Génération Identitaire dissous : le député du Rhône Thomas Rudigoz veut "maintenir la pression sur les mouvances radicales"

Génération Identitaire dissous : le député du Rhône Thomas Rudigoz veut "maintenir la pression sur les mouvances radicales"
Thomas Rudigoz - LyonMag

Alors maire du 5e arrondissement de Lyon, Thomas Rudigoz s'était opposé à l'expansion de l'influence de Génération Identitaire, présent dans le Vieux-Lyon avec la Traboule et l'Agogée.

Devenu député LREM du Rhône, l'élu n'avait pas levé le pied, faisant notamment partie de la commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême-droite.

A l'annonce ce mercredi midi de la dissolution de Génération Identitaire lors du conseil des ministres, Thomas Rudigoz était évidemment ravi. "La France ne cautionne pas les actions anti-migrants aux frontières dans les Pyrénées et dans les Alpes, l’attaque de mosquées à Poitiers ou à Lyon, les appels à la haine contre les migrants et les Français de confession musulmane, la défiance à l’égard des élus et des autorités publiques", a indiqué le parlementaire lyonnais dans un communiqué de presse.

Mais Thomas Rudigoz estime que le travail n'est pas terminé : "Certes, cette dissolution ne résoudra pas définitivement le problème de la diffusion d’idées haineuses en France, néanmoins c’est un signal politique fort envoyé aux membres de ces groupuscules : leurs activités sont illégales et n’ont pas lieu d’être dans notre République. Par ailleurs, ceux-ci s’exposent à une peine de 3 ans d’emprisonnement et 45 000€ d’amende s’ils tentent de se reconstituer sous une autre dénomination. Suite à cette dissolution, nous maintenons la pression sur les mouvances radicales : le projet de loi confortant le respect des principes républicains adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale mi-février prévoit un dispositif de lutte contre la réapparition des sites miroirs à contenus haineux sur internet. Comme c’est le cas en Allemagne, je préconise également que nous puissions établir un réel suivi annuel de l’évolution de la menace extrémiste, qu’elle émane de l'ultra-droite, de l'extrême-gauche ou de la mouvance islamiste radicale, et j’espère que nous saurons investir dans la recherche académique sur ces thèmes".

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Calahann le 04/03/2021 à 11:45
Malika a écrit le 03/03/2021 à 15h43

Ce Monsieur ainsi que beaucoup d’autres se félicitent d’avoir gagné un combat très très facile.... Pourquoi ne pas dissoudre l’UOIF qui s’appelle aujourd’hui les musulmans de France et non les Français musulmans ? ils estiment que la France est devenue « terre de prosélytisme » (dar al-da’wa) ou du « témoignage » (shahada), selon la formule de l’un des théoriciens préférés de l’UOIF, Tariq Ramadan. Pourquoi avoir retiré de la fameuse charte « le droit de toute personne à changer de religion ou de conviction » et ceci suite a « l’exigenge » des integristes ? Eux qui ne cessent de clamer avoir le doit de tout, ils déclarent adhérer au principe de la liberté de pensée et de conscience, alors qu’il n’en est rien puisque l’apostasie reste un crime ? Moi malika apostat de l’Islam un taré peu légalement lancer une fatwa et me déclarer bonne a éliminer ! Et c’est ça le courage de LREM ? Ils savent très très bien que l’UOIF représente une minorité et en plus ils ont appelé à voter LREM et pour cause.....

Toi au moins, tu voles pas haut !

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 04/03/2021 à 00:25
Malika a écrit le 03/03/2021 à 15h43

Ce Monsieur ainsi que beaucoup d’autres se félicitent d’avoir gagné un combat très très facile.... Pourquoi ne pas dissoudre l’UOIF qui s’appelle aujourd’hui les musulmans de France et non les Français musulmans ? ils estiment que la France est devenue « terre de prosélytisme » (dar al-da’wa) ou du « témoignage » (shahada), selon la formule de l’un des théoriciens préférés de l’UOIF, Tariq Ramadan. Pourquoi avoir retiré de la fameuse charte « le droit de toute personne à changer de religion ou de conviction » et ceci suite a « l’exigenge » des integristes ? Eux qui ne cessent de clamer avoir le doit de tout, ils déclarent adhérer au principe de la liberté de pensée et de conscience, alors qu’il n’en est rien puisque l’apostasie reste un crime ? Moi malika apostat de l’Islam un taré peu légalement lancer une fatwa et me déclarer bonne a éliminer ! Et c’est ça le courage de LREM ? Ils savent très très bien que l’UOIF représente une minorité et en plus ils ont appelé à voter LREM et pour cause.....

Vous êtes courageuse. Bravo.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 04/03/2021 à 00:23

Mon sieur le journaliste, rappelés moi combien de mort on fait les communistes dans le monde ? Combien de dégâts et d'attaques perpétrés par l'extrême gauche dans leurs manifestations ? Et comme par hasard aucune dissolution des groupuscules d'extrême gauche... Affligeant ! Pauvre monsieur le député qui LARAMEN...

