Quels changements pour les Lyonnais en ce 1er septembre ?

Quels changements pour les Lyonnais en ce 1er septembre ?
Photo d'illustration - DR

Ce début de mois est non seulement signe de rentrée mais également de changements pour votre porte-monnaie.

La mauvaise nouvelle vient d’abord des tarifs du gaz. Ces derniers augmentent de 8,7% dès ce mercredi. Cette hausse est de 2,7% pour les clients utilisant le gaz pour la cuisson, de 5,5% pour les foyers ayant besoin du gaz pour la cuisson et l’eau chaude et de 9% pour les ménages se chauffant au gaz. Environ 3 millions de foyers sont concernés par cette augmentation.

Toujours en ce qui concerne les tarifs, ceux de certains paquets de cigarettes sont en baisse de 10 à 20 centimes. A noter que les abonnés Netflix verront eux leur abonnement augmenter ; la formule essentiel passe de 7,99 à 8,99 euros tandis que la formule standard grimpe à 13,49 euros et la formule premium à 17,99 euros.

Des changements interviennent également au travail. Les entreprises peuvent dès ce mercredi à nouveau définir les règles du télétravail. Si le doublement du plafond journalier des tickets restaurants devait prendre fin ce mercredi, il est finalement prolongé de six mois. Concrètement, il est toujours possible de dépenser 38 euros dans les restaurants contre 19 euros avant la crise sanitaire.

Ce 1er septembre est également synonyme du lancement du pass’sport. Il s’agit d’une allocation de 50 euros par enfant de 6 à 17 ans pour les foyers éligibles notamment à l’allocation de rentrée scolaire.

Les étudiants lyonnais auront par ailleurs une bonne surprise en ce 1er septembre. Le prix de l'abonnement TCL va être réduit à 25 euros pour les 18/25 ans, et à 10 euros pour les boursiers.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
LYONRÆGI le 05/09/2021 à 05:09

Bonjour

Des augmentations ont eu lieu début août en plus peine chaleur estivale, peu s'en sont inquiété de leur vacances d'été...

Bon dimanche matin...

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 01/09/2021 à 21:37

Les escrocs ! quand tout va bien et qu'ils veulent augmenter le prix du gaz, ils ont l'argument suivant : les prix du gaz, du bois sont indexés sur le montant du prix du cours du pétrole. Quand le pétrole a baissé les tarifs du gaz eux n'ont pas bougé. Aujourd'hui pour justifier leur racket, ils font valoir le principe de l'offre et de la demande et de la concurrence avec les pays Asiatiques et la stratégie de la réal politique Russe qui voudrait par pression influencer l' Europe. Le gouvernement a des réserves mais préfère nous taxer.

Signaler Répondre

avatar
LA LIBERTÉ le 01/09/2021 à 10:31

L'augmentation de l'abonnement Netflix c'est rude quand même .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.