Amiante chez Renault-Trucks : l’audience de départage prévue ce mardi devant les prud’hommes de Lyon

Amiante chez Renault-Trucks : l’audience de départage prévue ce mardi devant les prud’hommes de Lyon
LyonMag

Elle était initialement prévue le 14 mai.

L’audience avait finalement été reportée en raison de l’épidémie de coronavirus et se déroulera ce mardi matin à 10h devant le tribunal des prud’hommes de Lyon.

Pour rappel, 1 200 salariés et retraités de Renault-Trucks Vénissieux accusent la direction du site d’avoir été exposés à l’amiante sans protection dans les années 60-90.

Une première audience s’était déroulée le 12 mars 2019 et avait été délocalisée à Rillieux-la-Pape en raison du nombre important de personnes venues y assister.

Mettant en avant un préjudice d’anxiété, chaque plaignant réclamait une indemnisation de 15 000 euros mais aucun accord n’avait été trouvé.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Montana le 25/11/2020 à 11:43

Pour compléter mon précédent mail, la clique qui a pourri l'ambiance au point que personne ne voulait plus venir travailler à la comptabilité de RENAULT TRUCKS a gagné : Volvo propriétaire de Renault trucks a transféré le service comptabilité en Pologne. Un imbécile intouchable qui menait la danse pour pourrir l'ambiance du service était le fils d'un obscur élu syndical et se croyait protégé. Quand un cadre lui a fait remarquer que personne ne voulait venir car le service n'avait pas bonne presse, l'individu a répondu : c'est fait exprès pour qu'on garde notre travail.
Voilà les comportements qui ont été acceptés bien que connus chez Renault Trucks et la puissance nuisible d'individus qui se cachent derrière des syndicats;

Signaler Répondre

avatar
Montana le 24/11/2020 à 19:25

Il y a effectivement des clans qui imposent leur loi. S'ils ne veulent pas d'un nouveau, ils lui pourriront la vie par tous les moyens qui à aller se plaindre l'un à la suite de l'autre au responsable pour démolir la personne et sa réputation.
Particulièrement vrai dans les services comptables.
Les hommes et les femmes sont à égalité pour ces comportements. Donc, exact, il y a bien un milieu clanique !

Signaler Répondre

avatar
Il a raison Macron le 24/11/2020 à 12:53

Voilà pourquoi le gouvernement fait un confinement parce que plusieurs personnes vont déposer plainte contre l’État car ils ont pas mis les moyens pour protéger les citoyens

Signaler Répondre

avatar
Hackalaboum le 24/11/2020 à 09:21

Et que leurs famille ait été pistonnée ça n'occasionne pas de manifestation bien entendu..
Cette usine est une sorte de milieu mafieux,pour les plus pauvres..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.