Signaler Répondre

avatar
Un bon début le 03/03/2021 à 21:12

"qu’elle émane de l'ultra-droite, de l'extrême-gauche ou de la mouvance islamiste radicale".
Il a au moins l'honnêteté de mettre l'extreme droite, l'extreme gauche et l'islamisme dans le même sac

Signaler Répondre

avatar
Free Lyon le 03/03/2021 à 21:10

Le judas de Lyon dans toute sa splendeur.

Signaler Répondre

avatar
2022... le 03/03/2021 à 20:48

En 2022, la macronie ne sera plus qu'un mauvais souvenir !

Français réveillez-vous !!

Signaler Répondre

avatar
Identifas le 03/03/2021 à 19:43
Ratus a écrit le 03/03/2021 à 16h03

Un coup dur chez les consanguins des hautes sphères.

Y a plus qu'à faire la même chose avec les groupuscules d'extreme gauche et on sera enfin en paix :)

Signaler Répondre

avatar
Yo le 03/03/2021 à 18:39
Malika a écrit le 03/03/2021 à 15h43

Ce Monsieur ainsi que beaucoup d’autres se félicitent d’avoir gagné un combat très très facile.... Pourquoi ne pas dissoudre l’UOIF qui s’appelle aujourd’hui les musulmans de France et non les Français musulmans ? ils estiment que la France est devenue « terre de prosélytisme » (dar al-da’wa) ou du « témoignage » (shahada), selon la formule de l’un des théoriciens préférés de l’UOIF, Tariq Ramadan. Pourquoi avoir retiré de la fameuse charte « le droit de toute personne à changer de religion ou de conviction » et ceci suite a « l’exigenge » des integristes ? Eux qui ne cessent de clamer avoir le doit de tout, ils déclarent adhérer au principe de la liberté de pensée et de conscience, alors qu’il n’en est rien puisque l’apostasie reste un crime ? Moi malika apostat de l’Islam un taré peu légalement lancer une fatwa et me déclarer bonne a éliminer ! Et c’est ça le courage de LREM ? Ils savent très très bien que l’UOIF représente une minorité et en plus ils ont appelé à voter LREM et pour cause.....

Exactement, un poids, 2 mesures !

Signaler Répondre

avatar
Les consanguins le 03/03/2021 à 16:19

Les abstentionnistes comme moi vous remercie . Grâce à votre grande incompétence, vous avez encore écœuré des millions d’électeurs qui ne se déplaceront PLUS pour voter , ni MARINE, ni PERSONNE. Un grand vide qui vous rendra inaudible à tous pour les prochaines élections, mdr.

Signaler Répondre

avatar
Ratus le 03/03/2021 à 16:03

Un coup dur chez les consanguins des hautes sphères.

Signaler Répondre

avatar
Malika le 03/03/2021 à 15:43

Ce Monsieur ainsi que beaucoup d’autres se félicitent d’avoir gagné un combat très très facile.... Pourquoi ne pas dissoudre l’UOIF qui s’appelle aujourd’hui les musulmans de France et non les Français musulmans ? ils estiment que la France est devenue « terre de prosélytisme » (dar al-da’wa) ou du « témoignage » (shahada), selon la formule de l’un des théoriciens préférés de l’UOIF, Tariq Ramadan. Pourquoi avoir retiré de la fameuse charte « le droit de toute personne à changer de religion ou de conviction » et ceci suite a « l’exigenge » des integristes ? Eux qui ne cessent de clamer avoir le doit de tout, ils déclarent adhérer au principe de la liberté de pensée et de conscience, alors qu’il n’en est rien puisque l’apostasie reste un crime ? Moi malika apostat de l’Islam un taré peu légalement lancer une fatwa et me déclarer bonne a éliminer ! Et c’est ça le courage de LREM ? Ils savent très très bien que l’UOIF représente une minorité et en plus ils ont appelé à voter LREM et pour cause.....

Signaler Répondre

avatar
Yvon partir le 03/03/2021 à 15:27
vrailyonnais a écrit le 03/03/2021 à 14h03

Hé Sieur Rudigoz, prenez un peu de courage, si vous en avez, et regardez du coté des gens qui refusent de s’intégrer dans la Société Française, mais sans refuser allocations et autres Cartes Vitales !!!! monsieur le député ne soyez pas Unilateral, mais regardez de tous les côtés; ce ne sont les islamo trucs qui vous ont élu et comme vous fûtes élu par erreur, il vous reste peu de temps pour Agir !! un peu de courage et sur un nouveau malentendu, une réélection pourrait s’envisager: bossez au lieu de pérorer voilà

Une belle tête d’hypocrite et sûrement un grand feignant des hautes sphères, mdr.

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 03/03/2021 à 14:03

Hé Sieur Rudigoz, prenez un peu de courage, si vous en avez, et regardez du coté des gens qui refusent de s’intégrer dans la Société Française, mais sans refuser allocations et autres Cartes Vitales !!!! monsieur le député ne soyez pas Unilateral, mais regardez de tous les côtés; ce ne sont les islamo trucs qui vous ont élu et comme vous fûtes élu par erreur, il vous reste peu de temps pour Agir !! un peu de courage et sur un nouveau malentendu, une réélection pourrait s’envisager: bossez au lieu de pérorer voilà

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.