Avenir d'Interpol à Lyon : le préfet prend les choses en main et va réunir Doucet, Bernard et Wauquiez

Avenir d'Interpol à Lyon : le préfet prend les choses en main et va réunir Doucet, Bernard et Wauquiez
Pascal Mailhos - LyonMag

Enfin une bonne nouvelle dans l'épineux dossier du financement du siège d'Interpol à Lyon ?

Depuis quelque temps, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a fait savoir son mécontentement quant au manque supposé d'action de Grégory Doucet, maire de Lyon, pour favoriser l'extension des locaux de l'organisation policière dans le 6e arrondissement.

Devant la presse lors de sa visite entre Rhône et Saône début octobre, l'homme d'Etat avait demandé aux élus locaux de soutenir le projet estimé à 50 millions d'euros. Un courrier gouvernemental a même été adressé fin octobre aux sièges de la Ville, de la Métropole de Bruno Bernard (EELV) et de la Région de Laurent Wauquiez (LR).

C'est alors que Grégory Doucet avait déclaré qu'il attendait qu'on lui présente "un dossier sérieux". Depuis, la situation semble s'enliser. C'était sans compter sur l'intervention du préfet Pascal Mailhos, annoncée par la préfecture ce vendredi à nos confrères du Progrès.

L'énarque a officiellement convié Bruno Bernard, Laurent Wauquiez et Grégory Doucet à une réunion qui devrait avoir lieu dans les prochains jours. Le représentant de l'Etat à Lyon aura pour mission de rappeler aux décideurs locaux l'importance stratégique d'Interpol à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes. Et donc celle de mettre la main au portefeuille sous peine de voir la France se ridiculiser avec un éventuel départ de l'organisation.

Cette discussion fera-t-elle s'arrêter les piques envoyées sur les réseaux sociaux par les différents belligérants ?

X
35 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mil le 21/11/2021 à 22:41

Pas grave...

Signaler Répondre

avatar
bob le 08/11/2021 à 23:12
CKI a écrit le 06/11/2021 à 19h02

-- qu’Interpol ce sera ( et ça a été ) des retombées économiques indirectes bien supérieures à 50 millions pour la métropole et ses habitants.--

Ah oui, quid des retombées ?
Combien ? Quand ? Comment ?

À minima. Toutes les entreprises françaises qui prennent en charge le fonctionnement de l'organisation qui je le rappelle coordonne 180 pays. Des retombées hôtelières avec une moyenne de 10 000 visiteurs/an ( multipliez depuis 1989 au prix des plus belles chambres et pour plusieurs nuitées) des retombées perennes qui concernent la restitution économique des 250 employés fort pouvoir d'achat dans l'économie locale. Des retombées événementielles avec l'organisation reguliere de colloques et Symposium dans la très peu demandée salle 3000 qui attire des acteurs de la sécurité du monde entier. Des retombées académiques- Lyon est quand même la ville de Lacassagne-, les master en sécurité sont nombreux et les offres de stage locales, ben c'est interpol. Entre autres. Alors oui c'est l'économie de la sécurité, ça ne vous plaît pas c'est pas très écolo. ces gens là prennent l'avion. Mais maintenant, a moi de vous demander:quels désavantages voyez vous à claquer 50 millions, une fois en trente ans, face un budget annuel métropolitain qui dépasse le milliard et demi? Concrètement.

Signaler Répondre

avatar
rsa ! le 08/11/2021 à 17:41
Mouhaha 0,001 a écrit le 06/11/2021 à 17h24

Par curiosité quels sont les avantages ?

Yo t'a répondu !

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 08/11/2021 à 07:50

Pourquoi réunir les 2 guignolos !
Nous étions , extrêmement fier , nous Lyonnais quand le siège d'Interpol est venu s'installer à Lyon !
Pourquoi aujourd'hui Doucet et Bernard auraient leurs mots à dire ?
Si , ce n'est pour emmerder ceux qui ne pensent pas comme eux . J.M

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 06/11/2021 à 20:57

Il faut au moins la collaboration d'Interpol pour arrêter le phénomène dalton, vu comment c'est géré actuellement...

Signaler Répondre

avatar
CKI le 06/11/2021 à 19:02
BOB a écrit le 06/11/2021 à 15h35

beaucoup de commentaire qui ne perçoivent pas qu’Interpol ce sera ( et ça a été ) des retombées économiques indirectes bien supérieures à 50 millions pour la métropole et ses habitants. Beaucoup de commentaires assez peu clairvoyants comme ceux qui se laissent berner pas l'argument d'une présidence golfienne, ce qui ne sera, comme toutes les présidences, que temporaire. Ne manquez pas de profondeur de vue et d'anticipation sur l'avenir.

-- qu’Interpol ce sera ( et ça a été ) des retombées économiques indirectes bien supérieures à 50 millions pour la métropole et ses habitants.--

Ah oui, quid des retombées ?
Combien ? Quand ? Comment ?

