Un élu de Vénissieux interpelle les candidats aux régionales : "Nous sommes les oubliés de vos projets, nos enfants ne sont pas votre priorité"

Un élu de Vénissieux interpelle les candidats aux régionales : "Nous sommes les oubliés de vos projets, nos enfants ne sont pas votre priorité"
Photo d'illustration - LyonMag

Dans un mois et deux jours, on connaîtra le nom du nouveau président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. La campagne bat son plein, alors que neuf candidats ont vu leurs listes être validées par la préfecture.

Mais pour Lotfi Ben Khelifa, aucun ne porte visiblement de projets pour la banlieue. Elu à Vénissieux et célèbre opposant de la maire communiste Michel Picard, il estime "urgent de s'atteler à l'avenir de notre jeunesse dans nos quartiers". Et pour cela, la Région dispose de leviers et de compétences comme la formation, l'apprentissage ou l'aide à la création de microentreprise.

"Il est dommage que ces compétences ne soient pas régaliennes, car on constate, que, à chaque élection, les questions sur la formation, l’apprentissage et la création d’entreprise, pour notre jeunesse demeurent secondaires. Un peu comme sur le modèle américains, ces sujets sont de plus en plus délégués à des associations, qui, sont certes pleines de bonnes volontés mais qui sont bien loin d’avoir les moyens de faire réellement bouger les choses", regrette Lotfi Ben Khelifa dans une lettre ouverte postée sur les réseaux sociaux.

"Lorsqu’on est en campagne, il est facile de venir faire des photos au marché des Minguettes ou au Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin. Il est facile de s’afficher dans les quartiers populaires le temps d’un joli discours et de quelques vagues promesses. Mais pour proposer des solutions concrètes, innovantes, il faut bien plus qu’un beau sourire et quelques poignées de mains : Il faut une volonté, réelle, forte et inébranlable. Il faut se soucier réellement de nous, habitants des quartiers populaires, de notre jeunesse qui part à la dérive et de son avenir", tacle celui qui s'est mis en retrait du Parti socialiste, et dont les mots peuvent viser tous les candidats, même si cela semble concerner en premier lieu Najat Vallaud-Belkacem.

Lotfi Ben Khelifa, qui s'adresse donc aux neuf candidats des régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, conclut avec un constat, qui explique selon lui la flambée de l'abstention : "Nous sommes les oubliés de cette campagne, nous sommes les oubliés de vos projets, nos enfants ne sont pas votre priorité".

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Serena VDW le 26/05/2021 à 08:51
RG79 a écrit le 26/05/2021 à 08h05

il y a tout de même un sacré problème (pas nouveau, mais qui enfle) : d'un côté des secteurs d'activités en pénurie de main d'œuvre (BTP, restauration etc) avec plusieurs 100aine de milliers d'offres d'emplois non pourvues (et encore bon nombre d'entreprise ne passent même plus d'offre faute de candidat) et de l'autre côté ? une partie de la jeunesse désœuvrée, certain quartier qui sont à 25? taux de chômage...CHERCHEZ L'ERREUR ! Pourquoi cette situation n'est toujours pas réglée ??! S'il y avait zéro emploi je ne dis pas, mais en l'occurrence ce n'est pas le cas. Que les élus commencent à bosser sérieusement sur le sujet, et les choses commenceront à avancer.

Pour avoir travailler dans une agence d'intérim, plus de 20 missions ne sont pas attribuées par jour.

Allez proposer une mission de manutention, de nettoyage ou d'inventaire à cette graine de voyou, ils te fixent avec un regard vide et fonce pointer au pole emploi !

Signaler Répondre

avatar
RG79 le 26/05/2021 à 08:05

il y a tout de même un sacré problème (pas nouveau, mais qui enfle) : d'un côté des secteurs d'activités en pénurie de main d'œuvre (BTP, restauration etc) avec plusieurs 100aine de milliers d'offres d'emplois non pourvues (et encore bon nombre d'entreprise ne passent même plus d'offre faute de candidat) et de l'autre côté ? une partie de la jeunesse désœuvrée, certain quartier qui sont à 25? taux de chômage...CHERCHEZ L'ERREUR ! Pourquoi cette situation n'est toujours pas réglée ??! S'il y avait zéro emploi je ne dis pas, mais en l'occurrence ce n'est pas le cas. Que les élus commencent à bosser sérieusement sur le sujet, et les choses commenceront à avancer.

Signaler Répondre

avatar
Louisandre le 26/05/2021 à 06:21
ici chez moi a écrit le 25/05/2021 à 16h22

Encore une fois,notre ami fait éloge des délinquants

Non vous êtes les oublies de vos parents les vrais oublies sont les classes moyennes et les campagnes. Vous ne réfléchissez jamais à votre propre responsabilité ?

