Smic, contraception, retraites et urgences : ce qui change ce 1er janvier 2022 en France et à Lyon

Smic, contraception, retraites et urgences : ce qui change ce 1er janvier 2022 en France et à Lyon
LyonMag

Chaque début de mois et accompagné de changements dans la vie des Français et des Lyonnais. 

Et pour ce 1er janvier 2022, signe d’une nouvelle année, le programme est plutôt chargé. Tour d'horizon :

Le Smic brut passe à 1603 euros

En ce premier janvier 2022, le salaire minimum est augmenté de 0,9%. Ainsi, le Smic d’un salarié qui travaille 35h par semaine passe à 1603 euros bruts par mois. Cette augmentation est, comme chaque année, basée sur l’inflation générale des prix.

Augmentation des retraites

Les pensions de retraite du régime général augmenteront quant à elles à hauteur de 1,1% en dessous de l’inflation.

Contraception gratuite pour les femmes de moins de 25 ans

C’était une mesure attendue depuis de nombreuses années. Les jeunes femmes âgées de moins de 25 ans pourront désormais bénéficier du remboursement à 100% des moyens de contraception suivants : pilule 1re et 2e génération, implants, stérilets et diaphragmes. Le tiers-payant sera appliqué. Cette mesure coutera 21 millions d’euros à l’Assurance Maladie.

Les urgences deviennent payantes

Autre grande nouveauté, attendue par certains, redoutée par d'autres : les services d’urgences médicales deviennent payants. Les consultations qui n’entraînent pas d’hospitalisation sont facturées 19,61 euros remboursables par les complémentaires santé. Ce prix passe à 8,51 euros pour les femmes enceintes et les malades chroniques. Les mineurs victimes de violences sexuelles, les malades du Covid et les victimes du terrorisme conservent la gratuité.

Un nouveau "titre mobilité"

Basé sur le même fonctionnement que les "tickets restaurant", un nouveau "titre mobilité" va voir le jour. Les entreprises pourront le proposer aux salariés pour prendre en charge une partie des frais de déplacement entre le domicile et le lieu de travail. Ces titres permettront de payer le carburant, l’électricité des voitures écologiques ou encore les déplacements alternatifs (transports en commun, autopartage, trottinette…).

Permis de construire en ligne 

Il sera désormais possible d’effectuer une demande de permis de construire sur internet. Les communes ont l’obligation de proposer ce service.

Durcissement des conditions d’accès au prêt immobilier

Le combat contre l’endettement trop élevé continue. La durée de remboursement d’un crédit est désormais limitée à 25 ans. Aussi le taux d’endettement passe de 35% contre 33% auparavant (assurance incluse).

Mise en place de France Rénov’

Un nouveau service de l’Etat baptisé France Rénov’ est déployé. Il a pour but d’aider financièrement les ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation.

Le prix du timbre augmente de 4,7%

Le prix du timbre pour les particuliers augmente de 4,7% en moyenne. Le timbre vert passe de 1,08 à 1,16 euros, et le rouge de 1,28 à 1,43 euros.

Nouveau barème d’imposition

Le barème des impôts augmente de 1,4% pour faire face à l’inflation. Voici la nouvelle échelle qui comptera pour vos revenus de 2021 (déclaration au printemps 2022) :

  • En dessous de 10 225 euros de revenu imposable : 0%
  • Entre 10 225 euros et 26 070 euros de revenu imposable : 11%
  • Entre 26 070 euros et 74 545 euros de revenu imposable : 30%
  • Entre 74 545 euros et 160 336 euros de revenu imposable : 41%
  • Au-delà de 160 336 euros de revenu imposable : 45%

Encore moins de plastique dans le commerce

L’année 2022 devrait aussi voir une forte réduction des emballages en plastique dans les commerces. En effet, les fruits et légumes en sont désormais libérés, tout comme les journaux et magazines. Les jouets en plastique dans les fast-foods sont aussi bannis.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Albert1954 le 01/01/2022 à 21:09
lol a écrit le 01/01/2022 à 09h07

Et macron,va être réélu,malgré les râleurs !

