Lyon : la relaxe du cardinal Barbarin confirmée par la Cour de cassation

Lyon : la relaxe du cardinal Barbarin confirmée par la Cour de cassation
Philippe Barbarin- LyonMag

La décision est tombée ce mercredi en début d'après-midi concernant l'ancien archevêque de Lyon.

La Cour de cassation a confirmé ce mercredi la relaxe du cardinal Barbarin ce mercredi dans l'affaire de non-dénonciation d'agressions sexuelles. Le pourvoi en cassation des parties civiles a été rejeté par la plus haute juridiction judiciaire. Cette dernière a estimé que l'obligation de dénonciation disparaissait à partir du moment où les victimes, désormais majeures, était elles-mêmes, en mesure de porter plainte.

Dans cette affaire, Philippe Barbarin avait été relaxé en janvier 2020 devant la Cour d'appel de Lyon, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon en mars 2019. 

Le dossier ne repassera donc pas devant la Cour d'appel, où les victimes auraient pu éventuellement toucher des dommages et intérêts.

Le pape avait accepté sa démission du diocèse de Lyon en mars 2020. Philippe Barbarin est désormais aumônier dans le diocèse de Rennes. 

35 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Calahann le 15/04/2021 à 18:01
le gone6900 a écrit le 15/04/2021 à 11h51

ca va etre dur les les islamo gauchistes ils sont demasqués

Normale, c'est porte ouverte !

Signaler Répondre

avatar
le gone6900 le 15/04/2021 à 11:51
Calahann a écrit le 14/04/2021 à 21h09

Bon appétit mon ami , au moins tu savoures de belles saveurs ! Tu as du goût en vrai !
J'apprécie.

ca va etre dur les les islamo gauchistes ils sont demasqués

Signaler Répondre

avatar
Alfred le 15/04/2021 à 10:08
bolkian a écrit le 15/04/2021 à 09h31

Tant mieux. Même si la pédophilie doit être sévèrement réprimée, je ne suis pas à l'aise avec ce "crime de non dénonciation". Car bientôt il s'appliquera à tout autre type de délit.

Donc vous êtes à l'aise avec le fait de ne pas dénoncer des viols sur des mineurs.....

Signaler Répondre

avatar
bolkian le 15/04/2021 à 09:31

Tant mieux. Même si la pédophilie doit être sévèrement réprimée, je ne suis pas à l'aise avec ce "crime de non dénonciation". Car bientôt il s'appliquera à tout autre type de délit.

Signaler Répondre

avatar
Loup le 15/04/2021 à 06:42

Les lois de la justice devraient changer, afin que celle-ci puisse être impartial envers toute personne, quelque soit le domaine dans lequel cette dernière évolue.

Signaler Répondre

avatar
Encore un sentiment le 14/04/2021 à 21:16

Cette même justice qui refuse de condamner barbarin mais qui relâche un condamné pour agression sexuelle qui dans les 6 mois viole une mineure.....

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 14/04/2021 à 21:09
Louise de V. a écrit le 14/04/2021 à 20h17

Je me régale devant la haine de l'islamo-gauchisme.

Bon appétit mon ami , au moins tu savoures de belles saveurs ! Tu as du goût en vrai !
J'apprécie.

Signaler Répondre

avatar
Anonyme 2 le 14/04/2021 à 21:08
Agathon a écrit le 14/04/2021 à 19h17

ben non : la cour de cassation le dit. Elle est mieux placée que vous pour juger.

Pauvre esprit dénué de toute lucidité, HONTE

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 14/04/2021 à 21:06
Vent Couvert a écrit le 14/04/2021 à 20h25

Les juges ont ainsi relevé que :

Philippe Barbarin n’avait pas dissuadé la victime qui était venue le rencontrer de déposer plainte ;

Cette victime l’avait ainsi reconnu dans un mail du 9 novembre 2015 adressé au cardinal après le communiqué de presse diffusé par l’archevêché le 23 octobre 2015 : “J’ai pu voir par la presse que vous aviez décidé de communiquer. J’avais reçu quelques jours auparavant un appel du commissariat de police de Lyon pour me prévenir que la procédure allait sortir dans la presse. De plus il m’a été dit que d’autres victimes auraient été trouvées et qui ne sont pas sous le coup de la prescription. Mes enfants en juin et moi-même vous avaient prévenu de notre démarche judiciaire et je sais que vous étiez supporter de ma démarche (je vous en remercie).”
En hurlant avec les loups, vous faites fausse route.

