Squats à la Cité Tony Garnier : GrandLyon Habitat dénonce un réseau organisé

Squats à la Cité Tony Garnier : GrandLyon Habitat dénonce un réseau organisé
Lyonmag.com

Alors que le Musée Urbain Tony Garnier dénonce des problèmes d'insécurité et de squats au sein de la Cité Tony Garnier, dans le 8e arrondissement de Lyon, GrandLyon Habitat a réagi via un communiqué ce jeudi après-midi.
 

Selon GrandLyon Habitat, ces problèmes, signalés dès 2019, ont pris de l'ampleur pendant le confinement. "Des démarches sont mises en oeuvre pour préserver la sécurité et la tranquillité des locataires", affirme le bailleur social, qui explique avoir entrepris de réhabiliter la résidence en effectuant des travaux importants de modernisation. C'est à ce titre que la relocation des logements libérés par les locataires a été bloquée.

"Depuis 2019, 18 situations de squatt ont été comptabilisées sur le seul secteur des Etats-Unis, qui ont toutes fait l’objet d’une procédure diligentée par GrandLyon Habitat devant le Tribunal. A ce jour, 7 expulsions ont été réalisées et 11 sont en cours de procédure, dont 5 avec ordonnance d'expulsion obtenue", ajoute GrandLyon Habitat, réfutant ainsi toute inaction.

Par ailleurs, tous les appartements vides seront désormais équipés d'une centrale anti-intrusion, reliée à un centre opérationnel de sécurité qui aura pour mission de faire intervenir un rondier en cas d'effraction.

Le bailleur social a également établi l'existence d'un réseau qui contacte directement les locataires sur le point de déménager pour récupérer un double des clés, et "s'accaparer les logements pour installer des jeunes adultes" : "Cette occupation illicite génère des troubles et une insécurité importante dans les allées des immeubles concernés. Les habitants ont peur et ne souhaitent pas, pour la plupart, témoigner de cette situation de peur de représailles. Ainsi le délai légal de 48h pour faire constater le squatt est dépassé la plupart du temps, ce  qui renforce la difficulté à maîtriser ce phénomène".

Les services de la Préfecture ont ainsi été saisis, dans le but de démonter ces réseaux organisés, et ce alors que de nombreux squats ont été constatés dans d'autres cités de la métropole.

35 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
labiscotte le 18/08/2020 à 14:38
Programme des verts pour éviter l'emprunt de logement a écrit le 16/07/2020 à 17h57

Les squatters seront invités à prendre congés de leur habitat par des médiateurs. Nous les logerons par la suite dans nos nouveaux habitats sociaux à la part dieu. En attendant nous comptons sur les squatteurs pour ne pas mettre de peau de banane dans le bac à compost (ça empêche le compost de se faire)

Oui, dans le quartier Desaix dans la rue du même nom, à deux pas du centre commercial. Ils délocalisent les racailles insolvables.

Signaler Répondre

avatar
labiscotte le 18/08/2020 à 14:36
Oups a écrit le 22/07/2020 à 18h55

"GrandLyon Habitat, réfutant ainsi toute inaction...." !!!
Je rêve.... ! Pénurie de logements dans tout le Lyon ! On attend des années avant d'avoir la chance d'en obtenir un... Et "ces logements vides seront désormais équipés d'une centrale anti-intrusion".... Et ceux qui sont en attente de logements ???? Ces bailleurs sociaux ne devraient-ils pas "louer" ces logements ????
Je confirme en tout cas, dans d'autres quartiers de la ville (ainsi que son agglo) d'autres logements vides attendent acquéreurs....

A force d'accueillir certaines minorités aidées par des assistantes sociales montant des dossiers bétons, les travailleurs peu fortunés sont laissés sur le chemin. La France est devenue un pays à fuir par l'incompétence de ces bailleurs et ces dirigeants

Signaler Répondre

avatar
Oups le 22/07/2020 à 18:55

"GrandLyon Habitat, réfutant ainsi toute inaction...." !!!
Je rêve.... ! Pénurie de logements dans tout le Lyon ! On attend des années avant d'avoir la chance d'en obtenir un... Et "ces logements vides seront désormais équipés d'une centrale anti-intrusion".... Et ceux qui sont en attente de logements ???? Ces bailleurs sociaux ne devraient-ils pas "louer" ces logements ????
Je confirme en tout cas, dans d'autres quartiers de la ville (ainsi que son agglo) d'autres logements vides attendent acquéreurs....

