L’affaire Fiona rejugée à partir de ce mardi à Lyon

L’affaire Fiona rejugée à partir de ce mardi à Lyon
Fiona - DR

Ce quatrième procès s’ouvre sept ans après la disparition de la fillette.

La mort de Fiona était-elle volontaire ? Où se trouve son corps ? Quel est le degré d’implication des deux accusés ? Autant de questions qui attendent des réponses dès ce mardi devant la cour d’assises du Rhône.

Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf vont comparaître pour la quatrième fois dans cette affaire remontant à mai 2013 à Clermont-Ferrand. La mère de la petite Fiona avait signalé sa disparition dans un parc de la ville. Quatre mois plus tard, Cécile Bourgeon et son compagnon Berkane Makhlouf, beau-père de la fillette, étaient interpellés et placés en garde à vue.

Le couple avait fini par reconnaître la mort accidentelle de Fiona avant d’être mis en examen pour violences volontaires. Les fouilles menées près de Clermont-Ferrand n’ont jamais permis de retrouver le corps de la victime.

C’est ensuite une série de rebondissements qui va rythmer l’interminable parcours judiciaire de Cécile Bourgeon et de Berkane Makhlouf. En novembre 2016, ils sont condamnés par la cour d’assises du Puy-de-Dôme à Riom ; elle à 5 ans de prison pour non-assistance à personne en danger et lui à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir porté des coups mortels à Fiona. Le procès en appel en octobre 2017 devant les assises de Haute-Loire au Puy-en-Velay se ferme aussitôt ouvert en raison d’accusations de subornation de témoin.

Le couple est par la suite condamné à 20 ans d’emprisonnement lors d’un deuxième procès en février 2018 mais le verdict est cassé un an plus tard par la Cour de cassation. Cette décision permet à Cécile Bourgeon de sortir de la maison d’arrêt de Corbas, où elle se trouve depuis septembre 2013.

Il s’agit donc du quatrième procès qui aura lieu en ce début de mois de décembre 2020 ; les débats étaient initialement prévus en janvier puis en mai dernier mais la grossesse de Cécile Bourgeon et la crise sanitaire avaient entraîné le report de ce nouveau rendez-vous judiciaire.

Cécile Bourgeon, qui depuis sa libération a refait sa vie à Perpignan avec un nouveau mariage et un quatrième enfant placé dès sa naissance, comparaîtra libre et retrouvera son ancien compagnon dans le box des accusés. Ces derniers risquent encore une fois 30 ans de réclusion criminelle.

Le verdict est attendu le 18 décembre.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gonne le 02/12/2020 à 01:17
Lyon07 a écrit le 01/12/2020 à 14h23

"Cécile Bourgeon, qui depuis sa libération a refait sa vie à Perpignan avec un nouveau mariage et un quatrième enfant placé dès sa naissance"
Des cas sociaux en puissance. A ce stade la, c'est la stérilisation obligatoire.
Pauvres gosses

Ceci n'empêchera nullement les mariages intéressés pour adopter des orphelins qui ne méritent pas de subir les tares sociales de malades mentaux...

Signaler Répondre

avatar
Marjolaine le 01/12/2020 à 17:30
Charles TESLA a écrit le 01/12/2020 à 12h42

Une affaire sordide, les âmes sales qui vivent une vie noire sur ce plan terrestre se réincarneront en vers RAMPANTS

C'est sûr qu'ils vivent une vie obscure et sinistre. Je pense qu'ils finiront dans l' avici vue les actes... Difficile de défendre cela.

Signaler Répondre

avatar
Lyon07 le 01/12/2020 à 14:23

"Cécile Bourgeon, qui depuis sa libération a refait sa vie à Perpignan avec un nouveau mariage et un quatrième enfant placé dès sa naissance"
Des cas sociaux en puissance. A ce stade la, c'est la stérilisation obligatoire.
Pauvres gosses

Signaler Répondre

avatar
Maître le 01/12/2020 à 13:55
Terminator...... a écrit le 01/12/2020 à 11h22

Quatre procès pour la même affaire dont le verdict fut rendu si je me souviens bien....
Décidément je comprends mieux pourquoi l'es affaires suivantes tardent à venir.... Bref
C est la justice française. C est vrai que là côté finance C est mieux et C est médiatiser
Surtout... La délinquance (. JEUNES.). CA RAPPORTE PAS LÀ CÉLÉBRITÉ... C EST SUR

T'es magistrat ? Non sinon ton commentaire ne serait pas aussi débile.

Signaler Répondre

avatar
Charles TESLA le 01/12/2020 à 12:42

Une affaire sordide, les âmes sales qui vivent une vie noire sur ce plan terrestre se réincarneront en vers RAMPANTS

Signaler Répondre

avatar
les le 01/12/2020 à 12:29

pauvrefiona

Signaler Répondre

avatar
Homo sapiens ? le 01/12/2020 à 11:57
R6 a écrit le 01/12/2020 à 08h09

"nouveau mariage et un quatrième enfant placé dès sa naissance", nickel encore un enfant qui n'a rien demandé et vivra ses premieres annees dans des foyers d'acceuil.....

Oui, ça me dépasse, je ne comprends même pas comment c’est possible. Qu’est-ce qui se passe dans la tronche de cette femme et dans celles de ses mecs ????

Les enfants payent cher. C’est juste abject :(

Signaler Répondre

avatar
Générations perdues. le 01/12/2020 à 11:34

C’est juste un couple normal de la société matriarcale décadente. Des enfants décérébrés qui ont des enfants ..

Signaler Répondre

avatar
philip le 01/12/2020 à 11:29

C'est des monstres qui ne méritent pas d'être traité comme des êtres humains ou des animaux.

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 01/12/2020 à 11:22

Quatre procès pour la même affaire dont le verdict fut rendu si je me souviens bien....
Décidément je comprends mieux pourquoi l'es affaires suivantes tardent à venir.... Bref
C est la justice française. C est vrai que là côté finance C est mieux et C est médiatiser
Surtout... La délinquance (. JEUNES.). CA RAPPORTE PAS LÀ CÉLÉBRITÉ... C EST SUR

Signaler Répondre

avatar
Illustration le 01/12/2020 à 10:19

parfaite , si c'était nécessaire, du "cancer" de notre justice.

Signaler Répondre

avatar
Hackalaboum le 01/12/2020 à 09:40

Ils ont encore des aides de l'état,la justice a frappée

Signaler Répondre

avatar
kumer le 01/12/2020 à 09:34

La stérilisation obligatoire des 2 aurait été la moindre des choses

Signaler Répondre

avatar
Equitable ? le 01/12/2020 à 08:14

depuis le debut, ces deux parents n'ont produit que des mensonges, dissimulations morbides...pour moi les deux sont à mettre dans le meme sac, et je ne comprend pas les peines si faibles à l'encontre de la mere.....

Signaler Répondre

avatar
R6 le 01/12/2020 à 08:09

"nouveau mariage et un quatrième enfant placé dès sa naissance", nickel encore un enfant qui n'a rien demandé et vivra ses premieres annees dans des foyers d'acceuil.....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.