Près de Lyon : une femme violemment frappée par son compagnon de 20 ans

Près de Lyon : une femme violemment frappée par son compagnon de 20 ans
Illustration - LyonMag

Une jeune femme s'est présentée au commissariat de Givors mardi dernier.

Elle était venue déposer plainte contre son compagnon âgé de 20 ans. Ce dernier, alcoolisé, l'avait très violemment frappé la veille suite à une dispute. Examinée par un médecin, la victime âgée de 22 ans présentait d'importants hématomes sur le visage et le corps. Elle s'est vue prescrire une ITT de 15 jours.

Le suspect a été interpellé le lendemain à son domicile par les forces de l'ordre. Placé en garde à vue et interrogé, il a reconnu les faits. À noter qu'il n'en était pas à son coup d'essai puisqu'il avait déjà été mis en examen pour des faits similaires. Il sera présenté au parquet ce jeudi.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mohamed le 19/08/2021 à 21:28

Violent un jour, violent pour toujours...

Signaler Répondre

avatar
Mour le 19/08/2021 à 17:42

Il commence bien lui ...

Signaler Répondre

avatar
Solution le 19/08/2021 à 15:46

Facile à dire mais il n'y a qu'une seule solution chère madame. Fuyez, ce genre d'individu recommencera quelles que soient les promesses qu'il pourra vous faire.
Protégez-vous = fuyez.

Signaler Répondre

avatar
journaleux le 19/08/2021 à 14:34

"violemment frappé"

Ya rien qui vous dérange Lyonmag ?

Signaler Répondre

avatar
Mouchette le 19/08/2021 à 13:51

Espérons que la victime garde le logement. Et que l'autre en soit interdit, la plupart du temps c'est la femme qui part, et ça c'est pas concevable..

Signaler Répondre

avatar
Connor McLeod le 19/08/2021 à 13:42

"À noter qu'il n'en était pas à son coup d'essai"
C'est le cas de le dire !

Signaler Répondre

avatar
Caluirard le 19/08/2021 à 13:24

Encore un bon tiens

Signaler Répondre

avatar
nassy69 le 19/08/2021 à 13:01

et il va s'excuser ou l ignorer elle va retourner avec lui et c encore les ambulanciers ; policiers etc qui vont encore S en occuper un alcoolique violent restera un alcoolique violent sauve toi

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.