Signaler Répondre

avatar
Pas d histoire de fric entre nous ... le 20/07/2020 à 23:15
Chinal sort de ce corps a écrit le 17/07/2020 à 16h44

On a notre nouveau Post Monétaire o:)

Ce qui est particulièrement choquant, c’est qu il vend ses albums ... mais j’ai bien rigolé...

Signaler Répondre

avatar
Une habitante69 le 20/07/2020 à 18:27

Pour l avoir vécu, je comprends tout à fait que les locataires de la cité Tony Garnier se sentent en insécurité à cause des squatters
C est très anxiogène comme situation, et ceux qui ironisent, nient ou minimisent les faits, et accusent l extrême droite, devraient faire l expérience de ce genre de situation, après on en reparle !!!

Signaler Répondre

avatar
Mr le 19/07/2020 à 22:27

Étant Lyonnais je contaste bcp d'incivilités malheureusement. Lyon devient comme Marseille et d'autres villes où c la loi du plus fort qui règne et ceux qui payent ce sont les citoyens honnêtes.

Signaler Répondre

avatar
Barbara le 18/07/2020 à 21:26
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 13h26

On attend donc votre baguette magique qui règle TOUS les problèmes d'un coup d'un seul. Sécurité, Pauvreté, Environnement, ...

Les chiffres servent à définir les priorités.
Pourqui régler en priorité un problème qui concerne 0.01 % de la population quand plus de 12 % de la population souffre.

Je comprends que cela vous dérange puique les chiffres et les faits ne s'emboîtent pas dans votre pensée étriquée.

Du coup les thèmes pauvreté et violence ne s'opposent pas mais doivent être pris en priorité selon le nombre concerné.

Entièrement d'accord avec vous Madame. Perso j'habite une villa d'architecte de 150m2 dans les Monts d'Or et je trouve qu'on en fait trop avec ces histoires de pseudo-délinquances des cités ou les quartiers populaires.
Si les gens n'y sont pas content qu'ils aillent habiter ailleurs!
Allez, je vous laisse je part faire un petit plongeon dans ma piscine..

Signaler Répondre

avatar
Vadim le 18/07/2020 à 18:36
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 08h49

Pour échanger, faut-il préalablement comprendre ce que l'autre dit ou écrit.
Où ai-je écrit que l'extrême droite habitait le quartier ?
J'ai écrit et confirme que l'extrême droite tente d'imposer l'insécirité comme sujet primordial.
Comprenez-vous la différence ?

Quand l'émotion devient plus forte que la raison, les comportements réactionnaires et égoïstes explosent.
Il suffit de vous lire.

Vous vous focalisez sur 5-6 agressions, de trop nous sommes d'accord, focalisez-vous plutôt sur les milliers d'habitants de ce quartier qui n'ont vécu aucune agression, vous vous sentirez mieux.

Ouvrez les yeux et les oreilles. Vos statistiques à la noix, elles veulent rien dire, je n'ai aucune confiance dans ce gouvernement qui cache la vérité.
J'ai été agressé Madame, ce ne sont pas seulement 5-6 agressions, mais tous les jours des actes anti républicains que les autorités cachent pour conserver leur électorat.
Je me sentirai mieux quand les incivilités auront cessé, et ce n'est pas demain la veille avec des gens comme vous.

Signaler Répondre

avatar
Merci ! le 18/07/2020 à 11:29
Pour les amateurs d art , y’a du niveau ! a écrit le 18/07/2020 à 10h33

https://www.youtube.com/watch?v=DM5uQgbWyks

J’me la joue han han :))))))
J ai un fou rire avec point de côté !!

Signaler Répondre

avatar
Pour les amateurs d art , y’a du niveau ! le 18/07/2020 à 10:33
Promo a écrit le 17/07/2020 à 23h33

Mdr ! Ça... c'est de la promotion ! ^^

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/DM5uQgbWyks?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/DM5uQgbWyks?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/DM5uQgbWyks?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
Promo le 17/07/2020 à 23:33
Chinal sort de ce corps a écrit le 17/07/2020 à 16h44

On a notre nouveau Post Monétaire o:)

Mdr ! Ça... c'est de la promotion ! ^^

Signaler Répondre

avatar
Chinal sort de ce corps le 17/07/2020 à 16:44
Ne pas tenir compte de ses interventions ... a écrit le 17/07/2020 à 15h58

Oui c'est un(e) troll ... Même si elle(il) fait bcp de peine ...

