Demande de remise en liberté de Cécile Bourgeon : la cour d'appel de Lyon rendra sa décision le 22 avril

Demande de remise en liberté de Cécile Bourgeon : la cour d'appel de Lyon rendra sa décision le 22 avril
Cécile Bourgeon - Lyonmag.com

La cour d'appel de Lyon rendra sa décision le 22 avril prochain au sujet de la demande de remise en liberté de Cécile Bourgeon.

La mère de la petite Fiona, condamnée à vingt ans de réclusion en décembre dernier pour des coups mortels portés sur sa fille, avait saisi la justice pour obtenir sa remise en liberté. Une demande "rejetée avec force" par l'avocat général.

Pour rappel, un cinquième procès pourrait avoir lieu dans cette affaire qui remonte à 2013. Cécile Bourgeon s'étant pourvu en cassation.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lepapet le 02/04/2021 à 16:06

Les avocats de Cécile Bourgeon auraient dû lui dire que sous la troisième et la quatrième République de ce Pays, elle aurait " bénéficié " c'est un euphémisme de ma part, des mêmes conditions d'égalité en matière pénale : celle des Hommes et des Femmes. Mais que ne ferait-on pas pour un peu de notoriété : médiatique... Alors on ose. Que voulez-vous !

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 01/04/2021 à 19:19
Malika a écrit le 01/04/2021 à 16h53

On ne devrait même pas écrire le mot mère ! Frapper son enfant à mort même un animal ne ferait pas ça, un déchet de l’humanité qui ne mérite ni qu’on la relâche ni compassion ni excuses. En plus 20 ans c’est très clément pour cette .... qualificatifs au choix moi je suis trop dégoûtée pour rester correcte

Je te suis, mais 10000........... fois + concernant la sanction . Juste pour rendre hommage à la petite Fiona qui est quelque part enterrée ou détruite !
Cette maman ne m' hérite même pas un verre d'eau ni même un grain de riz dans une assiette.

Signaler Répondre

avatar
simplementcitoyen le 01/04/2021 à 18:12

Elle devrait déjà dire ou l'enfant se trouve... avant de vouloir sortir. !!

Signaler Répondre

avatar
Malika le 01/04/2021 à 16:53

On ne devrait même pas écrire le mot mère ! Frapper son enfant à mort même un animal ne ferait pas ça, un déchet de l’humanité qui ne mérite ni qu’on la relâche ni compassion ni excuses. En plus 20 ans c’est très clément pour cette .... qualificatifs au choix moi je suis trop dégoûtée pour rester correcte

Signaler Répondre

avatar
Barnum Circus le 01/04/2021 à 16:13

5 procès pour un cas social qu'on aurait du retirer de la circulation au premier coup...
Les avocats rigolent bien
Leur compte en banque aussi

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.