Fillette poignardée à mort près de Lyon : la mère reconnaît avoir tué sa fille

Fillette poignardée à mort près de Lyon : la mère reconnaît avoir tué sa fille
Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi matin, une fillette âgée de trois ans est morte poignardée à Lozanne.

Selon le procureur de Villefranche-sur-Saône, cité par de nombreux médias, sa mère a reconnu l’avoir poignardée.

C’est le père de famille qui aurait été alerté par les cris de sa fille, vers 7h du matin, et qui a découvert son corps sans vie ainsi que son épouse prostrée, souffrant de plusieurs plaies au niveau de la taille. Les gendarmes avaient également reçu un peu plus tôt un appel de la grand-mère maternelle de la petite victime qui avait été informée par sa fille qu’elle allait tuer son enfant.

Le père a de son côté expliqué avoir récemment demandé la séparation et la garde exclusive de sa fille. Après les faits, il est allé se réfugier chez des voisins, sa fillette dans les bras.

Quand les gendarmes sont arrivés sur places, la mère de famille a reconnu en quelques mots les faits. Elle a été hospitalisée, son état étant incompatible avec une garde à vue.

L’enquête se poursuit, une autopsie est notamment prévue ce vendredi sur le corps de l’enfant.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
eb le 14/11/2020 à 14:33
jepense a écrit le 13/11/2020 à 08h56

Peut-être y avait-il eu des antécédents de maltraitance de la part de cette ' tueuse " envers cette gamine ?

pas du tout ; une mère trop fusionnelle ...

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 14/11/2020 à 11:18
Fossoyeur ^^ a écrit le 13/11/2020 à 09h58

"Les psychiatres, psychologues,... sont les nouveaux fossoyeurs de ce pays qui n'en manquait pas"
Non mais n'importe quoi... en arriver à ce niveau d'inepties débiles, ça requiert un haut niveau de crétinerie.
Sois rassuré, avec ton QI abyssal, tu te "fossoies" toi-même. ^^

En même temps on se rappelle de "l'expert" psy à Outreaux en train de déclarer "je rends des expertises à la hauteur du prix auquel je suis payé"

Signaler Répondre

avatar
Du courage ! le 13/11/2020 à 17:48

Qu'on l'expulse !

Signaler Répondre

avatar
Egalité lol le 13/11/2020 à 14:55

Le JAF aurai probablement donné la garde à la Mère, de toute façon

Signaler Répondre

avatar
Fossoyeur ^^ le 13/11/2020 à 09:58
PP a écrit le 13/11/2020 à 07h19

Expertise médicale, déclarée timbrée, circonstances atténuantes, peine de misère.... C'est la nouvelle défense miraculeuse et vu le nombre de timbrés dans le pays, ça ne va pas s'arranger. Les psychiatres, psychologues,... sont les nouveaux fossoyeurs de ce pays qui n'en manquait pas

"Les psychiatres, psychologues,... sont les nouveaux fossoyeurs de ce pays qui n'en manquait pas"
Non mais n'importe quoi... en arriver à ce niveau d'inepties débiles, ça requiert un haut niveau de crétinerie.
Sois rassuré, avec ton QI abyssal, tu te "fossoies" toi-même. ^^

Signaler Répondre

avatar
Terminator... le 13/11/2020 à 09:32

Et à AVIGNON DES PARENTS RETARDATAIRES BALANCENT LEURS ENFANTS PAR DESSUS LE PORTAIL CAR NE VOULANT PAS ATTENDRE UNE RESPONSABLE... BREF ON EST DANS LES ANNÉES 2000...PLUS RIEN DE SURPRENANT.....

Signaler Répondre

avatar
jepense le 13/11/2020 à 08:56
Triste affaire! a écrit le 13/11/2020 à 08h09

Le père avait donc bien raison de demander la garde exclusive...

Peut-être y avait-il eu des antécédents de maltraitance de la part de cette ' tueuse " envers cette gamine ?

Signaler Répondre

avatar
allane le 13/11/2020 à 08:46

je pense aussi la taule directe.Cette femme est narcissique à mort,et n'a pas compris qu'elle avait engendré un être humain,pas un jouet.

Signaler Répondre

avatar
Triste affaire! le 13/11/2020 à 08:09

Le père avait donc bien raison de demander la garde exclusive...

Signaler Répondre

avatar
NikosD le 13/11/2020 à 08:02

Quand je vois cela, je remercie mes parents d'avoir divorcé à l'amiable avant qu'ils en arrivent à se détester.

Signaler Répondre

avatar
jepense le 13/11/2020 à 07:24

Une séparation à court terme et s'est la vie d'une fillette qui est prise en otage et exécutée. La fillette devenue " OBJET " d'un abjecte chantage. Cette femme a agit avec préméditation, puisqu'elle a alerté sa mère qu'elle allait passer à l'action. Elle a reconnu les faits, sa tentative de suicide ne peut pas excuser ce meurtre et la justice se doit d'être sévère. Mais les psy, que vont-ils décider de l'état psychiatrique de cette meurtrière ?

Signaler Répondre

avatar
Le sort des enfants... le 13/11/2020 à 07:23

Les enfants payent un très lourd tribut à l’inconséquence des adultes, quand ce n’est pas à leur violence directe. Cette femme a disposé de la vie de sa fille comme s’il s’agissait de sa propriété. Je n’ose imaginer ce qu’ont été les quelques années d’existence de la fillette en ce bas monde. Si seulement la nature liait la capacité biologique de se reproduire à la capacité psychosociale d’élever un enfant.

Signaler Répondre

avatar
PP le 13/11/2020 à 07:19

Expertise médicale, déclarée timbrée, circonstances atténuantes, peine de misère.... C'est la nouvelle défense miraculeuse et vu le nombre de timbrés dans le pays, ça ne va pas s'arranger. Les psychiatres, psychologues,... sont les nouveaux fossoyeurs de ce pays qui n'en manquait pas

Signaler Répondre

avatar
Un monstre tout simplement le 13/11/2020 à 07:12

La taule directe et perpette on ne s'en prend pas aux enfants qui ne sont pas responsables de la connerie des adultes . Tu parles que son état n'est pas compatible avec une garde à vue , mais comment a t elle pu commettre un tel acte c'est un monstre . Il faut qu'elle croupisse en taule pour qu'elle réfléchisse à ce qu'elle à fait ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.