On a notre nouveau Post Monétaire o:)

Signaler Répondre

avatar
Ne pas tenir compte de ses interventions ... le 17/07/2020 à 15:58
C'est un(e) troll a écrit le 17/07/2020 à 12h50

En effet, c'est un troll...
On lui donne des faits, elle/il parle d'émotions pour minimiser/dénigrer ce qu'elle ne veut pas entendre.
Si c'était un vrai discours, on le qualifierai de véritable déni pathologique de la réalité.
Quant à ses "stats", je serais curieux d'avoir la source car au niveau des violences, ce n'est pas ce que j'ai vu au niveau de l'Insee et du ministère de l'intérieur.
Et de manière plus globale, c'est tellement facile de se planquer derrière des chiffres (quels qu’ils soient) en occultant volontairement ce qu'ils représentent véritablement : des morts, des blessures, des handicaps, des traumatismes, des séquelles... sachant qu'une "petite" agression de rue" (je connais plein de personnes ayant subi ce type d'agression) traumatise une victime sur du long terme (et je ne parle pas de blessure, je parle juste de l'impact psychologique).
Bref, on est en effet en présence d'un(e) troll et quels que soient les faits, les témoignages, les preuves qu'on lui apportera, elle/il restera arc-bouté(e) sur son discours endoctriné soit par jeu (troll), soit par idéologie ultra-partisane et psycho-rigide (un peu comme les extrémistes de tout bord : droite, gauche, chantres du libéralisme... voire même les gourous de sectes)
De plus, opposer les thèmes de la violence et de la pauvreté en terme de chiffres est une tactique ("manipulatoire") pour minimiser voire dénigrer ce thème de violence quotidienne qu'elle/il rejette en bloc parce que pas dans sa ligne de pensée. On est tellement dans la rhétorique politicienne manipulatrice : on allume des couvre-feux, on détourne, on occulte, on minimise, on dénigre...
Du coup, pour moi, ces 2 thèmes (pauvreté, violence... ainsi que d'autres) ne doivent pas être opposés mais au contraire pris en considération au même titre.

Oui c'est un(e) troll ... Même si elle(il) fait bcp de peine ...

Signaler Répondre

avatar
Fallait voter RN, bien fait pour vous tous le 17/07/2020 à 15:20

Je me pose la question.
Qui est le plus stupide ?
Le troll ou ceux qui lui répondent systématiquement ?

Signaler Répondre

avatar
C'est un(e) troll le 17/07/2020 à 15:08
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 13h26

On attend donc votre baguette magique qui règle TOUS les problèmes d'un coup d'un seul. Sécurité, Pauvreté, Environnement, ...

Les chiffres servent à définir les priorités.
Pourqui régler en priorité un problème qui concerne 0.01 % de la population quand plus de 12 % de la population souffre.

Je comprends que cela vous dérange puique les chiffres et les faits ne s'emboîtent pas dans votre pensée étriquée.

Du coup les thèmes pauvreté et violence ne s'opposent pas mais doivent être pris en priorité selon le nombre concerné.

C'est bien ce que je disais, elle/il reste arc-bouté(e) sur ces pseudo-stats... car le % de personnes qui se sont fait agressées/malmenées/menacées au quotidien (et je n'inclus pas les violences + importantes) n'est pas de 0,01% dans les faits/la réalité que vous occultez éhontément.
Mais je comprend tout à fait que dans votre idéologie psycho-rigide, vous n'acceptiez pas la contradiction... quand bien même elle est étayée de faits, de témoignages... mais vous avez raison, restez bien accroché(e)s pathologiquement à votre déni et votre doctrine obsessionnelle, la remise en question n'est pas conseillée aux personnes rigides et réfractaires comme vous semblez l'être.

"Je comprends que cela vous dérange puique les chiffres et les faits ne s'emboîtent pas dans votre pensée étriquée."
Rhooo, je suis flatté puisque vous reprenez mes propos pour les retourner contre moi... ^^ c'est dire de la pauvreté de votre répartie. ^^

"donc votre baguette magique qui règle TOUS les problèmes d'un coup d'un seul. Sécurité, Pauvreté, Environnement, ... "
Bah alors, on est à court d'argument et on est obligé de sortir ce genre d'ineptie insipide alors que, depuis le début, on essaie d'avoir réponse à tout ? ^^

Quant au thème de la sécurité, n'en déplaise à votre doctrine obsessionnelle et ultra-partisane, j'en ai discuté avec des personnes, pendant la campagne, des listes EELV et j'ai été surpris qu'ils me disent qu'en effet, ils devraient prendre sérieusement ce thème en compte. Après, j'ai tendance à les croire sauf si ce sont des menteurs dignes des petites tactiques politiciennes habituelles... ce que je n'espère pas.

