Denis Payre, l'entrepreneur lyonnais qui se lance dans la primaire de la droite : "J'irai jusqu'au bout"

Denis Payre, l'entrepreneur lyonnais qui se lance dans la primaire de la droite : "J'irai jusqu'au bout"
Denis Payre - DR

On ne l'attendait pas.

D'ailleurs, rares sont les personnes en dehors du monde économique à connaître Denis Payre, entrepreneur lyonnais au succès plus probant dans les affaires qu'en politique.

Son aventure "Nous, Citoyens" lancée en 2013 avait fait flop. Il espère que sa participation à la primaire de la droite en vue de la présidentielle 2022 sera davantage couronnée de succès.

Car oui, Denis Payre entend concourir aux côtés de Valérie Pécresse, Michel Barnier, Philippe Juvin et Eric Ciotti. Il l'a annoncé ce lundi matin dans les colonnes du Figaro, quelques jours seulement après avoir adhéré aux Républicains.

"Il est urgent de recréer de la confiance entre le politique et la société civile car nous sommes dans une situation terrible pour notre démocratie. Il y a un risque de rupture démocratique", évoque Denis Payre, qui déplore la "connaissance limitée du monde de l'entreprise" des autres candidats.

Ce "libéral, social réformateur mais conservateur sur les valeurs" entend aller "jusqu'au bout", à condition d'avoir les parrainages nécessaires.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bubu le 30/08/2021 à 19:57

Payre,un entrepreneur...lyonnais!?Il est lyonnais comme moi je suis martien.C'est à Paris qu'il a fait ses etudes,c'est à Paris qu'il a installé sa première société, Business Object.Tout s'est passé pour lui à Paris. Puis à...Bruxelles, où il s'exila pour raison fiscale. Il n'a plus rien à voir avec Lyon,qui est simplement la ville de sa naissance, car il faut bien naître quelque part.Cette histoire rappelle le cas Bertrand Tavernier,dont Lyon a pleuré la disparition, tout en le revendiquant. Tavernier, un Lyonnais. Non,Tavernier n'était pas Lyonnais. C'est à Paris qu'il avait installé sa société de production, c'est l'industrie cinématographique parisienne qu'il nourrissait de son talent. Et c'est à Paris qu'il vivait, participant ainsi,par le biais de ses dépenses courantes, à son économie hyper dominante. Voilà donc deux exemples de traites.Non?

Signaler Répondre

avatar
Il s'arrêtera quand les chefs lui diront le 30/08/2021 à 18:54

Un guerrier pour faire le nombre à cette primaire
Il se désistera pour ? et quand on lui dira
Laurent n'a rien a gagné dans cette primaire 2022, mais pourra apporter ? à qui ?
Pour qui, va t-il rouler Laurent ?
- Pécresse ? fort possible
- Bertrand surement pas,
- Barnier, trop vieux et trop d'égo
- les autres de droite , sont là pour justifier la primaire droite, que Pécresse va surement remporter
- Et si Laurent soutenait le deuxième mandat de Macron, pour justifier sa candidature de 2027 ?
Dans tous les cas , la grande perdante, risque d'être Marine, en cas de duel de deuxième tour, Pécresse ou Macron passeraient
Hors jeu, le râleur de Mélenchon, qui ne roule que pour lui et uniquement lui, dommage pour ses coéquipiers LFI
Ne parlons pas des autres à moins de 2%

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 30/08/2021 à 18:12

Il ne va pas remporter les suffrages, alors qu'est ce que Denis Payre y gagne ?

Signaler Répondre

avatar
Confus le 30/08/2021 à 16:49

"libéral, social réformateur mais conservateur sur les valeurs" is the new "en même temps". Faut assumer d'être de droite hein c'est pas interdit.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 30/08/2021 à 16:42
Haha a écrit le 30/08/2021 à 14h33

Mais non au contraire, pendant 8 mois ça va être spectacle tous les jours: qui aura l'idée la plus farfelue, qui dégommera l'autre en premier, sur qui tombera la première casserole judiciaire! C'est top! Plus belle la vie en vrai!

C'est certain que ça va être du spectacle comme jamais, reste à voir si ça nous fera rire ou pleurer, ou les 2...

Signaler Répondre

avatar
Haha le 30/08/2021 à 14:33
Ex Précisions a écrit le 30/08/2021 à 12h57

Pendant 8 mois ça va être d'un pénible, et des "êtres supérieurs" comme lui on n'a pas fini de les entendre...

Mais non au contraire, pendant 8 mois ça va être spectacle tous les jours: qui aura l'idée la plus farfelue, qui dégommera l'autre en premier, sur qui tombera la première casserole judiciaire! C'est top! Plus belle la vie en vrai!

Signaler Répondre

avatar
L’abstention vaincra le 30/08/2021 à 13:02

Les 3 électeurs sur dix qui se déplaceront pour ses élections pestilentielles n’auront jamais eut autant le choix.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 30/08/2021 à 12:57

Pendant 8 mois ça va être d'un pénible, et des "êtres supérieurs" comme lui on n'a pas fini de les entendre...

Signaler Répondre

avatar
le vert dans le fruit le 30/08/2021 à 12:28

Impair et manque ...!!!

Signaler Répondre

avatar
fandehouse le 30/08/2021 à 12:25

encore une taupe de Macron pour foutre le bordel à droite

Signaler Répondre

avatar
Kader le 30/08/2021 à 12:05

Ça n’ira pas plus loin que le bout de ton nez!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.