Des trains OuiGo au départ de Lyon direction Paris dès samedi

Des trains OuiGo au départ de Lyon direction Paris dès samedi
DR

Le trajet entre Lyon et la capitale va coûter 16 euros.

Ce samedi, le premier train OuiGo partira de la gare de Part-Dieu en direction de Paris à 8h35. Trois allers-retours seront proposés par jour, que ce soit au départ de la gare du 3e arrondissement, ou au départ de Perrache.

Pour rappel, ce nouveau service était censé être mis en place dès le début du mois de juin.

Au total, il faudra compter deux heures de trajet pour se rendre à Paris.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Expérience vécue le 02/07/2020 à 05:04
vous avez une mauvaise lecture de la situation a écrit le 01/07/2020 à 19h54

si la personne ne tousse pas vous ne risquez rien.

Si la personne tousse cela peut être une allergie ou n'importe quel microbe qui fait tousser.

La chance d'attraper le virus chinois est infinitésimale.

La chance de tomber gravement malade du virus chinois est quasiment nulle.

Regardez les chiffres.

N'oubliez pas de diviser par 60 millions puis de multiplier par 100. C'est trop compliqué pour vous expliquer pourquoi ce calcul, juste faites le.

Vous êtes virologue épidémiologiste, je suppose. En ce qui me concerne, je suis les conseils de mon médecin qui, lui-même, porte un ffp2 lorsqu’il prend le train.

Arrêtez de relativiser les risques et les mesures sanitaires dans un contexte où, à l’évidence, les mesures élémentaires ne sont même pas comprises par une partie irréductible de la population. Par exemple, ceux qui sont encore convaincus (en dépit des explications maintes fois répétées !) qu’un masque maison ou ffp1 (type chirurgical) les protège. Et que par conséquent, ils le portent s’ils veulent, ça ne regardent qu’eux...

Tout le monde oublie les personnes immunodéprimées ou souffrant de pathologies diverses les rendant plus vulnérables.

Derrière l’anonymat, avec votre ton docte et péremptoire, vous prenez la responsabilité de propager des informations simplistes, parcellaires et pour tout dire dangereuses : «  Si la personne ne tousse pas, vous ne risquez rien »... Que n’êtes vous directeur de, l’Inserm ou de l’OMS !
Cela fait maintenant des mois que l’on sait que le virus est présent dans les aérosols dans les espaces confinés, et pas simplement dans les projections.
Et si une de ces personnes éternue (ce n’est ni interdit ni prévisible jusqu’à preuve du contraire), on fait comment : on change de wagon ? N’importe quoi...
Quant à vos statistiques ras les pâquerettes, c’est tout simplement grotesque !

Nous savons encore très peu de choses sur ce virus. Dans cette situation, il ne s’agit pas plus de relativiser que de paniquer. Juste d’être responsable. Quelques gestes, certes inhabituels mais simples. Temporairement.
Même le professeur Delfraissy n’a pas vu ses petits enfants depuis le début de la pandémie... Vous devriez le rassurer, manifestement il est mal renseigné : « tant qu’ils ne toussent pas, il ne risque rien ! »

Responsabilité aussi en déployant les moyens de faire respecter une obligation lorsqu’elle est décidée. Actuellement, ce n’est l cas ni dans les trains, ni dans les TCL.

Signaler Répondre

avatar
vous avez une mauvaise lecture de la situation le 01/07/2020 à 19:54
Expérience vécue a écrit le 01/07/2020 à 07h58

Dans les trains, les passagers ne respectent pas plus les consignes de sécurité sanitaire que dans le métro. Sauf que là, on reste assis auprès des j’menfoutistes (tous âges et horizons sociaux confondus) durant des heures. 3 AR en TGV ces 15 derniers jours : toujours le même constat. Plusieurs passagers par wagon sans masque et pas une seule verbalisation.
Rappel : un masque en tissu ou même chirurgical ne protège pas celui qui le porte, mais ceux qui le croise ou le côtoient. Cette stratégie collective est par conséquent ruinée par ceux qui décident de s’en passer.
Si vous vous voulez prendre le train dans des conditions de sécurité sanitaire non dégradées, munissez-vous de ffp2 (qui eux protègent le porteur et l’entourage), de lingettes désinfectantes et de gel hydro-alcoolique. Ensuite, vous pourrez vous relaxer avec un bon roman.

si la personne ne tousse pas vous ne risquez rien.

Si la personne tousse cela peut être une allergie ou n'importe quel microbe qui fait tousser.

La chance d'attraper le virus chinois est infinitésimale.

La chance de tomber gravement malade du virus chinois est quasiment nulle.

Regardez les chiffres.

N'oubliez pas de diviser par 60 millions puis de multiplier par 100. C'est trop compliqué pour vous expliquer pourquoi ce calcul, juste faites le.

Signaler Répondre

avatar
Expérience vécue le 01/07/2020 à 07:58

Dans les trains, les passagers ne respectent pas plus les consignes de sécurité sanitaire que dans le métro. Sauf que là, on reste assis auprès des j’menfoutistes (tous âges et horizons sociaux confondus) durant des heures. 3 AR en TGV ces 15 derniers jours : toujours le même constat. Plusieurs passagers par wagon sans masque et pas une seule verbalisation.
Rappel : un masque en tissu ou même chirurgical ne protège pas celui qui le porte, mais ceux qui le croise ou le côtoient. Cette stratégie collective est par conséquent ruinée par ceux qui décident de s’en passer.
Si vous vous voulez prendre le train dans des conditions de sécurité sanitaire non dégradées, munissez-vous de ffp2 (qui eux protègent le porteur et l’entourage), de lingettes désinfectantes et de gel hydro-alcoolique. Ensuite, vous pourrez vous relaxer avec un bon roman.

Signaler Répondre

avatar
Si vous baissez le 30/06/2020 à 20:45

drastiquement les tarifs prohibitifs, vous aurez plus de voyageurs donc moins de trafics véhicules

Signaler Répondre

avatar
elles se rendent pas compte le 30/06/2020 à 18:24

non merci, par contre je veux bien un tgv ouigo pour Sete ou Chamonix ou un endroit dans les pyrenées

Signaler Répondre

avatar
Ahah69 le 30/06/2020 à 17:41

Un été à Paris. Youpi aprés les blers lyonnias, les blers parigos

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.