entendu d'applaudissements! Des huées, ça ou, en revanche.
Quel scandale et quel irrespect pour le public!

Pour ces personnes , vous n'êtes pas du public mais des pigeons, qui paient leur place , qui paient des impôts pour qu'ils aient des subventions grassouillettes et des privilèges sociaux qui vont avec
Votre boulanger est plus respectueux de sa clientèle, que ces individus

Signaler Répondre

avatar
vidéo ? le 19/12/2019 à 11:52

ça c'est de la vidéo !
pas cher en plus

Signaler Répondre

avatar
AC le 19/12/2019 à 11:48

J'étais dans la salle hier soir, je peux vous assurer que je n'ai pas entendu d'applaudissements! Des huées, ça ou, en revanche.
Quel scandale et quel irrespect pour le public!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.