Bref, je vous souhaite de bien continuer à "troller" cet article... mais surtout, essayez de soigner ce déni pathologique de réalité car au bout d'un moment (plus ou moins long), la réalité nous revient en pleine figure et ça peut faire mal, surtout aux personnalités ultra-rigide et inflexibles. ^^

Signaler Répondre

avatar
Quelle buse le 17/07/2020 à 14:45
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 13h26

On attend donc votre baguette magique qui règle TOUS les problèmes d'un coup d'un seul. Sécurité, Pauvreté, Environnement, ...

Les chiffres servent à définir les priorités.
Pourqui régler en priorité un problème qui concerne 0.01 % de la population quand plus de 12 % de la population souffre.

Je comprends que cela vous dérange puique les chiffres et les faits ne s'emboîtent pas dans votre pensée étriquée.

Du coup les thèmes pauvreté et violence ne s'opposent pas mais doivent être pris en priorité selon le nombre concerné.

Pauvre doctrinaire ...... et c est vous qui parlez de pensée étriquée, avec vos " priorités "
On dirait une prose de haut fonctionnaire socialo des années 80

Signaler Répondre

avatar
Electrice EELV le 17/07/2020 à 13:26
C'est un(e) troll a écrit le 17/07/2020 à 12h50

En effet, c'est un troll...
On lui donne des faits, elle/il parle d'émotions pour minimiser/dénigrer ce qu'elle ne veut pas entendre.
Si c'était un vrai discours, on le qualifierai de véritable déni pathologique de la réalité.
Quant à ses "stats", je serais curieux d'avoir la source car au niveau des violences, ce n'est pas ce que j'ai vu au niveau de l'Insee et du ministère de l'intérieur.
Et de manière plus globale, c'est tellement facile de se planquer derrière des chiffres (quels qu’ils soient) en occultant volontairement ce qu'ils représentent véritablement : des morts, des blessures, des handicaps, des traumatismes, des séquelles... sachant qu'une "petite" agression de rue" (je connais plein de personnes ayant subi ce type d'agression) traumatise une victime sur du long terme (et je ne parle pas de blessure, je parle juste de l'impact psychologique).
Bref, on est en effet en présence d'un(e) troll et quels que soient les faits, les témoignages, les preuves qu'on lui apportera, elle/il restera arc-bouté(e) sur son discours endoctriné soit par jeu (troll), soit par idéologie ultra-partisane et psycho-rigide (un peu comme les extrémistes de tout bord : droite, gauche, chantres du libéralisme... voire même les gourous de sectes)
De plus, opposer les thèmes de la violence et de la pauvreté en terme de chiffres est une tactique ("manipulatoire") pour minimiser voire dénigrer ce thème de violence quotidienne qu'elle/il rejette en bloc parce que pas dans sa ligne de pensée. On est tellement dans la rhétorique politicienne manipulatrice : on allume des couvre-feux, on détourne, on occulte, on minimise, on dénigre...
Du coup, pour moi, ces 2 thèmes (pauvreté, violence... ainsi que d'autres) ne doivent pas être opposés mais au contraire pris en considération au même titre.

On attend donc votre baguette magique qui règle TOUS les problèmes d'un coup d'un seul. Sécurité, Pauvreté, Environnement, ...

Les chiffres servent à définir les priorités.
Pourqui régler en priorité un problème qui concerne 0.01 % de la population quand plus de 12 % de la population souffre.

Je comprends que cela vous dérange puique les chiffres et les faits ne s'emboîtent pas dans votre pensée étriquée.

Du coup les thèmes pauvreté et violence ne s'opposent pas mais doivent être pris en priorité selon le nombre concerné.

Signaler Répondre

avatar
Stop le 17/07/2020 à 12:56
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 11h36

Je vous parle de faits, vous me répondez émotions à des faits.
Effectivement, c'est compliqué de se comprendre ainsi.

Selon les chiffres officiels, pas ceux fantasmés pour donner raison à ses émotions, en France annuellement, il y a moins de 0.01 % d'homicides volontaires, moins de 0.4 % de victimes de coups volontaires, ... pendant ce temps il y a 12 % de pauvres selon les critères de l'Insee et une espérance de vie réduite de près de 10 % corélée à un environnement néfaste.