Signaler Répondre

avatar
pékin ! le 06/11/2021 à 18:49
eurpbo a écrit le 06/11/2021 à 16h43

les chinois sont interéssés

Pékin a déjà rappeler l'ancien président chinois d'Interpol avec autorité !

Signaler Répondre

avatar
Ignotus le 06/11/2021 à 18:06
Romi a écrit le 06/11/2021 à 12h11

@Oconnor
Les Lyonnais et les Rhonalpins et Auvergnats sont-ils prets à subventionner Europol. NON ! en tout cas pas moi.
Si c’est dans l’interet de la France, ce serait à l’État de s’engager.

Entièrement d'accord , d'ailleurs pourquoi ce serait aux français de payer cet agrandissement ?

Signaler Répondre

avatar
Yo le 06/11/2021 à 17:25
Yves Botton a écrit le 06/11/2021 à 15h49

Interpol amène des familles, des élèves à l'école internationale, etc....

Et de plus, ce ne sont pas des foyers qui vivent des allocs !

Ils font marcher l'économie locale !

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 06/11/2021 à 17:24
Profiteur a écrit le 06/11/2021 à 16h24

En fait vous voulez profiter des avantages procurés par la présence d'interpol à Lyon, mais en demandant "aux autres" de payer. Vous croyez quoi? Que l'installation des entreprises, institutions, habitants se fait toute seule sans aucun investissement? Juste parce que Lyon c'est "cool"? Ben non.

Par curiosité quels sont les avantages ?

Signaler Répondre

avatar
Au con ! le 06/11/2021 à 17:21
Profiteur a écrit le 06/11/2021 à 16h24

En fait vous voulez profiter des avantages procurés par la présence d'interpol à Lyon, mais en demandant "aux autres" de payer. Vous croyez quoi? Que l'installation des entreprises, institutions, habitants se fait toute seule sans aucun investissement? Juste parce que Lyon c'est "cool"? Ben non.

Oconnor / Mal informé/e, vous devez pourtant savoir que l'état prend en charge une part de l'investissement !

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 06/11/2021 à 17:18

Il est en effet grand temps que des personnes responsables prennent en main ce dossier, les deux témoins d’eelv n’étant clairement pas à la hauteur dans les dossiers dont ils ont hérités

Signaler Répondre

avatar
eurpbo le 06/11/2021 à 16:43

les chinois sont interéssés

Signaler Répondre

avatar
Profiteur le 06/11/2021 à 16:24
Romi a écrit le 06/11/2021 à 12h11

@Oconnor
Les Lyonnais et les Rhonalpins et Auvergnats sont-ils prets à subventionner Europol. NON ! en tout cas pas moi.
Si c’est dans l’interet de la France, ce serait à l’État de s’engager.

En fait vous voulez profiter des avantages procurés par la présence d'interpol à Lyon, mais en demandant "aux autres" de payer. Vous croyez quoi? Que l'installation des entreprises, institutions, habitants se fait toute seule sans aucun investissement? Juste parce que Lyon c'est "cool"? Ben non.

Signaler Répondre

avatar
Oubli le 06/11/2021 à 16:20
Gisèle a écrit le 06/11/2021 à 15h15

C'est évident : c'est de la compétence de l’État pas des collectivités territoriales.

Vous oubliez que l'implantation d'interpol à Lyon été une volonté de la Ville, et que sans ça, Interpole serait certainement à Paris ou dans un autre pays. Interpol profite beaucoup à la métropole et à la région. Que les collectivités y mettent un peu d'argent est parfaitement justifié. Comme toujours en France, on veut les retombées, mais sans y mettre d'argent...

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 06/11/2021 à 15:53

interpol fait monter les enchères. on risque de perdre dans tous les cas: soit Interpol reste et ça nous coûte une blinde, soit ils partent et c’est dommage.

Signaler Répondre

avatar
Yves Botton le 06/11/2021 à 15:49

Interpol amène des familles, des élèves à l'école internationale, etc....

Signaler Répondre

avatar
BOB le 06/11/2021 à 15:35

beaucoup de commentaire qui ne perçoivent pas qu’Interpol ce sera ( et ça a été ) des retombées économiques indirectes bien supérieures à 50 millions pour la métropole et ses habitants. Beaucoup de commentaires assez peu clairvoyants comme ceux qui se laissent berner pas l'argument d'une présidence golfienne, ce qui ne sera, comme toutes les présidences, que temporaire. Ne manquez pas de profondeur de vue et d'anticipation sur l'avenir.

Signaler Répondre

avatar
Gisèle le 06/11/2021 à 15:15
Romi a écrit le 06/11/2021 à 12h11

@Oconnor
Les Lyonnais et les Rhonalpins et Auvergnats sont-ils prets à subventionner Europol. NON ! en tout cas pas moi.
Si c’est dans l’interet de la France, ce serait à l’État de s’engager.

C'est évident : c'est de la compétence de l’État pas des collectivités territoriales.

Signaler Répondre

avatar
Lire le 06/11/2021 à 14:55
Romi a écrit le 06/11/2021 à 12h11

@Oconnor
Les Lyonnais et les Rhonalpins et Auvergnats sont-ils prets à subventionner Europol. NON ! en tout cas pas moi.
Si c’est dans l’interet de la France, ce serait à l’État de s’engager.

