Lyon : l’hôpital Saint-Joseph Saint-Luc recrute

Lyon :  l’hôpital Saint-Joseph Saint-Luc recrute
Image d’illustration- LyonMag

Le centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc entame une "importante phase de restructuration" et recrute.

D’ici la fin de l’année, une unité de médecine polyvalente va ouvrir, et le secteur post-urgences va être renforcé avec la création d’une Unité Post-Urgences (UPU).

L’organisation médico-soignante sera composée de deux médecins, d’un interne et d’une équipe paramédicale constituée de dix infirmiers et de dix aides-soignants. Pour postuler à l’un de ces vingt postes, il suffit de se rendre sur le site internet de l’hôpital Saint-Joseph Saint-Luc.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Allo maman bobo le 06/09/2020 à 18:11
vecu a écrit le 06/09/2020 à 16h38

Pour ma part brûlure au bras avec une grosse cloque ouverte. Quand j'y étais j'ai vu un homme victime d'un accident de velo quitter le brancard et que sa copine aidait à avancer qui ne voulais pas rester aux urgences tant l'attente était énorme une fille ammenee par les pompiers suite à un malaise que sa maman a préféré récupérer et l'emmener chez un medecin traitant . Pour ma part l'infirmière des urgences m'a mis une compresse pour brulure et m'a donné un cachet pour la douleur et m'a dit de retourner en salle d'attente et que je ne passerais qu'à 21h et encore il était14h 30-15h qd je suis arrivé et finalement j'ai quitté la salle d'attente

Tu prouves que tu n'avais pas besoin d'aller aux urgences. Tu es partis et tu n'es pas mort.
Une brulure, c'est pas une urgence

Signaler Répondre

avatar
vecu le 06/09/2020 à 16:38

Pour ma part brûlure au bras avec une grosse cloque ouverte. Quand j'y étais j'ai vu un homme victime d'un accident de velo quitter le brancard et que sa copine aidait à avancer qui ne voulais pas rester aux urgences tant l'attente était énorme une fille ammenee par les pompiers suite à un malaise que sa maman a préféré récupérer et l'emmener chez un medecin traitant . Pour ma part l'infirmière des urgences m'a mis une compresse pour brulure et m'a donné un cachet pour la douleur et m'a dit de retourner en salle d'attente et que je ne passerais qu'à 21h et encore il était14h 30-15h qd je suis arrivé et finalement j'ai quitté la salle d'attente

Signaler Répondre

avatar
Loulita le 06/09/2020 à 11:38

Quand ,les hôpitaux auront comme dans les années 70 , une infirmière pour 3 malades , alors nous serons vraiment en sécurité dans les hôpitaux.

Signaler Répondre

avatar
Changer le système le 06/09/2020 à 10:42
Anne38 a écrit le 06/09/2020 à 10h03

Facile de critiquer le temps d'attente au SAU de St Jo ! Vous rendez vous compte que ce service est embolisé par toute la bobologie de ceux qui ont 1 petit rien mais ne veulent pas payer 1 médecin, ceux qui se rendent compte qu'ils sont 1 peu malade le dimanche soir mais bon, fallait pas gâcher le week-end, autant ne pas aller travailler le lundi !!! Sans compter que cet hôpital est en centre ville, d'où les fins de soirées qui finissent mal, les accidents de trotinettes electrique...et j'en passe.
Ayez du respect pour le personnel des urgences qui font le maximum avec leurs moyens et finissent lessivés après 12 h de garde de nuit !!!
Certes il manque du personnel mais pendant la crise COVID, cette unité tournait normalement avec uniquement de vraies urgences, les hypocondriaques et autres profiteurs du système de la médecine gratuite (car ils ne paieront jamais une fois la facture reçue chez eux) ont eu peur du SARS COV 2 et comme par hasard n'étaient plus si malade que ça...A méditer...

Pourquoi critiquer toujours "ceux qui profitent du système" ?
A un moment il faut changer le système.
Il faudrai peut-être légiférer pour que les médecins urgentistes puissent refuser les gens. Oui il y aura de la casse, des gens qui se feront refuser et mourront devant l'hopital.
Mais cela me semble indispensable

Pendant le Covid, ils ont refusé les gens qui n'étaient pas en difficulté respiratoire. Du coup pleins de gens sont morts chez eux du Covid, alors qu'ils auraient survécus à l'hopital

Signaler Répondre

avatar
Dr Nguyen le 06/09/2020 à 10:28
Renforcez a écrit le 04/09/2020 à 19h16

votre service accueil-urgence..entrée 9h..prise en "considération" 23h !! du vécu, et d'autres scandaleuses attentes pour cas très grave, et ne dites pas que c'est faux car preuve à l'appui..embauchez !