Je vous accorde que la baisse de l'espérance de vie qui nous concerne tous provoque moins d'émotions qu'une agression d'où nos différends.

Vous avez infiniment plus de chance de voir votre espérance de vie réduite et de devenir pauvre que d'être victime d'une agression.

Alors pourquoi cette obsession de tous les instans, de toutes les discussions sur la sécurtié si ce n'est l'effet de l'émotion ?

Prendre les choses dans l'ordre des priorités ne veut pas dire ne pas s'occuper de l'insécurité.

Chère électrice eelv ,
Vivez-vous dans le quartier des Etats Unis ? Non ? donc vous n'avez aucune idée de ce qui s'y passe. Au lieu de débiter des lieux communs creux et déconnectés de la réalité, venez vous balader le soir dans la cité des Etats, le week end au milieu des scooters qui font du rodéo sur le trottoir (si, si, sur le trottoir). Venez voir les petits groupes qui tiennent les murs, des gens charmants ... Ensuite vous viendrez nous affirmer que le sentiment d'insécurité est très exagéré .....

Signaler Répondre

avatar
C'est un(e) troll le 17/07/2020 à 12:50
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 11h36

Je vous parle de faits, vous me répondez émotions à des faits.
Effectivement, c'est compliqué de se comprendre ainsi.

Selon les chiffres officiels, pas ceux fantasmés pour donner raison à ses émotions, en France annuellement, il y a moins de 0.01 % d'homicides volontaires, moins de 0.4 % de victimes de coups volontaires, ... pendant ce temps il y a 12 % de pauvres selon les critères de l'Insee et une espérance de vie réduite de près de 10 % corélée à un environnement néfaste.

Je vous accorde que la baisse de l'espérance de vie qui nous concerne tous provoque moins d'émotions qu'une agression d'où nos différends.

Vous avez infiniment plus de chance de voir votre espérance de vie réduite et de devenir pauvre que d'être victime d'une agression.

Alors pourquoi cette obsession de tous les instans, de toutes les discussions sur la sécurtié si ce n'est l'effet de l'émotion ?

Prendre les choses dans l'ordre des priorités ne veut pas dire ne pas s'occuper de l'insécurité.

En effet, c'est un troll...
On lui donne des faits, elle/il parle d'émotions pour minimiser/dénigrer ce qu'elle ne veut pas entendre.
Si c'était un vrai discours, on le qualifierai de véritable déni pathologique de la réalité.
Quant à ses "stats", je serais curieux d'avoir la source car au niveau des violences, ce n'est pas ce que j'ai vu au niveau de l'Insee et du ministère de l'intérieur.
Et de manière plus globale, c'est tellement facile de se planquer derrière des chiffres (quels qu’ils soient) en occultant volontairement ce qu'ils représentent véritablement : des morts, des blessures, des handicaps, des traumatismes, des séquelles... sachant qu'une "petite" agression de rue" (je connais plein de personnes ayant subi ce type d'agression) traumatise une victime sur du long terme (et je ne parle pas de blessure, je parle juste de l'impact psychologique).
Bref, on est en effet en présence d'un(e) troll et quels que soient les faits, les témoignages, les preuves qu'on lui apportera, elle/il restera arc-bouté(e) sur son discours endoctriné soit par jeu (troll), soit par idéologie ultra-partisane et psycho-rigide (un peu comme les extrémistes de tout bord : droite, gauche, chantres du libéralisme... voire même les gourous de sectes)
De plus, opposer les thèmes de la violence et de la pauvreté en terme de chiffres est une tactique ("manipulatoire") pour minimiser voire dénigrer ce thème de violence quotidienne qu'elle/il rejette en bloc parce que pas dans sa ligne de pensée. On est tellement dans la rhétorique politicienne manipulatrice : on allume des couvre-feux, on détourne, on occulte, on minimise, on dénigre...
Du coup, pour moi, ces 2 thèmes (pauvreté, violence... ainsi que d'autres) ne doivent pas être opposés mais au contraire pris en considération au même titre.

Signaler Répondre

avatar
Quand ça veut pas.... le 17/07/2020 à 12:28
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 11h36

Je vous parle de faits, vous me répondez émotions à des faits.
Effectivement, c'est compliqué de se comprendre ainsi.

