Lyon : il appelle le commissariat une trentaine de fois dans la matinée

Lyon : il appelle le commissariat une trentaine de fois dans la matinée
Photo d'illustration LyonMag

Cet homme de 42 ans a été interpellé ce dimanche en fin de matinée.

Depuis samedi, il ne cessait d’appeler le commissariat du 2arrondissement de Lyon. L’individu, habitant lui-même dans le 2e arrondissement, avait notamment passé une trentaine d’appels ce dimanche matin saturant la ligne. Le quadragénaire ne s’arrêtait pas là puisqu’il outrageait le policier qui répondait aux appels en question.

L’homme, déjà connu de la justice, a reconnu les faits lors de sa garde à vue expliquant son comportement par sa consommation excessive d’alcool. Il sera jugé pour ces faits en novembre prochain.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Interloque le 02/05/2020 à 19:54

Franchement, pour ce qui prennent au sérieux les autres appels, il y a disproportion ds la sanctiin. Pas contrre, c'est sûr priorité aux appels importants

Signaler Répondre

avatar
Magnetar450 le 01/05/2020 à 19:51

Il a appelé la police parce qu'il était pas bien. Il avait besoin d'aide. Où est le mal sérieux ?

Signaler Répondre

avatar
lol le 28/04/2020 à 01:04

Vous le faites exprès? En droit français la consommation d alcool est un facteur aggravant, il vaut mieux être à jeun.

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 27/04/2020 à 23:49
flics bus a écrit le 27/04/2020 à 12h32

Avec la fumée de vos clopes , quand vous la rejettez dans l 'air , vous refilez le corona aux autres !!!!
Alors , interdictions de ventes de clopes aussi ?
Faut être logique , non ?

Ben non !!!
La nicotine nuit au SARS-CoV-2.

Signaler Répondre

avatar
kad56 le 27/04/2020 à 21:02
Rififi38 a écrit le 27/04/2020 à 19h25

hein de quoi? ce qu'il faut pas entendre….

T'es un peu le roi des dindons non ?

Signaler Répondre

avatar
Rififi38 le 27/04/2020 à 19:25
flics bus a écrit le 27/04/2020 à 12h32

Avec la fumée de vos clopes , quand vous la rejettez dans l 'air , vous refilez le corona aux autres !!!!
Alors , interdictions de ventes de clopes aussi ?
Faut être logique , non ?

hein de quoi? ce qu'il faut pas entendre….

Signaler Répondre

avatar
Blasé le 27/04/2020 à 18:54

Que ce soit alcool ou autre truc planant, de toute manière il y aura, quoi que l'on fasse, toujours des personnes avec des problèmes psychiatriques qui feront la même chose...

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 27/04/2020 à 18:48

S'il est condamné..et interdit d'alcool...il fera appel !

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 27/04/2020 à 12:32
Vladimir a écrit le 27/04/2020 à 12h13

il ferait pas mal d'augmenter l'alcool et mettre la moindre bouteille de bière et de vin a plus de 100 € c'est plutôt l'alcool un vrai fléau pour la société route accident violence conjugale et j'en passe au lieu de mettre le paquet de clopes à 10 €

Avec la fumée de vos clopes , quand vous la rejettez dans l 'air , vous refilez le corona aux autres !!!!
Alors , interdictions de ventes de clopes aussi ?
Faut être logique , non ?

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 27/04/2020 à 12:13

il ferait pas mal d'augmenter l'alcool et mettre la moindre bouteille de bière et de vin a plus de 100 € c'est plutôt l'alcool un vrai fléau pour la société route accident violence conjugale et j'en passe au lieu de mettre le paquet de clopes à 10 €

Signaler Répondre

avatar
zoune le 27/04/2020 à 11:37

Téléphone plutôt au Vignatier

Signaler Répondre

avatar
ragnana le 27/04/2020 à 10:53

L'alcoolisme sert de prétexte à toutes exactions et pas seulement contre la police. La violence, la lâcheté, les réseaux mafieux, sectaires, séparatistes se cachent derrière pour atténuer la sanction éventuelle.
C'est pas moi c'est l'alcool !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.