Fête des Lumières : 20 000 lumignons solidaires au théâtre antique de Fourvière

Fête des Lumières : 20 000 lumignons solidaires au théâtre antique de Fourvière
Lyonmag.com

Pas d'illuminations à chaque coin de rue. C'est un 8 décembre placé sous le signe du retour aux sources qui se déroule ce mardi soir à Lyon. Et la star de la soirée est incontestablement le lumignon.

Si tous les Lyonnais sont appelés à en placer sur le rebord de leurs fenêtres, 20 000 lumignons ont été installés au théâtre antique de Fourvière pour l'opération des Lumignons du Cœur. Cette fresque a été réalisée à huis-clos, dans un lieu tenu secret par la mairie jusqu'au dernier moment, pour éviter les rassemblements. Visible en direct sur le site de la Ville de Lyon, cette fresque entend rendre hommage au personnel soignant et autres acteurs de la crise sanitaire, à travers un mot "Merci".

Pour Grégory Doucet, le maire de Lyon, il fallait "revenir à l'essentiel, au partage, à la solidarité. Cette fête doit être dédiée aux soignants mais aussi à tous les aidants, à toutes celles et ceux qui se sont engagés. C'est aussi une pensée pour les malades, pour leur envoyer de la chaleur avec ces lumignons".

L’illumination ne s’arrête pas là puisque la colline de Fourvière a également droit à son habit de lumière entre la cathédrale Saint-Jean et le palais de justice avec aux manettes l’agence Moment Factory. Une opportunité à ne manquer pour ceux qui auront également une vue sur le traditionnel message "Merci Marie" sur l’esplanade de la basilique de Fourvière. Un lumignon géant accompagne cette année cette mise en lumière.

De quoi garder vivant l'esprit du 8 décembre, dont l'origine remonte à 1852 pour remercier la Vierge Marie de sa protection contre la peste.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kikou le 09/12/2020 à 15:55
Agathon a écrit le 08/12/2020 à 22h53

l'origine des illuminations du 8 décembre n'a rien à voir avec la peste. C'est le vœu des échevins fêté le 8 septembre qui est en rapport avec la peste de 1643.
Le 8 décembre 1852, la ville voulait inaugurer la statue de Marie sur la chapelle de Fourvière (la basilique actuelle n'existait pas encore). Orage violent : tous les dispositifs festifs (feux d'artifice, de bengale etc...) sont hors service. Spontanément, les Lyonnais se substituent à l'initiative municipale en mettant leurs bougies et chandelles sur le bord de leur fenêtre.
Lyon mag devrait se documenter un tantinet avant de balancer des âneries.

Vous faites erreur ..... l'histoire du 8 décembre , est lié à la peste en 1643 d'où le voeu des 4 échevins. le 8 septembre se fait depuis 1852, le 8 décembre pour cause d'inondation.intronisation de la Vierge à Fourvière

Signaler Répondre

avatar
josé dutrou le 09/12/2020 à 04:04

Bonsoir oui S’est sur !

Signaler Répondre

avatar
Agathon le 08/12/2020 à 22:53

l'origine des illuminations du 8 décembre n'a rien à voir avec la peste. C'est le vœu des échevins fêté le 8 septembre qui est en rapport avec la peste de 1643.
Le 8 décembre 1852, la ville voulait inaugurer la statue de Marie sur la chapelle de Fourvière (la basilique actuelle n'existait pas encore). Orage violent : tous les dispositifs festifs (feux d'artifice, de bengale etc...) sont hors service. Spontanément, les Lyonnais se substituent à l'initiative municipale en mettant leurs bougies et chandelles sur le bord de leur fenêtre.
Lyon mag devrait se documenter un tantinet avant de balancer des âneries.

Signaler Répondre

avatar
Commerce le 08/12/2020 à 22:28
galinette a écrit le 08/12/2020 à 22h17

D'accord a 1000% avec vous. Il est à souhaiter que tout redevienne dans la normalité , Arrêtons cette foire , que la municipalité nous a imposé, tous les 8 décembre . On installe avec une certaine satisfaction nos petites bougies en hommage à la vierge sur nos fenêtres et balcons , comme le faisaient nos grands parents. Ensuite nous faisions le tour du quartier pour voir les maisons qui avaient le plus de luminions , c'était le début des verres en couleur. . MAIS ÇA C ÉTAIT AVANT , ET C'ÉTAIT LE BON TEMPS. .C'EST LE SEUL BON CÔTÉ DE CETTE PANDÉMIE. .....

Le 8 décembre à été dénaturé au profit du fric, des commerçants. Cet événement a attiré des cars de touristes, les restos étaient bondés avec les tarifs spéciaux "8 décembre" ( au prix fort +++), les rues bondés, de belles illuminations....