Selon les chiffres officiels, pas ceux fantasmés pour donner raison à ses émotions, en France annuellement, il y a moins de 0.01 % d'homicides volontaires, moins de 0.4 % de victimes de coups volontaires, ... pendant ce temps il y a 12 % de pauvres selon les critères de l'Insee et une espérance de vie réduite de près de 10 % corélée à un environnement néfaste.

Je vous accorde que la baisse de l'espérance de vie qui nous concerne tous provoque moins d'émotions qu'une agression d'où nos différends.

Vous avez infiniment plus de chance de voir votre espérance de vie réduite et de devenir pauvre que d'être victime d'une agression.

Alors pourquoi cette obsession de tous les instans, de toutes les discussions sur la sécurtié si ce n'est l'effet de l'émotion ?

Prendre les choses dans l'ordre des priorités ne veut pas dire ne pas s'occuper de l'insécurité.

On vous parle d un quartier , vous répondez avec des chiffres officiels englobants toute la France.......

Signaler Répondre

avatar
Electrice EELV le 17/07/2020 à 11:36
wesheu a écrit le 17/07/2020 à 10h30

l insécurité n est pas un sujet fantasque, mais une réalité quotidienne

vous vous réveillez surement d un coma de 30ans, et n avez pas encore pu sortir

alors je vous dresse le tableau.
a Lyon, le "centre élargie" est devenu un véritable coupe-gorge. Des hommes et des femmes sont sauvagement agressés tous les weekends ... a coté des commissariat (1er, 2eme et 3eme), certains perdent la vie.

la rue de la république est une zone de non droit habitant une faune sauvage ultra violente... on notera par exemple l agression d'un jeune adulte en pleine journée devant le cinoche... un de ces sous-hommes a sauté a pieds joints sur la tête de la victime

il y a de plus en plus de blessures par balles en ville et dans les cités

il y a des rodéos et des victimes collatérales

les berges du rhone sont un mélange de poubelle a ciel ouvert et de sauvagerie

les dealers ne sont pas inquiétés par la police, a la Guillotiere, ca continue de vendre meme lors des "descentes"

mais bon, comment dialoguer avec un troll!?

Je vous parle de faits, vous me répondez émotions à des faits.
Effectivement, c'est compliqué de se comprendre ainsi.

Selon les chiffres officiels, pas ceux fantasmés pour donner raison à ses émotions, en France annuellement, il y a moins de 0.01 % d'homicides volontaires, moins de 0.4 % de victimes de coups volontaires, ... pendant ce temps il y a 12 % de pauvres selon les critères de l'Insee et une espérance de vie réduite de près de 10 % corélée à un environnement néfaste.

Je vous accorde que la baisse de l'espérance de vie qui nous concerne tous provoque moins d'émotions qu'une agression d'où nos différends.

Vous avez infiniment plus de chance de voir votre espérance de vie réduite et de devenir pauvre que d'être victime d'une agression.

Alors pourquoi cette obsession de tous les instans, de toutes les discussions sur la sécurtié si ce n'est l'effet de l'émotion ?

Prendre les choses dans l'ordre des priorités ne veut pas dire ne pas s'occuper de l'insécurité.

Signaler Répondre

avatar
wesheu le 17/07/2020 à 10:30
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 08h49

Pour échanger, faut-il préalablement comprendre ce que l'autre dit ou écrit.
Où ai-je écrit que l'extrême droite habitait le quartier ?
J'ai écrit et confirme que l'extrême droite tente d'imposer l'insécirité comme sujet primordial.
Comprenez-vous la différence ?

Quand l'émotion devient plus forte que la raison, les comportements réactionnaires et égoïstes explosent.
Il suffit de vous lire.

Vous vous focalisez sur 5-6 agressions, de trop nous sommes d'accord, focalisez-vous plutôt sur les milliers d'habitants de ce quartier qui n'ont vécu aucune agression, vous vous sentirez mieux.

l insécurité n est pas un sujet fantasque, mais une réalité quotidienne

vous vous réveillez surement d un coma de 30ans, et n avez pas encore pu sortir

alors je vous dresse le tableau.
a Lyon, le "centre élargie" est devenu un véritable coupe-gorge. Des hommes et des femmes sont sauvagement agressés tous les weekends ... a coté des commissariat (1er, 2eme et 3eme), certains perdent la vie.

la rue de la république est une zone de non droit habitant une faune sauvage ultra violente... on notera par exemple l agression d'un jeune adulte en pleine journée devant le cinoche... un de ces sous-hommes a sauté a pieds joints sur la tête de la victime

il y a de plus en plus de blessures par balles en ville et dans les cités

il y a des rodéos et des victimes collatérales

les berges du rhone sont un mélange de poubelle a ciel ouvert et de sauvagerie

les dealers ne sont pas inquiétés par la police, a la Guillotiere, ca continue de vendre meme lors des "descentes"

mais bon, comment dialoguer avec un troll!?