Faut arrêter en urgence de regarder bfm. Il sera jamais réélu "son" bilan est abominable.

L'éducation, la santé, la justice, la police, l'armée , l'agriculture , l'industrie et le commerce extérieur sont en ruines.

Le pays est mis en esclavage par les US,: amazon google et autres gafa , les sous marins nucléaires, Alsthom etc..etc... et l'EU : plus de frontières et prend l'eau de toute part.

Et pendant ce temps là Macron joue au Robin des bois des enc.... : prendre un maximum l'argent des français pour le donner à JP Morgan, Rothshild etc... qui dirigent la monnaie et de facto le pays. (+300 milliards d'€ de dette en 1 seul mandat omg)

Recherche candidat ,pas sérieux s'abstenir.
Définition du poste:
- Remettre en état tous les piliers énoncés plus haut.(éducation, santé justice etc....)
- Récupérer le contrôle de notre monnaie : exit l'EU
- Rétablir nos frontières Physique et économique.
- Mettre dehors les us ou les obliger légalement à domicilier leur business sur le territoire national.
- Accessoirement traduire en justice à tour de bras pour haute trahison/corruption manifeste tout les vampires qui participent à la ruine du pays depuis 30ans.

Signaler Répondre

avatar
mwai le 01/01/2022 à 16:39

"Les urgences deviennent payantes" Sachant que quand je veux aller chez mon médecin, il y'a 1 à 2 semaines d'attente pour y aller (plusieurs mois quand c'est un spécialiste...) et qu'il ne prend plus que sur rendez-vous, donc si on veut aller aux urgences, car c'est le seul endroit dispo, non seulement c'est payant, mais en plus faut passer par la complémentaire mdr, complémentaire qui est "obligatoire" (même si j'en ai pas) mais on l'ajoute pas à la couverture de base....

Donc résumons, les pharmaciens ont fait un lobbying pour qu'on fasse de l'automédication, puis les médecins généralistes ont dit que c'était un problème, les médecins ont payé les politiciens pour que les politiciens ne réajuste pas le numerus clausus pour ne pas augmenté la concurrence, les médecins ont fait des entretiens à la radio pour dire qu'il ne fallait pas engorgé les urgences, mais la prise de rendez-vous est longue,...

On nous dit que pour une grippe, il ne faut pas passer le pharmacien seul, qu'il faut consulter un généraliste, mais le généraliste est atteignable que quand la maladie a dépassée le moment mortel, donc il reste que la solution d'engorger les urgences, mais ça coûte plus cher.... Tout ça, parce que le doc en chef a pas voulu augmenter le nombre de médecins pour limiter la concurrence à la baisse sur les honoraires, chose qui est su depuis longtemps, parce que sur France Inter ils en ont parlé...

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 01/01/2022 à 14:22

Payer les urgences ? Bien. Où aller en cas de déshérence médicale ? Les complémentaires vont aussi augmenter. En fait, nous aurons à payer , mais ce n'est pas un scoop, la pitoyable gestion sanitaire de notre pays, sans parler de celle du Covid, en sus.

Quant aux augmentations, salaires et retraites,
Juste honteux !

Signaler Répondre

avatar
Tartuffe le 01/01/2022 à 13:25

je ne comprends pas bien le SMIC 0,9% égal à l inflation et les retraites 1,1% en dessous de l'inflation les smicards et les retraités non pas la même inflation

Signaler Répondre

avatar
lol le 01/01/2022 à 09:07

Et macron,va être réélu,malgré les râleurs !

Signaler Répondre

avatar
Versailles le 01/01/2022 à 08:06

"Contraception gratuite pour les femmes de moins de 25 ans

Les urgences deviennent payantes"

Et CBD pour tous?

Signaler Répondre

avatar
LM as usual le 01/01/2022 à 06:54

« le taux d’endettement passe de 35% contre 33% auparavant »
Phrase incompréhensible. C’est soit « de… à… », soit « à… contre… »

J’adore ce canard où les commentaires sont « modérés » avec autant de discernement qu’un bûcheron chez un luthier, mais où tu dois très souvent corriger les fautes de grammaire et de français des billets.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.