Signaler Répondre

avatar
galinette le 08/12/2020 à 22:17
kikou a écrit le 08/12/2020 à 21h07

Il y a bien longtemps, seul l'argent de chaque lyonnais était dépensé pour l'achat de lumignons qu'ils installaient sur les bords de leurs fenêtres, et seulement le 8 décembre à partir de 19h00, c'était l'illumination de Lyon. puis la municipalité dans les années 50,s'est accaparée cette fête, en plantant de chaque côté de la rue de la république, des sapins illuminés et sur la place des Terreaux, était installé un vrai faux sapin, fait de branche de sapin installées sur un mât métallique, ensuite illuminé sous lequel les généreux lyonnais déposaient des colis pour les malheureux, cela s'appelait alors les illuminations. Ensuite, c'est devenu une fête commerciale, presque payenne , un peu comme hallowen, mais les lyonnais, les vrais ne s'y trompent pas, seul le 8 décembre est célébré

D'accord a 1000% avec vous. Il est à souhaiter que tout redevienne dans la normalité , Arrêtons cette foire , que la municipalité nous a imposé, tous les 8 décembre . On installe avec une certaine satisfaction nos petites bougies en hommage à la vierge sur nos fenêtres et balcons , comme le faisaient nos grands parents. Ensuite nous faisions le tour du quartier pour voir les maisons qui avaient le plus de luminions , c'était le début des verres en couleur. . MAIS ÇA C ÉTAIT AVANT , ET C'ÉTAIT LE BON TEMPS. .C'EST LE SEUL BON CÔTÉ DE CETTE PANDÉMIE. .....

Signaler Répondre

avatar
ttKC69 le 08/12/2020 à 21:31
Zig a écrit le 08/12/2020 à 21h01

Mouais, enfin, on ne sait plus à quel saint se vouer.

LM indique d'ailleurs dans son article
"...De quoi garder vivant l'esprit du 8 décembre, dont l'origine remonte à 1852 pour remercier la Vierge Marie de sa protection contre la peste...".

Lyon Mag a tort!

Historiquement les lumignons n'ont qu'un rapport très indirect avec la religion.

En 1852, Il s'agissait seulement de célébrer le fait qu'un feu d'artifice pouvait être tiré après un orage! cf wikipedia ou n'importe quel autre site expliquant l'origine des lumignons à Lyon.

De plus l'argent public dépensé pendant la fête des lumières n'a jamais eu pour but de promouvoir la religion, mais le tourisme et le commerce.

Signaler Répondre

avatar
r69 le 08/12/2020 à 21:14

et bien pour une fois et par la force des choses, un peu de sobriété ne fera pas de mal aux finances...et puis perso, je ne prend plus aucun plaisir à faire ma fete des lumieres : avancer un pied devant l'autre dans une maree humaine c'est plus mon truc...

Signaler Répondre

avatar
kikou le 08/12/2020 à 21:07

Il y a bien longtemps, seul l'argent de chaque lyonnais était dépensé pour l'achat de lumignons qu'ils installaient sur les bords de leurs fenêtres, et seulement le 8 décembre à partir de 19h00, c'était l'illumination de Lyon. puis la municipalité dans les années 50,s'est accaparée cette fête, en plantant de chaque côté de la rue de la république, des sapins illuminés et sur la place des Terreaux, était installé un vrai faux sapin, fait de branche de sapin installées sur un mât métallique, ensuite illuminé sous lequel les généreux lyonnais déposaient des colis pour les malheureux, cela s'appelait alors les illuminations. Ensuite, c'est devenu une fête commerciale, presque payenne , un peu comme hallowen, mais les lyonnais, les vrais ne s'y trompent pas, seul le 8 décembre est célébré

Signaler Répondre

avatar
Zig le 08/12/2020 à 21:01
ttKC69 a écrit le 08/12/2020 à 20h42

Quelle fête religieuse?

L'argent public n'était pas dépensé pour l'immaculé conception ( fête religieuse), mais pour la fête des lumière, où il n'y a aucune notion de religion!

Mouais, enfin, on ne sait plus à quel saint se vouer.

LM indique d'ailleurs dans son article
"...De quoi garder vivant l'esprit du 8 décembre, dont l'origine remonte à 1852 pour remercier la Vierge Marie de sa protection contre la peste...".

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 08/12/2020 à 20:59
Séparation de l’église et de l’État a écrit le 08/12/2020 à 20h18

Voilà pour une fois l’argent public il est pas dépenser pour une fête religieuse Laïcité pour toutes les religions

Commencez par écrire en français, cela vous permettra de réfléchir et de comprendre que la fête des lumières est une fête populaire qui n'a plus guère à voir avec la religion.

Signaler Répondre

avatar
ttKC69 le 08/12/2020 à 20:42
Séparation de l’église et de l’État a écrit le 08/12/2020 à 20h18

Voilà pour une fois l’argent public il est pas dépenser pour une fête religieuse Laïcité pour toutes les religions

Quelle fête religieuse?

L'argent public n'était pas dépensé pour l'immaculé conception ( fête religieuse), mais pour la fête des lumière, où il n'y a aucune notion de religion!

Signaler Répondre

avatar
Séparation de l’église et de l’État le 08/12/2020 à 20:18

Voilà pour une fois l’argent public il est pas dépenser pour une fête religieuse Laïcité pour toutes les religions

Signaler Répondre

avatar
Yo le 08/12/2020 à 19:54

Je cite :
Pour Grégory Doucet, le maire de Lyon, il fallait "revenir à l'essentiel, au partage, à la solidarité. .....

Alors la, les bras m'en tombent.

Signaler Répondre

avatar
kumer le 08/12/2020 à 19:37

Non cette fête n est dédiée à personne il faut arrêter de tout récupérer

Signaler Répondre

avatar
Cocasse... le 08/12/2020 à 19:19

G.Doucet..et son clan anti-chrétiens nous parlant d'un "retour aux sources" !! pour peu il se désigne cardinal de Fourvière...indécrottables ces verts...

Signaler Répondre

avatar
Culte du feu le 08/12/2020 à 19:02

Paradis de pyromane, rien de plus.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.