Conseillère de Pôle Emploi abattue dans la Drôme : toutes les agences fermées au public dans le Rhône

Conseillère de Pôle Emploi abattue dans la Drôme : toutes les agences fermées au public dans le Rhône
photo d'illustration - Lyonmag.com

Toutes les agences Pôle Emploi du Rhône seront fermées au public ce vendredi, après l'agression mortelle dont a été victime une conseillère ce jeudi matin dans la Drôme.

Les services resteront accessibles à distance. Un soutien psychologique a d'ores et déjà été proposé aux agents, et une minute de silence sera respectée à midi en solidarité avec la famille de la victime, ses proches et l'ensemble de ses collègues.

Pour rappel, un homme de 45 ans, ingénieur sans emploi originaire de Nancy, a abattu une conseillère Pôle Emploi de 53 ans, au sein d'une agence de Valence. Le forcené se serait ensuite rendu dans une entreprise où il avait travaillé, blessant mortellement la DRH. L'individu interpellé dans la foulée est actuellement en garde à vue. Des vérifications sont en cours pour savoir s'il est également l'auteur de l'assassinat d'une autre DRH dans le Haut-Rhin mardi.

Le Premier ministre Jean Castex a réagi sur Twitter : "Le drame survenu à Valence endeuille le pays tout entier. Aux familles et aux proches des victimes, j'adresse mon soutien et les assure de la solidarité de la Nation. Mes pensées accompagnent les personnels de Pôle emploi dans la Drôme dont je partage l'émotion et la tristesse".

X

Tags :

pole emploi

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sébastien le 01/02/2021 à 11:58
Kirikoulili a écrit le 28/01/2021 à 18h51

Il y a 30 ans de manière ironique et sarcastique le Directeur des Assedics avait rit de moi lorsque je lui avais dit le montant que j'avais gagné, car il m'avait précisait sur un ton narquois le nombre d'années. Je comprends le ressentiment qu'a pu avoir cet ingénieur humilié, mais pas la violence du meurtre.
Les agents en contact du public devraient avoir des formations de relations psychologiques.

Un ingénieur humilié ? Qui vous l'a dit ? À quel moment l'enquête, ou les communications du Procureur en charge du drame, font elles référence à une humiliation subie par ce meurtrier ? Quelle formation psychologique face à un homme armé, entrainé au tir et décidé à tuer coûte que coûte ?

Signaler Répondre

avatar
kikou le 30/01/2021 à 15:39

Sommes nous tous égaux dans le malheur ? En effet je souhaiterais savoir si cette dame de Pôle Emploi est plus importante que l'autre personne assassinée par le même individu ?

Signaler Répondre

avatar
Kirikoulili le 28/01/2021 à 18:51

Il y a 30 ans de manière ironique et sarcastique le Directeur des Assedics avait rit de moi lorsque je lui avais dit le montant que j'avais gagné, car il m'avait précisait sur un ton narquois le nombre d'années. Je comprends le ressentiment qu'a pu avoir cet ingénieur humilié, mais pas la violence du meurtre.
Les agents en contact du public devraient avoir des formations de relations psychologiques.

Signaler Répondre

avatar
Isaline le 28/01/2021 à 16:59

Je ne comprends pas le rapport entre ces fermetures et la personne abattue .... Est ce que tout le monde a soudain peur d'être abattu dans la même journée??? Ou est la notion de service public?
Moi je suis dans le commerce et à chaque qu'un bijoutier s'est fait tirer dessus, imaginez le nombre de fois ou on aurait du fermer tous les commerces...
Je demande un peu de sérieux et de conscience professionnelle.. Ou simplement de la conscience !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.