Sénatoriales dans le Rhône : Etienne Blanc (LR) présente sa liste dissidente

Sénatoriales dans le Rhône : Etienne Blanc (LR) présente sa liste dissidente
DR

Ils ont beau avoir formé un binôme aux élections municipales et métropolitaines, ils seront opposés aux sénatoriales.

Alors que les Républicains ont investi François-Noël Buffet, sénateur du Rhône sortant, et sa liste avec Catherine Di Folco, Paul Vidal et Laurence Fautra, Etienne Blanc a tenu sa promesse en se lançant aussi dans l'aventure en dissident.

L'actuel conseiller municipal de Lyon et 1er vice-président de Laurent Wauquiez à la Région a monté une liste aux forts accents de Beaujolais. En deuxième position, il compte sur Béatrice Berthoux. L'élue caladoise est aussi vice-présidente d'Auvergne-Rhône-Alpes.
Suit Jérémy Thien, maire de Jullié et viticulteur.

Enfin, Myriam Fontaine, élue de Sathonay-Camp, Pierre Varliette, maire de Saint-Laurent-de-Chamousset, Marie-Pierre Teyssier, maire de Civrieux-d'Azergues et Pierre Oliver, maire du 2e arrondissement de Lyon complètent la liste, avec Marie-Danièlle Bruyère, élue à Vénissieux et Augustin Neyrand, élu à Limonest comme suppléants.

"J’ai voulu à mes côtés, des élus qui représentent l’ensemble de notre territoire, et reconnus pour leur engagement sur le terrain et leur implication dans la vie publique, a commenté Etienne Blanc. Nous partageons la même conviction du rôle incontournable du Maire et des élus locaux dans notre République, et les valeurs de la droite et du centre. Pour autant, nous ne sommes pas les candidats d’un parti, car l’élection d’un maire est avant tout celle d’un projet au service de tous les habitants, et nous souhaitons conserver cette liberté. Nous avons la même conception de la politique : l’urgence d’apporter du fond, du renouveau dans les idées et un engagement sans faille auprès de ceux qui nous auront élus pour les représenter. Je crois profondément que c’est en redonnant du pouvoir et des marges de manœuvre aux élus de terrain que l’on changera notre pays et que l’on permettra aux Français de reprendre confiance dans notre République".

La liste de François-Noël Buffet aurait pu prétendre à trois voire quatre sénateurs le 27 septembre prochain. Mais avec la concurrence d'Etienne Blanc, les sièges pourraient bien se répartir entre les deux.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
DM le 01/09/2020 à 13:38
képi a écrit le 01/09/2020 à 09h40

il n'est pas le seul loin de là. Quant aux idées novatrices de blanc ? je les cherche ! Hormis "la sécurité la sécurité et la sécurité" et "gaullisme social et moins d'impot" la droite n'a jamais changé de mantra.
#incompétents

Vous n'avez pas bien dû regarder alors parce qu'il y avait beaucoup de choses intéressantes en matière d'éducation (classes dehors) et en matière environnementale avec des propositions non punitives contrairement à ce que nous allons connaître avec les ayatollahs verts-LFI.

Signaler Répondre

avatar
Carrement le 01/09/2020 à 09:51
képi a écrit le 01/09/2020 à 09h41

"Ce matin, Estrosi a encore plus marqué le coup en soutenant Macron pour 2022, affirmant que personne à droite ne peux être élus"
ce qui prouve que macron n'a jamais été de gauche et qu'il est proche de l'extrême droite (droite de Nice = extrême droite partout en france)

en 2022 vous saurez pour qui ne pas voter !

Ça prouve surtout que les partis ne sont que des étiquettes et pas des convictions
En même temps, Estrosi ne représente pas la droite

Signaler Répondre

avatar
képi le 01/09/2020 à 09:41
Du balais a écrit le 01/09/2020 à 08h46

Buffet à flingué la campagne en exigeant le ralliement avec Collomb
On a bien vu qu il ne visait que les sénatoriales et que le test il s en foutait!
Etienne Blanc a suivi, détruisant totalement sa crédibilité
Ces groupes ne sont plus légitimes à mes yeux! Ils n ont aucun projet, aucune ambition, aucune vision pour les français, mais pour leurs poches!

Qu ils assument leurs conneries!

Ce matin, Estrosi a encore plus marqué le coup en soutenant Macron pour 2022, affirmant que personne à droite ne peux être élus

"Ce matin, Estrosi a encore plus marqué le coup en soutenant Macron pour 2022, affirmant que personne à droite ne peux être élus"
ce qui prouve que macron n'a jamais été de gauche et qu'il est proche de l'extrême droite (droite de Nice = extrême droite partout en france)

en 2022 vous saurez pour qui ne pas voter !

Signaler Répondre

avatar
képi le 01/09/2020 à 09:40
DM a écrit le 01/09/2020 à 05h29

Bravo ! J'espère qu'il sera élu.
Ça fera au moins quelqu'un qui connait bien la diversité des territoires et le fonctionnement des collectivités.
Et puis lors des municipales à Lyon, il a fait une belle campagne avec des idées novatrices, ce qui ne fut pas le cas de tout le monde, notamment du côté de la Métropole...

il n'est pas le seul loin de là. Quant aux idées novatrices de blanc ? je les cherche ! Hormis "la sécurité la sécurité et la sécurité" et "gaullisme social et moins d'impot" la droite n'a jamais changé de mantra.
#incompétents

Signaler Répondre

avatar
Du balais le 01/09/2020 à 08:46

Buffet à flingué la campagne en exigeant le ralliement avec Collomb
On a bien vu qu il ne visait que les sénatoriales et que le test il s en foutait!
Etienne Blanc a suivi, détruisant totalement sa crédibilité
Ces groupes ne sont plus légitimes à mes yeux! Ils n ont aucun projet, aucune ambition, aucune vision pour les français, mais pour leurs poches!

Qu ils assument leurs conneries!

Ce matin, Estrosi a encore plus marqué le coup en soutenant Macron pour 2022, affirmant que personne à droite ne peux être élus

Signaler Répondre

avatar
DM le 01/09/2020 à 05:29

Bravo ! J'espère qu'il sera élu.
Ça fera au moins quelqu'un qui connait bien la diversité des territoires et le fonctionnement des collectivités.
Et puis lors des municipales à Lyon, il a fait une belle campagne avec des idées novatrices, ce qui ne fut pas le cas de tout le monde, notamment du côté de la Métropole...

Signaler Répondre

avatar
chapeau chinois le 31/08/2020 à 21:50

Les bourgeois se rebiffent

Signaler Répondre

avatar
Feed le 31/08/2020 à 21:08

Et il va s'associer avec Collomb cette fois-ci ?

Signaler Répondre

avatar
galinette le 31/08/2020 à 19:20

Alors le masque ? C'est pas fait pour les chiens. ...A la tv dans tous les débats, aucun des intervenants ne portent de masque, ALORS. ....

Signaler Répondre

avatar
Pauvre droite le 31/08/2020 à 18:57

Une belle division.
Tres peu d'élus.
La droite la plus bête du monde.

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois est de retour le 31/08/2020 à 17:58

La machine à perdre revient

Signaler Répondre

avatar
pilipili le 31/08/2020 à 16:54

Celui là ! c'est le plus nul de tout les politiciens de la région , un blaireau de 1ière classe , le politicien des années Giscard d'Estaing , avec Wauquier ils font bien la paire .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.