Prise d'otage à la prison de Roanne : l'ERIS de Lyon appelée en renfort (MàJ)

Prise d'otage à la prison de Roanne : l'ERIS de Lyon appelée en renfort (MàJ)
photo d'illustration - Lyonmag.com

L'équipe régionale d'intervention et de sécurité de Lyon a été appelée en renfort ce mercredi, après une prise d'otage au centre pénitentiaire de Roanne, dans la Loire.

Mise à jour 17h45 : 

A l'issue de sa visite, Éric Dupond-Moretti a réagi face à la presse : "La prise d’otage connait un épilogue heureux. Ça aurait pu sans doute être beaucoup plus grave. Je suis venu ici pour féliciter l’administration pénitencier. Ils n’ont pas à vivre d’émotions de cette nature. J’ai dit aussi, sans angélisme, que la violence ne pouvait pas être un mode de revendication. On peut tous se féliciter que cet événement ne tourne pas au drame. Sur la résolution de cette crise, les choses se sont merveilleusement passées. Je leur ai dit bravo. Je ne peux rien dire d’autre, c’est ça qu’ils méritent d’entendre".

Mise à jour 14h55

A la suite des négociations menées par l’équipe régionale d’intervention et de sécurité (ERIS) de Lyon, la compagne du détenu a été libérée vers 13h10. La personne détenue s’est rendue peu après, à 13h30, sans heurts. Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, sera sur place ce mercredi après-midi vers 16h30 afin de saluer les équipes mobilisées lors de cette opération.

Article initial :

Un détenu retient depuis 11h05 sa compagne, à l'issue d'un parloir, précise le ministère de la justice. L'homme, connu pour son comportement violent en détention, serait muni d'une arme artisanale et demanderait à être transféré dans un autre établissement.

L'ERIS de Lyon est arrivée sur place peu avant 13h pour tenter de mettre fin à cette prise d'otage.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Revendication le 23/07/2020 à 13:50

Je ne suis pas d’accord avec vous Mr Dupond-Moretti ,les détenus ne sont pas en prison pour revendiquer mais pour purger leurs peines

Signaler Répondre

avatar
Véronique le 23/07/2020 à 07:15
A voir a écrit le 22/07/2020 à 18h19

Cela n'empêchera pas ce délinquant et preneur d'otages de bénéficier des clémences que le Ministère de la Justice a mis oeuvre depuis des mois et que le nouveau Ministre va accélérer.

C'est vrai que le laxisme du nouveau ministre d'extrême gauche est inquiétant.

Le gauco-laxisme est de pire en pire.

Signaler Répondre

avatar
Ça va faire parler les fachos de Lyon mag comme dab le 23/07/2020 à 04:45

avatar
Pretemoitonvelo le 22/07/2020 à 19:56
Hôtel à 30 000€ par ans a écrit le 22/07/2020 à 16h01

Télé écran LCD avec canal + et beinsport

Ils paient la television.

Signaler Répondre

avatar
A voir le 22/07/2020 à 18:19

Cela n'empêchera pas ce délinquant et preneur d'otages de bénéficier des clémences que le Ministère de la Justice a mis oeuvre depuis des mois et que le nouveau Ministre va accélérer.

Signaler Répondre

avatar
. le 22/07/2020 à 17:56
petitgoretdemedine a écrit le 22/07/2020 à 16h08

Je me pose la question ? si cette prise d otage avait eu lieu en Arabie Saoudite en Iran ou en Turquie comment ces pays ""démocratiques "" seraient intervenues ????

Tu connais la réponse, et cet argument est claqué, comme ceux qui disent on est bien en France comparé à la Syrie, l'Ukraine,..

Signaler Répondre

avatar
Parole... le 22/07/2020 à 16:24
aramis a écrit le 22/07/2020 à 14h55

Comment ça ? les détenus peuvent rencontrer librement leur compagne dans une pièce commune !!! il n'y a donc pas de séparation vitrée ??? Et en plus avec une arme , serte artisanale mais une arme quand méme et sans étre fouillé avant !!! C'est quoi ces prisons françaises ???? J'espère que le directeur de la prison va étre viré sur le champs ! et le prisonnier enfermé à vie ! .

Encore heureux qu'ils peuvent rencontrer leur compagne dans une pièce commune, comme dans tous les pays républicain. Vous regardez trop de film et série , c'est pas prison break la vie.
Après je vous rejoins sur l'arme, mais le personnel est trop light pour pouvoir tout surveiller, au risque d'avoir ce genre de situation.

Signaler Répondre

avatar
petitgoretdemedine le 22/07/2020 à 16:08

Je me pose la question ? si cette prise d otage avait eu lieu en Arabie Saoudite en Iran ou en Turquie comment ces pays ""démocratiques "" seraient intervenues ????

Signaler Répondre

avatar
Hôtel à 30 000€ par ans le 22/07/2020 à 16:01
Hervé H a écrit le 22/07/2020 à 15h30

La prison française : accès internet, télévision, fitness club, bibliothèque, terrains de foot et de basket, gymnase, loisirs...

Les racailles sont bien soignées au frais du contribuable.

Le contribuable français n'a le doit que de fermer sa gueule, de porter un masque et de mettre un genou à terre.

Télé écran LCD avec canal + et beinsport

Signaler Répondre

avatar
Fds le 22/07/2020 à 15:59

#onveutlesnoms des preneurs d'otage

Signaler Répondre

avatar
Hervé H le 22/07/2020 à 15:30
aramis a écrit le 22/07/2020 à 14h55

Comment ça ? les détenus peuvent rencontrer librement leur compagne dans une pièce commune !!! il n'y a donc pas de séparation vitrée ??? Et en plus avec une arme , serte artisanale mais une arme quand méme et sans étre fouillé avant !!! C'est quoi ces prisons françaises ???? J'espère que le directeur de la prison va étre viré sur le champs ! et le prisonnier enfermé à vie ! .

La prison française : accès internet, télévision, fitness club, bibliothèque, terrains de foot et de basket, gymnase, loisirs...

Les racailles sont bien soignées au frais du contribuable.

Le contribuable français n'a le doit que de fermer sa gueule, de porter un masque et de mettre un genou à terre.

Signaler Répondre

avatar
aramis le 22/07/2020 à 14:55

Comment ça ? les détenus peuvent rencontrer librement leur compagne dans une pièce commune !!! il n'y a donc pas de séparation vitrée ??? Et en plus avec une arme , serte artisanale mais une arme quand méme et sans étre fouillé avant !!! C'est quoi ces prisons françaises ???? J'espère que le directeur de la prison va étre viré sur le champs ! et le prisonnier enfermé à vie ! .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.