Tu parles ici d'une " petite " histoire , genre 2015 , bin voyons.
Il ne s'agit pas ici, pour ma part d'hurler avec des loups ,je ne vis pas dans les collines de Sainte-Foy-Lès-Lyon aussi . Il s'agit simplement de rendre une justice à l'ensemble des enfants abusés depuis 20 ans par M'sieu Preynat de 1971 à 1991 ......
Pourtant, c'est une très " grande " histoire qui marquera à jamais l'Église lyonnaise !

Signaler Répondre

avatar
fandehouse le 14/04/2021 à 20:45

avatar
Vent Couvert le 14/04/2021 à 20:25
Calahann a écrit le 14/04/2021 à 20h00

Barbar-Hun était forcément au courant concernant la délations des familles de victimes sur les agressions sexuelles de son subordonné silencieux !
Dans un milieu si " confiné " ,tôt ou tard ,tout finit par se savoir !

Les juges ont ainsi relevé que :

Philippe Barbarin n’avait pas dissuadé la victime qui était venue le rencontrer de déposer plainte ;

Cette victime l’avait ainsi reconnu dans un mail du 9 novembre 2015 adressé au cardinal après le communiqué de presse diffusé par l’archevêché le 23 octobre 2015 : “J’ai pu voir par la presse que vous aviez décidé de communiquer. J’avais reçu quelques jours auparavant un appel du commissariat de police de Lyon pour me prévenir que la procédure allait sortir dans la presse. De plus il m’a été dit que d’autres victimes auraient été trouvées et qui ne sont pas sous le coup de la prescription. Mes enfants en juin et moi-même vous avaient prévenu de notre démarche judiciaire et je sais que vous étiez supporter de ma démarche (je vous en remercie).”
En hurlant avec les loups, vous faites fausse route.

Signaler Répondre

avatar
Louise de V. le 14/04/2021 à 20:17

Je me régale devant la haine de l'islamo-gauchisme.

Signaler Répondre

avatar
Anonyme 2 le 14/04/2021 à 20:04

"Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cours vous rendront blanc ou noir"... Cet arrêt de la cour de cassation est une honte, mais sans doute les conseillers n'ont-ils jamais été confrontés à la pédophilie. Le sieur barbarin reste un criminel d'avoir, en toute connaissance de cause, laissé tellement d'enfants au contact des sbires pédophiles de son église pourrie. Comment cet individu qui a osé dire "la majorité des faits grâce à dieu sont prescrits" peut-il rester dans le déni ? HONTE

Signaler Répondre

avatar
QuelleHonteCetteJustice le 14/04/2021 à 20:03

Sauf que au moment des faits il y avait bien non dénonciation.

Justice laxiste encore une fois !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 14/04/2021 à 20:00

Barbar-Hun était forcément au courant concernant la délations des familles de victimes sur les agressions sexuelles de son subordonné silencieux !
Dans un milieu si " confiné " ,tôt ou tard ,tout finit par se savoir !

Signaler Répondre

avatar
Moismai68 le 14/04/2021 à 19:41

Ce n'est que justice si on a connaissance des dates de ce que le cardinal B. a été informé, et de ce qu'il a fait remonter au plus haut du clergé. .... il est complètement "clean" quand ce dossier, pour ceux qui veulent bien s'y intéresser, le reste n'est que rumeur toxique.

Signaler Répondre

avatar
degueulasse le 14/04/2021 à 19:26

HONTE à la justice française !!!!HONTE à barbarin!!!!! grosses pensées aux victimes et à leur famille!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Agathon le 14/04/2021 à 19:17
Malika a écrit le 14/04/2021 à 15h41

Pourquoi ? Que l’on soit catholique pastafariste ou autre cela reste préoccupant cette justice ! Pour l’instant la justice terrestre doit passer, ensuite l’au-delà c’est son problème ! Mais être au courant d’actes pédophiles et ne pas les dénoncer reste un crime

ben non : la cour de cassation le dit. Elle est mieux placée que vous pour juger.