Je dirais même que la métropole je m'en fiche, même ma ville, même ma rue enfin la rue où j'habite, même la maison d'en face, même la maison d'à côté etc.
Qu'on le veuille ou non, on est tous dans le même bateau, l'intérêt du gouvernement est aussi ton intérêt. Interpol, Europol et consorts c'est toujours du passage dans notre ville/département/région.

On perdrait en prestige, lumière sur la scène internationale etc.
Remarque, autant achever notre société qui se meurt depuis bien trop longtemps.

Moi d'abord, nah !

Signaler Répondre

avatar
Schulmeister le 06/11/2021 à 14:48

Tiens ! pépère Pascal Mailhos se réveille. comment s'appelle son réveil matin ?Darmanin, Macron ? cela étant dit je ne savais pas que c'était aux contribuables lyonnais de payer les locaux d' Interpol. Interpol étant un organisme international je pensais qu'il s'auto finançait lui-même ne serais ce que pour garantir son indépendance vis à vis de quiconque.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 06/11/2021 à 13:37

Le départ est proche. L'odeur du pétrole sans doute.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 06/11/2021 à 13:10
JM a écrit le 06/11/2021 à 12h22

Je croise les doigts pour qu'ils partent de Lyon, j'espère sincèrement qu'ils vont aller en Arabie Saoudite. Ils salissent le nom de notre ville avec leur pratique moyenâgeuse et leur polémique, et surtout ils ne méritent absolument pas de l'argent public. Qu'ils quittent le parc de la tête d'or et nous laissent en paix

T'as quelque chose à te reprocher ?

LOL

Signaler Répondre

avatar
RG79 le 06/11/2021 à 13:10

Lois de décentralisation, réduction du nombre de région pour sois disant être plus réactif etc etc...de beaux projets, de belles idées et quand on a un exemple concret médiatisé : on se rend compte à quel point rien ne fonctionne correctement, à part bien sûr la démultiplication de job en tous genre, en doublons de partout comme ça on est bien sur que rien ne change ! Quand à l'Etat il a bon dos : claque 4 milliards en un tour de main pour arroser sans discernement une partie de la population en chèque énergie, par contre va faire réunions sur réunions pour un projet de 50 millions....

Signaler Répondre

avatar
JM le 06/11/2021 à 12:22

Je croise les doigts pour qu'ils partent de Lyon, j'espère sincèrement qu'ils vont aller en Arabie Saoudite. Ils salissent le nom de notre ville avec leur pratique moyenâgeuse et leur polémique, et surtout ils ne méritent absolument pas de l'argent public. Qu'ils quittent le parc de la tête d'or et nous laissent en paix

Signaler Répondre

avatar
Romi le 06/11/2021 à 12:13

l’Etat essaie de se defausser de sa responsabilité.

Signaler Répondre

avatar
Romi le 06/11/2021 à 12:12

Le niveau local a raison de ne pas ouvrir la caisse pour Interpol. Certainement des investissements collectifs plus remunerateurs.

Signaler Répondre

avatar
Romi le 06/11/2021 à 12:11

@Oconnor
Les Lyonnais et les Rhonalpins et Auvergnats sont-ils prets à subventionner Europol. NON ! en tout cas pas moi.
Si c’est dans l’interet de la France, ce serait à l’État de s’engager.

Signaler Répondre

avatar
C est qui le patron le 06/11/2021 à 12:04

Pas sûr que le titre reflète la réalité, puisque le patron du préfet ,c est le ministre de l'intérieur, qui est très investi dans ce dossier , puisqu'il en va de l "image internationale" de la France. Mais rien sur la nomination d un tortionnaire avéré comme chef d interpol.

Signaler Répondre

avatar
Pravda le 06/11/2021 à 11:23

Si le préfet fait preuve d'autant de réactivité pour ce dossier que pour ceux de la guille, des rodeos ou de la crx rousse ; on n'est pas sorti de l'auberge

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 06/11/2021 à 11:16

Interpol Première priorité des Lyonnais

Signaler Répondre

avatar
nakba123 le 06/11/2021 à 10:46
mouchette a écrit le 06/11/2021 à 10h33

C'est bien plus urgent , que de s'occuper de la voyoucratie qui polue notre ville..pourtant c'est le plus urgent.

Va faire un tour sur le site d'Interpol et tu comprendras un peu mieux !

Signaler Répondre

avatar
Oconnor le 06/11/2021 à 10:37

Pour faire simple, tout le monde attend que Doucet se réveille

Signaler Répondre

avatar
mouchette le 06/11/2021 à 10:33

C'est bien plus urgent , que de s'occuper de la voyoucratie qui polue notre ville..pourtant c'est le plus urgent.

Signaler Répondre

avatar
Oui MAIS le 06/11/2021 à 10:26

BB et GD convoqué pour ce faire taper sur les doigts, finis l'amateurisme .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.