Signaler Répondre

avatar
Louisandre le 26/05/2021 à 06:17
tata a écrit le 25/05/2021 à 20h00

Oui c est hélas la verite

Effectivement on donne pour ces enfants depuis des années or la France qu il faut aider comporte aussi des classes moyennes des petites villes.... Mais eux ne font pas partie des minorités à aider, seulement des gens qui doivent payer. Dans discrimination positive pour la plupart des français il y a surtout discrimination et les collectivités publiques n ont pas pour vocation de pallier l irresponsabilité des parents. Surtout si on veut un pays uni

Signaler Répondre

avatar
William69800 le 26/05/2021 à 01:34

Il vie sur une autre planète. Les enfants dont il parle n'ont aucune envie de travailler et ou découvrir quoi que se soit. Je connais bien Lyon et ses banlieues Vénissieux, Villeurbanne, Vaulx en velin et Bron. Ce qu'il raconte, c'est du vent.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 25/05/2021 à 23:28
Aboukam a écrit le 25/05/2021 à 14h04

Merci à cet élu pour essayer de faire entendre notre voix.
Oui les jeunes de quartier sont les grands oubliés de la politique et de la france depuis maintenant plus de 40 ans.
Il faut que ca change
Agir pour ne plus subir

Ha oui je vois, "depuis plus de 40 ans"!
Vôtre voix !
Toi t'es un jeune depuis plus de 40 ans, un jeune pre-retraité en somme, et tu voudrais des formations pour t'inserer dans la société ?

C'est une blague !

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 25/05/2021 à 23:08

Aucune empathie.
Les familles sont responsables de leur progéniture .
La drogue nourrit des familles

Signaler Répondre

avatar
Yo le 25/05/2021 à 22:02
honneteté a écrit le 25/05/2021 à 16h28

Jeudi 5 avril, la cour d’appel de Lyon a confirmé le jugement du Tribunal correctionnel du 21 novembre dernier, et condamné Lotfi Ben Khelifa pour « injures publiques » sur la personne du maire de Vénissieux, Michèle Picard.
comment dire ????......

Comment dire ?

Que c'est un Jean Marie Bigart, cf son meeting anti vaccin de ce weekend, les images sont plus édifiantes !

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 25/05/2021 à 21:36

"Nos enfants" ?? C'est qui ? Les petites racailles ?

Signaler Répondre

avatar
tata le 25/05/2021 à 20:00
ici chez moi a écrit le 25/05/2021 à 16h22

Encore une fois,notre ami fait éloge des délinquants

Oui c est hélas la verite

Signaler Répondre

avatar
Vénissian le 25/05/2021 à 19:52

J’ai vécu aux minguettes et tout ce que je peux vous dire, c’est que la situation est de pire en pire. La politique municipale depuis des années est en grand partie responsable et tous ceux qui veulent progresser dans la vie n’ont qu’une hâte : aller vivre ailleurs dans une commune où les voitures ne brûlent pas, où les halls d’immeuble ne sont pas occupés pas les dealers. Et malheureusement, ce n’est pas un « sentiment d’insécurité », c’est la réalité au quotidien subi par des gens aux revenus modestes dans une ville gangrenée par des délinquants qui ne savent que dégrader, et provoquer. Vous pouvez injecter plus d’argent mais cela ne changera rien tant que la politique municipale uniquement basée sur le tout social perdurera. Et le discours de ce candidat, c’est que du pipeau!

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 25/05/2021 à 17:53

C'est qui ce gars ?
Celui qui va dire aux parents de garder les enfants chez eux pour faire leurs devoirs, tant qu'ils sont encore à l'école c'est à dire 12 ans max ? au lieu de faire le guetteur ou le voleur et de ramener de l'argent le soir et d'être félicité...

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha le 25/05/2021 à 17:42
Aboukam a écrit le 25/05/2021 à 14h04

Merci à cet élu pour essayer de faire entendre notre voix.
Oui les jeunes de quartier sont les grands oubliés de la politique et de la france depuis maintenant plus de 40 ans.
Il faut que ca change
Agir pour ne plus subir

Les quartiers ont depuis des décennies des milliards qui partent en fumée, a vous entendre les jeunes de quartiers sont abandonnés et c’est pour ça qu’ils brûlent et cassent, en ruralité ils n’ont pas le quart de ce qui est investi dans vos quartiers, que vous dégradez sur le dos des contribuables, et vous osez en plus faire du dogmatisme vous passez votre temps a chouiner, vous ne répondez jamais aux questions, qu’est ce qui vous manque en France pour être heureux ? Vous ne cessez de vous victimiser vous êtes tellement auto centré que dans votre petite cervelle vous êtes les seuls éternels victimes, et les autres ? Ah oui ils sont privilégiés :-)

Signaler Répondre

avatar
honneteté le 25/05/2021 à 16:28

Jeudi 5 avril, la cour d’appel de Lyon a confirmé le jugement du Tribunal correctionnel du 21 novembre dernier, et condamné Lotfi Ben Khelifa pour « injures publiques » sur la personne du maire de Vénissieux, Michèle Picard.
comment dire ????......