Signaler Répondre

avatar
@ bon? le 14/04/2021 à 19:15
Abdel a écrit le 14/04/2021 à 18h46

Quand c est Duhamel et ses copains,on en parle pas autant ...lâchés un peu les baskets aux catholiques

Duhamel est présent dans les journaux toutes les semaines, et on ne parle pas des catholique mais de barbarin, à moins bien sur que vous soyez solidaire des actes commis par pure communautarisme.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 14/04/2021 à 19:01
Abdel a écrit le 14/04/2021 à 18h46

Quand c est Duhamel et ses copains,on en parle pas autant ...lâchés un peu les baskets aux catholiques

Contrairement à Barbarin , Duhamel n'est pas un haut représentant de la communauté catholique !

Signaler Répondre

avatar
Abdel le 14/04/2021 à 18:46

Quand c est Duhamel et ses copains,on en parle pas autant ...lâchés un peu les baskets aux catholiques

Signaler Répondre

avatar
Lyonnaise23 le 14/04/2021 à 18:34

C’est honteux

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 14/04/2021 à 17:57

Croix de bois, Croix de fer , si je mens je vais en Enfer !

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 14/04/2021 à 17:31

Relaxer une personne qui pourtant n'était pas si ignorante, reste encore une fois une valeur de la République moyenâgeuse . Les victimes, la laïcité et la société sont bien les perdantes !

Signaler Répondre

avatar
c est vrai le 14/04/2021 à 17:17
Malika a écrit le 14/04/2021 à 15h41

Pourquoi ? Que l’on soit catholique pastafariste ou autre cela reste préoccupant cette justice ! Pour l’instant la justice terrestre doit passer, ensuite l’au-delà c’est son problème ! Mais être au courant d’actes pédophiles et ne pas les dénoncer reste un crime

c'est d'ailleurs ce que disent les amis et les familles des concernés

Signaler Répondre

avatar
ER le 14/04/2021 à 17:01
Précisions a écrit le 14/04/2021 à 15h08

C'est comme si le président n'était pas responsable des agissements de son 1er ministre.
Je sais c'est un peu nul comme comparaison...

La comparaison est inexacte. Il faudrait plutôt que Macron n'est pas responsable des actions du premier ministre de François Mitterrand.

Signaler Répondre

avatar
cardomme le 14/04/2021 à 16:59
Lagazet a écrit le 14/04/2021 à 14h56

C'est normal, n 'en déplaise aux non catholiques..

Normal ? sûrement pas ; d'ailleurs les normes changent souvent... disons conforme à un état momentané de ce que vous appelez normes...

Signaler Répondre

avatar
BUTT le 14/04/2021 à 16:25

Ca fait mal aux fesses quand même.

Signaler Répondre

avatar
Zecte le 14/04/2021 à 16:04

Sinon ils prônent la tolérance et l'amour de l'autre .... heureusement !!!

Signaler Répondre

avatar
Malika le 14/04/2021 à 15:41
Lagazet a écrit le 14/04/2021 à 14h56

C'est normal, n 'en déplaise aux non catholiques..

Pourquoi ? Que l’on soit catholique pastafariste ou autre cela reste préoccupant cette justice ! Pour l’instant la justice terrestre doit passer, ensuite l’au-delà c’est son problème ! Mais être au courant d’actes pédophiles et ne pas les dénoncer reste un crime

Signaler Répondre

avatar
Benêt le 14/04/2021 à 15:33

Et pour ceux qui n'ont pas dénoncé les crimes d'Olivier Duhamel :quelles sont les sanctions juridiques ?

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 14/04/2021 à 15:21

L eglise catholique.....l autre grande muette apres l armée....intouchable

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 14/04/2021 à 15:08

C'est comme si le président n'était pas responsable des agissements de son 1er ministre.
Je sais c'est un peu nul comme comparaison...

Signaler Répondre

avatar
Nouvelle Con-Science le 14/04/2021 à 15:04

L'égalité devant la loi ? Pas quand tu rentres dans du 14 ans apparement

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 14/04/2021 à 14:56

C'est normal, n 'en déplaise aux non catholiques..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.