C'est que votre cas n'était pas urgent.
La preuve : vous êtes sur Lyon Mag à vous plaindre.

Signaler Répondre

avatar
Anne38 le 06/09/2020 à 10:03

Facile de critiquer le temps d'attente au SAU de St Jo ! Vous rendez vous compte que ce service est embolisé par toute la bobologie de ceux qui ont 1 petit rien mais ne veulent pas payer 1 médecin, ceux qui se rendent compte qu'ils sont 1 peu malade le dimanche soir mais bon, fallait pas gâcher le week-end, autant ne pas aller travailler le lundi !!! Sans compter que cet hôpital est en centre ville, d'où les fins de soirées qui finissent mal, les accidents de trotinettes electrique...et j'en passe.
Ayez du respect pour le personnel des urgences qui font le maximum avec leurs moyens et finissent lessivés après 12 h de garde de nuit !!!
Certes il manque du personnel mais pendant la crise COVID, cette unité tournait normalement avec uniquement de vraies urgences, les hypocondriaques et autres profiteurs du système de la médecine gratuite (car ils ne paieront jamais une fois la facture reçue chez eux) ont eu peur du SARS COV 2 et comme par hasard n'étaient plus si malade que ça...A méditer...

Signaler Répondre

avatar
pilipili le 06/09/2020 à 08:51

Un des meilleurs Hopital de Lyon !

Signaler Répondre

avatar
Renforce toi toi même le 05/09/2020 à 23:02
Renforcez a écrit le 04/09/2020 à 19h16

votre service accueil-urgence..entrée 9h..prise en "considération" 23h !! du vécu, et d'autres scandaleuses attentes pour cas très grave, et ne dites pas que c'est faux car preuve à l'appui..embauchez !

Votre urgence ne devait pas en être une. Il faut dire que les hypocondriaques finissent par couter très cher à la collectivité...

Signaler Répondre

avatar
Jas69 le 05/09/2020 à 22:19

Bonsoir personnellement j'ai fait 2 infarctus du myocarde et l'hôpital Saint Joseph on fait du bon travail j'aurais pu mourir mais ils ont su bien me soigné à ce jours je suis suivi chez eux et tout va bien

Signaler Répondre

avatar
Ambroise le 05/09/2020 à 10:17

Novembre dernier: arrivé aux urgences une dimanche vers 06:00 en raison d'une forte douleur au niveau de la cage thoracique.
Rapide questionnaire. "Diagnostic" sans avoir vu de médecin. " C'est pariétal. Vous pouvez attendre mais vous ne serez pas vu par un médecin avant 16:00." On me remet un comprimé anti douleurs. Je demande ce que c'est. Les deux infirmières d'accueil m'ont répondu de façon très condescendante .
Je suis parti. J'ai téléphoné au service d'urgence de la ville qui m'oriente vers une consultation de garde. Je suis reçu vers 8:30. Le médecin m'ordonne de me rendre aux urgences sans attendre.
Je lui explique ma mésaventure. Il m'oriente vers un autre service d'urgence.
J'avais un pneumothorax.
Plus jamais je ne remettrai les pieds dans cet hôpital dont je suis pourtant voisin.

Signaler Répondre

avatar
Bien à vous le 05/09/2020 à 07:51
Renforcez a écrit le 04/09/2020 à 19h16

votre service accueil-urgence..entrée 9h..prise en "considération" 23h !! du vécu, et d'autres scandaleuses attentes pour cas très grave, et ne dites pas que c'est faux car preuve à l'appui..embauchez !

Je veux bien admettre des problèmes pour vous accueillir "rapidement" mais c'est une fake news .A moins de nous apporter les preuves vous concernant ....

Signaler Répondre

avatar
Renforcez le 04/09/2020 à 19:16

votre service accueil-urgence..entrée 9h..prise en "considération" 23h !! du vécu, et d'autres scandaleuses attentes pour cas très grave, et ne dites pas que c'est faux car preuve à l'appui..embauchez !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.