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 17/07/2020 à 10:03
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 08h49

Pour échanger, faut-il préalablement comprendre ce que l'autre dit ou écrit.
Où ai-je écrit que l'extrême droite habitait le quartier ?
J'ai écrit et confirme que l'extrême droite tente d'imposer l'insécirité comme sujet primordial.
Comprenez-vous la différence ?

Quand l'émotion devient plus forte que la raison, les comportements réactionnaires et égoïstes explosent.
Il suffit de vous lire.

Vous vous focalisez sur 5-6 agressions, de trop nous sommes d'accord, focalisez-vous plutôt sur les milliers d'habitants de ce quartier qui n'ont vécu aucune agression, vous vous sentirez mieux.

Tiens, allez vivre dans les cités, pour de vrai, dans le 8e, aux Minguettes ou au Mas du Taureau, par exemple, et vous verrez comme il fait bon y vivre.
Et après vous pourrez vous exprimer en connaissance de cause, plutôt que nier les problèmes d'insécurité.
Bien sûr vous ne le ferez pas, vous valez mieux que ça, pas vrai? ;-)

Signaler Répondre

avatar
La facho c est vous le 17/07/2020 à 09:55
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 08h49

Pour échanger, faut-il préalablement comprendre ce que l'autre dit ou écrit.
Où ai-je écrit que l'extrême droite habitait le quartier ?
J'ai écrit et confirme que l'extrême droite tente d'imposer l'insécirité comme sujet primordial.
Comprenez-vous la différence ?

Quand l'émotion devient plus forte que la raison, les comportements réactionnaires et égoïstes explosent.
Il suffit de vous lire.

Vous vous focalisez sur 5-6 agressions, de trop nous sommes d'accord, focalisez-vous plutôt sur les milliers d'habitants de ce quartier qui n'ont vécu aucune agression, vous vous sentirez mieux.

Oui ce qui vous dérange visiblement c est de laisser s exprimer avant tous les habitants de ce quartier ainsi que les victimes d agressions et d incivilités. La réalité ne vous intéresse pas, comme toute les personnes doctrinaires

Signaler Répondre

avatar
On voit maintenant le résultat le 17/07/2020 à 09:49
Electrice EELV a écrit le 17/07/2020 à 08h49

Pour échanger, faut-il préalablement comprendre ce que l'autre dit ou écrit.
Où ai-je écrit que l'extrême droite habitait le quartier ?
J'ai écrit et confirme que l'extrême droite tente d'imposer l'insécirité comme sujet primordial.
Comprenez-vous la différence ?

Quand l'émotion devient plus forte que la raison, les comportements réactionnaires et égoïstes explosent.
Il suffit de vous lire.

Vous vous focalisez sur 5-6 agressions, de trop nous sommes d'accord, focalisez-vous plutôt sur les milliers d'habitants de ce quartier qui n'ont vécu aucune agression, vous vous sentirez mieux.

On dirait le vieux logiciel des socialistes dans les années 80......
"Y’a pas de problème, c est dans votre tête, vous faites le jeu du FN "

Signaler Répondre

avatar
Electrice EELV le 17/07/2020 à 08:49
Vadim a écrit le 16/07/2020 à 21h56

Je pense que ce ne sont pas des personnes d'extrême droite qui habite ce quartier des Etats-Unis pour en connaître quelques uns (habitants du quartier).

C'est vital de vivre sans être angoissé d'être agressé, de voir sa voiture brûlée,etc.

Pas besoin d'être d'extrême droite pour le ressentir.

l'Election du maire de Lyon n'a aucune valeur vu le taux d'abstention. On va droit vers une guerre civile, alors vous pouvez rouler en vélo et manger bio et fermer les yeux sur la réalité quotidienne que nous vivons. La planète, c'est le dernier de mes soucis si je ne peux plus sortir en sécurité de chez moi.

Pour échanger, faut-il préalablement comprendre ce que l'autre dit ou écrit.
Où ai-je écrit que l'extrême droite habitait le quartier ?
J'ai écrit et confirme que l'extrême droite tente d'imposer l'insécirité comme sujet primordial.
Comprenez-vous la différence ?