Signaler Répondre

avatar
réalité le 25/05/2021 à 16:25

ne vous inquietez-pas en 2022 on va se souvenir de vous,
quelques voltigeurs et autres compagnies de choc,
ça va distraire un peu les djeuns...

Signaler Répondre

avatar
ici chez moi le 25/05/2021 à 16:22
Aboukam a écrit le 25/05/2021 à 14h04

Merci à cet élu pour essayer de faire entendre notre voix.
Oui les jeunes de quartier sont les grands oubliés de la politique et de la france depuis maintenant plus de 40 ans.
Il faut que ca change
Agir pour ne plus subir

Encore une fois,notre ami fait éloge des délinquants

Signaler Répondre

avatar
Des oubliés ?.... le 25/05/2021 à 16:20

Des oubliés ?

mais ils font en sorte que l'on ne parle que d'eux, et de la pire des manières !

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 25/05/2021 à 15:50
Aboukam a écrit le 25/05/2021 à 14h04

Merci à cet élu pour essayer de faire entendre notre voix.
Oui les jeunes de quartier sont les grands oubliés de la politique et de la france depuis maintenant plus de 40 ans.
Il faut que ca change
Agir pour ne plus subir

Agir pour ne plus subir,. Que ces jeunes commencent à bosser à l école, et ils verront que cela peut changer leur avenir.

Trop facile de se dédouaner sur la société, alors, que l avenir des, jeunes commencent en en premier par l éducation qu ils reçoivent de leurs parents
Et laisser trainer les mômes dehors à glander n inaugure rien de bon pour ces mômes ne vous déplaise

Donc que les parents prennent leurs responsabilités au lieu de toujours rendre les autres tes responsables

Signaler Répondre

avatar
TERMINATOR le 25/05/2021 à 15:37

Monsieur LOFTI VOULES VOUS QU ON ENUMERE LES CAILLASSAGE... LES BRÛLURES DE VOITURES ETC.... VOUS ÊTES DE MAUVAISE FOI ET JE VOUS COMPRENDS, ET POUR CAUSE........

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha le 25/05/2021 à 14:50

Qui a abandonné le milieux populaire et les quartiers ? Qui a utilisé les minorités ? Qui a instrumentalisé la notion de «racisés » et de non mixité ? Qui a marché avec les pires extrémistes ? A nouveau vous utilisez les quartiers pour votre intérêt personnel, vous vous servez des quartiers au lieu de servir les quartiers, comme d’habitude :-)

https://www.lyonmag.com/article/103663/municipales-a-venissieux-lotfi-ben-khelifa-passe-en-force-pour-avoir-l-investiture-ps

Signaler Répondre

avatar
Zandye le 25/05/2021 à 14:41

Oh les gars , on est dans l'ère néo libérale ... chacun pour sa pomme et le dieu dollars pour tous

Signaler Répondre

avatar
Question? le 25/05/2021 à 14:26

Ce Monsieur veux peut être la liste des millions d'Euros dépensés en pure perte dans les banlieues depuis des décennies?

Signaler Répondre

avatar
ouin ouin le 25/05/2021 à 14:21

On veut des milliards et encore des milliards à cramer.

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 25/05/2021 à 14:04

Merci à cet élu pour essayer de faire entendre notre voix.
Oui les jeunes de quartier sont les grands oubliés de la politique et de la france depuis maintenant plus de 40 ans.
Il faut que ca change
Agir pour ne plus subir

Signaler Répondre

avatar
Poudre à Ballon le 25/05/2021 à 13:55

Donne un bus, ils brûlent un bus

Envoies les pompiers pour sauver des vies, ils caillassent les pompiers


Zone à privilégier ? Non.

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 25/05/2021 à 13:51

Si c'est des grands, ils ont largement de quoi survenir à leurs besoins, grâce au commerce prolifique..

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 25/05/2021 à 13:48

Faut il encore que cette jeunesse dont il parle le veuille ne lui en deplaise', et accepte de quitter leur quartier.

Car tous les jeunes des quartiers ne sont pas à mettre dans le même sac, certains malgré le contexte s en sortent.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.