Campagne de dépistage avant Noël : la Région Auvergne-Rhône-Alpes va déployer 2600 centres

Campagne de dépistage avant Noël : la Région Auvergne-Rhône-Alpes va déployer 2600 centres
Image d’illustration- LyonMag

La campagne de dépistage massive du Covid-19 évoquée il y a trois semaines se déroulera du 16 au 23 décembre prochain.

Ce jeudi matin, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a présenté le dispositif mis en place. "La volonté est de permettre à tous nos habitants qui le souhaitent de venir se faire dépister avant les fêtes", a-t-il expliqué.

Concrètement, 1 300 centres permanents, labelisés, et autant de centres temporaires vont être déployés dans la région. Parmi ces derniers, 485 lycées, 16 gares, 70 entreprises ou encore 37 grandes surfaces. De plus, 40 bus vont sillonner les routes pour effectuer des dépistages dans les zones les plus isolées. "L'objectif est qu'un site se trouve à moins de 20 minutes du domicile de chaque habitant", explique le président LR. 

Au total, plus de 15 000 professionnels de santé vont être mobilisés : infirmiers libéraux, kinésithérapeutes, médecins libéraux, sapeurs-pompiers, étudiants en médecine… Pour cette campagne, plus de deux millions de tests antigéniques ont été commandés et 200 000 à 300 000 tests PCR devraient être utilisés par les laboratoires. La Région s'engage à communiquer les résultats sous 30 minutes pour les premiers tests, et 24 heures pour les seconds. "On veut des résultats rapides, les laboratoires partenaires s'y sont engagés", ajoute l'élu.

Laurent Wauquiez a tenu à préciser que cette campagne de tests gratuits "s'inscrivait dans la politique nationale de tests et est intégrée dans le système de l'Assurance Maladie et de l'ARS". Tous les résultats seront saisis sur les plateformes nationales. Coût total de l'opération près de 20 millions d'euros pour la Région.

Toujours pas de réponse pour Lyon

Reste à savoir si Lyon accueillera cette campagne massive. Grégory Doucet a déjà fait savoir son scepticisme quant à l'opération. "Nous n'avons pas encore de réponse. Je les invite à suivre le mouvement et de retrouver du bon sens. Le Covid-19 n'a pas d'étiquette politique", a expliqué le président de la Région. Pour l'instant, seulement un accord a été trouvé avec les mairies du 2e et 6e arrondissement, également dirigées par des élus de droite. Des centres seront également installés dans les gares et l'Hôtel de Région.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Trootardif le 11/12/2020 à 01:12

C'est en mars qu'il fallait le faire !

Signaler Répondre

avatar
Lyonnaisdu2 le 11/12/2020 à 00:13

Tests "gratuits" mais qui seront refacturés aux CON-tribuables !
Rien n'est gratuit.

Signaler Répondre

avatar
SOS soins médicaux en détresses le 10/12/2020 à 14:46

Mascarade !

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 10/12/2020 à 14:42

Doucet va perdre toute crédibilité s'il met des obstacles à cette campagne de tests. Il y a des limites à son niveau d'irresponsabilité d'autant plus que seuls ceux qui souhaitent se faire tester le seront (libre à lui de faire le fanfaron qui ne risque rien, Trump faisait de même).

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 10/12/2020 à 14:36

Sert à rien techniquement, il faut se tester 48h avant Noël, pas avant pas après, et ne pas sortir pendant ces 48h.
Impossible de sécuriser Noël avec tous ces moyens.
Mais ça détectera quand même les asymptomatiques, c'est déjà çà...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.