Quand l'émotion devient plus forte que la raison, les comportements réactionnaires et égoïstes explosent.
Il suffit de vous lire.

Vous vous focalisez sur 5-6 agressions, de trop nous sommes d'accord, focalisez-vous plutôt sur les milliers d'habitants de ce quartier qui n'ont vécu aucune agression, vous vous sentirez mieux.

Signaler Répondre

avatar
Vadim le 16/07/2020 à 21:56
Electrice EELV a écrit le 16/07/2020 à 18h05

Il faut s'occuper des problèmes vitaux, pas des problèmes que l'extrême droite tente d'imposer.
La planète et donc sa population sont en danger imminent.
Voilà la priorité des priorités.
Procédons dans l'ordre.

Je pense que ce ne sont pas des personnes d'extrême droite qui habite ce quartier des Etats-Unis pour en connaître quelques uns (habitants du quartier).

C'est vital de vivre sans être angoissé d'être agressé, de voir sa voiture brûlée,etc.

Pas besoin d'être d'extrême droite pour le ressentir.

l'Election du maire de Lyon n'a aucune valeur vu le taux d'abstention. On va droit vers une guerre civile, alors vous pouvez rouler en vélo et manger bio et fermer les yeux sur la réalité quotidienne que nous vivons. La planète, c'est le dernier de mes soucis si je ne peux plus sortir en sécurité de chez moi.

Signaler Répondre

avatar
L'enfer, ce sont les autres le 16/07/2020 à 21:23

GLH agit avec énergie sur ce dossier puisque les squatteurs représentent un manque à gagner pour ce bailleur social.

Cela ne les empêche pas de continuer à loger une pléthore d'individus inciviques et potentiellement dangereux à cause de leur entourage. Tant que vous payez, faites ce que vous voulez, au diable les voisins....

Signaler Répondre

avatar
Tout se dégrade le 16/07/2020 à 18:44

seul un pouvoir fort, plus à l'écoute et la remorque d'organisations d'irresponsables imbéciles pourraient changer les choses..mais impossible chez des couillons..vous verrez bien..mais trop tard

Signaler Répondre

avatar
D'avance merci... le 16/07/2020 à 18:30
Electrice EELV a écrit le 16/07/2020 à 18h05

Il faut s'occuper des problèmes vitaux, pas des problèmes que l'extrême droite tente d'imposer.
La planète et donc sa population sont en danger imminent.
Voilà la priorité des priorités.
Procédons dans l'ordre.

Vous êtes décevante sur cette nième intervention de la journée ... Reposez-vous, une tisane bio, relisez le programme de Greg et au lit à 21h. Demain, en pleine forme, vous nous ferez un festival ...

Signaler Répondre

avatar
Electrice EELV le 16/07/2020 à 18:05

Il faut s'occuper des problèmes vitaux, pas des problèmes que l'extrême droite tente d'imposer.
La planète et donc sa population sont en danger imminent.
Voilà la priorité des priorités.
Procédons dans l'ordre.

Signaler Répondre

avatar
Programme des verts pour éviter l'emprunt de logement le 16/07/2020 à 17:57

Les squatters seront invités à prendre congés de leur habitat par des médiateurs. Nous les logerons par la suite dans nos nouveaux habitats sociaux à la part dieu. En attendant nous comptons sur les squatteurs pour ne pas mettre de peau de banane dans le bac à compost (ça empêche le compost de se faire)

Signaler Répondre

avatar
Exactement le 16/07/2020 à 17:39
Error 404 a écrit le 16/07/2020 à 16h39

"Ainsi le délai légal de 48h pour faire constater le squatt est dépassé la plupart du temps"

Tout est dit dans cette petite phrase
Nous sommes dans un pays dont les lois protègent la racaille et les familles complices
Et nous payons tout pour eux
La soupe est bonne en France. Très bonne
Voilà la réalité

Et la soupe version bio risque d'être encore plus digeste pour la racaille...

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 16/07/2020 à 17:27

Bon, qu'est-ce qu'on décide ?

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 16/07/2020 à 16:39

"Ainsi le délai légal de 48h pour faire constater le squatt est dépassé la plupart du temps"

Tout est dit dans cette petite phrase
Nous sommes dans un pays dont les lois protègent la racaille et les familles complices
Et nous payons tout pour eux
La soupe est bonne en France. Très bonne
Voilà la réalité

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.