Affaire Fiona : 30 ans de réclusion criminelle requis à l'encontre de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf

Affaire Fiona : 30 ans de réclusion criminelle requis à l'encontre de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf
Fiona - DR

Les réquisitions sont tombées au procès en appel de l'affaire Fiona, après deux semaines et demi de débats aux Assises du Rhône.

Le parquet a requis 30 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Cécile Bourgeon, la mère de la fillette disparue en 2013 et dont le corps n'a jamais été retrouvé. La même peine a été requise à l'encontre de Berkane Makhlouf, pour violences ayant entrainé la mort sans intention de la donner.

Ces réquisitions sont plus lourdes que les peines prononcées lors du deuxième procès en février 2018, lors duquel le couple avait été condamné à 20 ans de prison. Cette décision de justice avait été cassée un an plus tard par la cour de cassation, ce qui avait permis à Cécile Bourgeon de sortir de prison.

Si les jurés suivent les réquisitions du parquet pour ce nouveau procès en appel, la mère de Fiona retournerait donc derrière les barreaux.

Le procès doit se terminer mercredi.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
r69 le 16/12/2020 à 16:23

bon verdict aujourdhui : ce sera finalement que 20 ans pour la mere au lieu des 30 recquis...le juge retenant la mort "involontaire ???? la vie de cette pauvre gamine née au mauvais endroit n'a pas une grande valeur aux yeux de certains

Signaler Répondre

avatar
Oups le 16/12/2020 à 15:08
kikou a écrit le 15/12/2020 à 17h54

Bravo vous êtes professeur de déductions !!! votre aide est géniale

@Kikou, je suis pas comme toi. Je n'ai pas la science infuse.
Je ne déduit pas n'importe quoi et je ne dit pas n'importe quoi. Soyons réaliste !

Signaler Répondre

avatar
et bien? le 16/12/2020 à 11:04

Et le défenseur de Makhlouf il ne raméne pas sa fraise ce matin dans Lyonmag ;lui qui prétendait que celui ci était victime d'une erreur judiciaire en le nommant son frére ?

Signaler Répondre

avatar
Ariba le 15/12/2020 à 23:29

30 ans c'est pas assé c'est jusqu'à la mort qu'il fallait les condamner

Signaler Répondre

avatar
jjt le 15/12/2020 à 22:55

30 ans pour une vie ce n’est pas juste la petite est où que de questions sans réponse je suis sur que dans 15 à 20 temps elle sera sortie et sans remords excuse nous petite mais la justice ne comprend rien on ne doit pas laisser sortir ces gens

Signaler Répondre

avatar
Idiot le 15/12/2020 à 20:46
krysten38 a écrit le 15/12/2020 à 18h37

si.mitterand n.avait pas aboli la peine de mort en 81 les 2.n auraient merités que ca je plein le père de cette petite fiona qui.hélas n aura plus son petit Ange

C'est Badinter qui a fait abolir la peine de mort et non Mitterrand renseigne toi avant de dire des conneries .

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 15/12/2020 à 20:14

Merci.. Merci... Milles fois merci... Je retire tout ce que J ai pu dire.. Penser de notre justice en la traitant de laxiste..
D. incompétent et J en passe........ Petite Fiona repose en paix car je sais où tu es...
Au paradis.. Tu es si belle à REGARDER ET DIEU DANS TOUTE SA MAGNIFICENCE À DU TE PRENDRE SOUS SON AILE PROTECTRICE ET TE RÉUNIR AVEC D AUTRES ENFANTS...
MERCI POUR ELLE...... ET BRAVO....

Signaler Répondre

avatar
Martin Gall le 15/12/2020 à 19:44

Ils méritent la perpétuité ! Qu’on les enferme et qu’on entende plus parler de ces deux raclures. Au moins ils arrêteront de se reproduire !

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 15/12/2020 à 18:51
Rendons la VRAIE justice a écrit le 15/12/2020 à 18h16

Et la peine de mort a été abolie ;dommage pour ces 2 criminels .

30 ans chacun c'est une bonne base..... à vous les jurés

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 15/12/2020 à 18:50
Rendons la VRAIE justice a écrit le 15/12/2020 à 18h16

Et la peine de mort a été abolie ;dommage pour ces 2 criminels .

Ça n'aurait ABSOLUMENT rien changé aux faits

Signaler Répondre

avatar
krysten38 le 15/12/2020 à 18:37

si.mitterand n.avait pas aboli la peine de mort en 81 les 2.n auraient merités que ca je plein le père de cette petite fiona qui.hélas n aura plus son petit Ange

Signaler Répondre

avatar
R69 le 15/12/2020 à 18:28

enfin une peine coherente ! ne pas dire où est le corps de l enfant pour ne pas constater qu elle est decedee sous les coups c est une abomination...quand je pense que la mere si tot sortie de prison a eu le temps de se re marier et de refaire un gosse (le pauvre, deja place en foyer) il y a vraiment des etres humains qui ne servent à rien !!

Signaler Répondre

avatar
Rendons la VRAIE justice le 15/12/2020 à 18:16

Et la peine de mort a été abolie ;dommage pour ces 2 criminels .

Signaler Répondre

avatar
kikou le 15/12/2020 à 17:54
Oups a écrit le 15/12/2020 à 17h21

Dans 30 ans la petite Fiona ne reviendra pas, mais les parents sortiront de prison beaucoup plus vieux et sans enfants !

Bravo vous êtes professeur de déductions !!! votre aide est géniale

Signaler Répondre

avatar
Oups le 15/12/2020 à 17:21

Dans 30 ans la petite Fiona ne reviendra pas, mais les parents sortiront de prison beaucoup plus vieux et sans enfants !

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 15/12/2020 à 17:14

Franchement ça saoule cette histoire, je n'aurai même pas dû regarder l'article (comme quoi...)

Signaler Répondre

avatar
A mort le 15/12/2020 à 17:12

Autant le Makhlouf est une pourriture de première qui mérite la perpétuité autant la Bourgeon mériterait la peine mort car elle a menti en disant qu'elle ne savait plus où était le corps alors qu'un témoin aurait vu transporter ces deux pourritures un gros sac poubelle où devait se trouver la petite Fiona pour finir dans une benne à ordure et c'est pourquoi ils sont incapables de dire où soit disant ils l'ont enterrée ils ne l'ont jamais enterrée ils l'ont jetée dans une benne à ordure les salauds même pas à un animal on fait ça. Ils méritent bien sûr de finir leurs jours en prison puisque la peine de mort a été abolie grâce â cette saloperie de Badinter .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.