Villeurbanne : les livreurs Uber Eats font grève ce samedi

Villeurbanne : les livreurs Uber Eats font grève ce samedi
Image d’illustration- LyonMag

Ils dénoncent la précarité de leur profession.

Le syndicat des livreurs Uber Eats appelle à se rassembler ce samedi à 18h30 devant le McDonald’s Charpennes à Villeurbanne.

C'est la sixième de mobilisation consécutive. Les livreurs espèrent bien évidemment être entendus par les dirigeants. Ils souhaitent notamment la hausse des rémunérations, l'amélioration des conditions de travail et l’arrêt des blocages des comptes livreurs.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Maktoub 7 le 20/12/2020 à 06:46
ICU a écrit le 19/12/2020 à 09h40

En même temps lorsqu'ils ont signé leur contrat ils savaient à quoi s'attendre, on ne signe pas un contrat sans l'avoir lu au préalable.

Et vous oubliez ceux qui bossent en clandés , il y en a .....

Signaler Répondre

avatar
Haf le 20/12/2020 à 00:49

Bonsoir, je vois que beaucoup d idées reçues persistent sur le boulot de livreurs Uber eat ou deliveroo. Tout d abord , on gagne bien notre vie et sommes conscients de notre statut auto entrepreneur pour lequel nous payons des charges . Si nous manifestons c est car deliveroo se permet de baisser le prix des courses sans raisons valables , supprime des bonus déjà existants depuis des années. Quant à Uber eat , il bloque les comptes sans motif mettant certains livreurs dans des situations délicates. Vous savez il existent des chauffeurs poids lourds , des livreurs de colis et nous , on livre de la la nourriture avec le sourire procurant du plaisir en ces temps sombre et oui c est un métier !

Signaler Répondre

avatar
C'te blague le 19/12/2020 à 22:09

C'est qu'il y a pas tant de boulot que ça quand on sort de prison aussi...

Signaler Répondre

avatar
LisaOconor le 19/12/2020 à 21:09

Peu importe ce que vous en pensez, c’est un job de barjo payé une misère

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 19/12/2020 à 17:36

Ils sont indépendants, et personne ne les a obligés à accepter le statut et le boulot. Ils peuvent s'arrêter quand ils veulent. Si Uber devait employer des salariés pour ses livraisons, le système ne fonctionnerait pas, car trop coûteux (c'est un constat, sans jugement de valeur).

Signaler Répondre

avatar
bof... le 19/12/2020 à 17:27

livreur uber c est un métier ça? c était pas censé être un complément de salaire à la base. Comme pour les chauffeurs et après sa vient se plaindre!

Signaler Répondre

avatar
Maumo le CROIX ROUSSIEN le 19/12/2020 à 16:19

Faites a manger chez vous et Huber ,il tombe sur son derrière

Signaler Répondre

avatar
Walllah '' le 19/12/2020 à 15:39

Attention :Les livreurs de Uber shit 'e seront pas en grève ce semedi

Signaler Répondre

avatar
Sherlock le 19/12/2020 à 12:48
Crixus a écrit le 19/12/2020 à 11h46

Sauf que vous signez pas de contrat... Vous êtes en statut d'auto-entrepreneur donc sous traitant... Évidemment sans contrat de sous traitance en bon et du forme...
Le tout et gérer via une appli ou site internet et un bureau physique ouvert 3j/semaines... Seulement c'est équivalent à un sav car toutes les décisions sont gérées au siège.
Donc quand on y connais rien on évite de cracher sur les gens.

Merci capitaine obvious on ne savait pas qu'ils etaient "auto entrepris"

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 19/12/2020 à 11:53
ICU a écrit le 19/12/2020 à 09h40

En même temps lorsqu'ils ont signé leur contrat ils savaient à quoi s'attendre, on ne signe pas un contrat sans l'avoir lu au préalable.

J'ai un gros doute , savent ils lire au moins ? Ou certains en profitent pour les exploiter . De les voir par tous les temps attendre dehors un coup de fil pour une course à 1 euro ? C'est vraiment honteux. Nous sommes revenus à l ' esclavage, ou sont donc passées les associations ?

Signaler Répondre

avatar
Crixus le 19/12/2020 à 11:46
ICU a écrit le 19/12/2020 à 09h40

En même temps lorsqu'ils ont signé leur contrat ils savaient à quoi s'attendre, on ne signe pas un contrat sans l'avoir lu au préalable.

Sauf que vous signez pas de contrat... Vous êtes en statut d'auto-entrepreneur donc sous traitant... Évidemment sans contrat de sous traitance en bon et du forme...
Le tout et gérer via une appli ou site internet et un bureau physique ouvert 3j/semaines... Seulement c'est équivalent à un sav car toutes les décisions sont gérées au siège.
Donc quand on y connais rien on évite de cracher sur les gens.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 19/12/2020 à 10:00

avatar
Négociateur le 19/12/2020 à 09:54

J'accepte le contrat,ensuite je négocie,100% français

Signaler Répondre

avatar
Stockholmien le 19/12/2020 à 09:53
Jean mi a écrit le 19/12/2020 à 08h05

Uber=esclavage

livreurs uber=90% de bons à rien

Signaler Répondre

avatar
Analyse historique le 19/12/2020 à 09:50

Tandis que ceux qui se servent de ces services sont au coeur du problème. Décourager les gens inconscients d'utiliser Uber Eats, fin du problème.

Uber Eats est un pur produit du capitalisme sauvage seulement possible après la chute du mur de Berlin 1989 lorsque toutes les vannes ont été ouvertes pour permettre l'exploitation des éléments les plus vulnérables dans la société.

Signaler Répondre

avatar
ICU le 19/12/2020 à 09:40

En même temps lorsqu'ils ont signé leur contrat ils savaient à quoi s'attendre, on ne signe pas un contrat sans l'avoir lu au préalable.

Signaler Répondre

avatar
Le travail c'est la santé ! le 19/12/2020 à 09:37
Jean mi a écrit le 19/12/2020 à 08h05

Uber=esclavage

Ben c'est leur problème.Ils ont choisi ce travail de bourrin ,ils assument

Signaler Répondre

avatar
Jean mi le 19/12/2020 à 08:05

Uber=esclavage

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.