Nicolas Sabatier (Time for the Planet) : "Lever 1 milliard d'euros pour déployer les innovations nécessaires pour la planète"

Nicolas Sabatier, co-fondateur de Time for the Planet, est l’invité ce lundi de Raphaël Ruffier-Fossoul dans les Coulisses du Grand Lyon. L’émission est enregistrée dans le respect des gestes barrières, avec, notamment une glace de Plexiglas entre les deux protagonistes.

Nicolas Sabatier (Time for the Planet) : "Lever 1 milliard d'euros pour déployer les innovations nécessaires pour la planète"
Nicolas Sabatier - LyonMag

Time for the Planet, fondé par des Lyonnais, a pour mission de récolter de l'argent et aider à la création d'entreprises luttant contre le réchauffement climatique. Avec déjà 5 millions d'euros obtenus (ce qui en fait l'une des cinq levées de fonds les plus importantes d'Europe), elle a convaincu de nombreux anonymes mais aussi des entrepreneurs comme Jean-Michel Aulas (OL) ou Laurent de la Clergerie (LDLC).

"Il y a des innovations qui sont nécessaires mais il y a une grande difficulté à les identifier puis à les déployer", résume Nicolas Sabatier.

Le co-fondateur de Time for the Planet évoque l'une des deux initiatives retenues grâce à la première levée de fonds. Elle sera concentrée sur l'olivine, une roche volcanique qui, sous forme de sable et au contact de l'eau, va désacidifier les océans et augmenter leur capacité de stockage. "On sait que ça fonctionne, il y a des recherches qui sont faites depuis 50 ans. Mais on ne l'a jamais encore testé sur un écosystème où il n'y a pas ce type de sable. On va donc financer de la recherche scientifique pour vérifier si c'est, ou non, une bonne solution".

L'entrepreneuriat au service de l'urgence climatique, c'est aussi favoriser la concurrence de ces initiatives écologiques. Et Nicolas Sabatier se défend de servir de plateforme de greenwashing à certains actionnaires : "Que de leur côté, ils communiquent, c'est leur image, c'est leur problématique. Par contre, moi je m'engage vis à vis de mes actionnaires, à ne pas le faire".

Ces mêmes actionnaires de Time for the Planet qui organiseront ce lundi soir un happening. Ils resteront statiques dans les rues de Lyon pour "voir si ça interpelle et crée de la discussion avec les passants".

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com et sur la chaîne Youtube de LyonMag.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Manager en management le 02/09/2021 à 18:40

Non mais quel bullshit néolibéral...

Signaler Répondre

avatar
gone69_7 le 30/08/2021 à 16:13

"Récolter de l'argent..." ?!? adressez-vous à la Corée du Nord qui passe son temps à des essais nucléaires sous terre et dans les cieux depuis 20 ans ! à mon avis, on aura fait la moitié du chemin dans la diminution de la pollution des airs et des eaux.... pas besoin de gratter de la thune pour ça ! juste un peu de courage !

Signaler Répondre

avatar
LucdeVilleurbanne le 30/08/2021 à 15:46

Les escrocs du réchauffement climatique qui viennent culpabiliser les gens lambdas en faisant le tour du monde en jet comme john kerry ou al gore. Le business rapporte à ce que je vois, la taxe carbone était un succès à renouveler.

Signaler Répondre

avatar
Pravda le 30/08/2021 à 15:28

il suffit de lire son cv pour voir qu'il n'a aucune formation scientifique. Un beau parleur en droite ligne des verts traditionnels

Signaler Répondre

avatar
levez vous le 30/08/2021 à 15:25

Bonjour, moi aussi je voudrais lever un miliard svp, je ferai des projets ecologiques. Merci d’avances pour vos dons.

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 30/08/2021 à 13:23

quand on veut dit que tout cela n'est que du Green Business et alliance de circonstances fortunés/écolos car c'est très rentable. Tout ça sur le dos du contribuable et consommateur (via prix et taxes-impots)

Signaler Répondre

avatar
C est foutu le 30/08/2021 à 13:07

Ce projet a été détruit par les grosses têtes lyonnaises!
Honnêtement, toutes les comm dispo sur Linkedin sont celles d ego en manque de reconnaissance! Il y a des patrons et managers bien connus (surtout dans l IT) qui font cela uniquement pour acquérir de la visibilité sans proposer quoi que ce soit

C est dommage, si le projet de ce monsieur est sincère, mais aujourd’hui, il apparaît comme un outil de comm à peu de frais, pour des ultras privilégiés qui veulent exister…. Plus attirer par la mention « milliard » que par l objectif de bien collectif

Il aurait peut être fallut s entourer des bonnes personnes et ne pas accepter tout et n’importe quoi/qui dans le « pilotage » de cette structure

C est dommage, mais franchement, je ne suivrais pas ce groupe, que ce soit financièrement ou moralement

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 30/08/2021 à 12:56

Une innovation simple pour lever des milliards, supprimer les écologistes de la politique mondiale, et les garder seulement en consultants...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.