Des boutons d’alerte pour lutter contre les violences faites aux femmes en Auvergne-Rhône-Alpes

Des boutons d’alerte pour lutter contre les violences faites aux femmes en Auvergne-Rhône-Alpes
Photo d'illustration - LyonMag

C’est une première pour une région en France.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé ce mercredi la mise en place d’un nouveau dispositif ayant pour objectif de lutter contre les violences faites aux femmes. Il s’agit de boutons d’alerte connectés et non-visibles à destination des femmes en situation d’insécurité. Ce sont 1000 appareils produits dans le Rhône qui ont été acquis par la collectivité afin de conduire cette expérimentation déjà menée dans plusieurs départements du pays.

"Ces petits mécanismes permettent d’envoyer un SMS géolocalisé à 5 proches simultanément et d’enregistrer les bruits et de détecter les chutes", explique la Région. "Leur capacité d’enregistrement et de détection des chutes pourront permettre d’obtenir des éléments matériels lors de procédures judiciaires quand bien souvent ces derniers font défaut dans les affaires de violences conjugales", précise la collectivité.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bandes d'escrocs le 25/11/2021 à 11:40

Il y a aussi des hommes battus, mais surtout battus moralement et psychologiquement .. Mais chuuuut

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 25/11/2021 à 10:36
Bonne initiative a écrit le 25/11/2021 à 08h26

ça a toujours existé sauf qu'avant on en parlait pas ! On entendait pas .
Il y a les femmes battues et surtout les enfants des femmes battues , pour qui c'est un traumatisme énorme de voir leur maman se faire battre , la peur de la voir mourir là , devant leurs yeux ! On oublie jamais .
Je comprends rien à ce système de signal

Pour info, les femmes battent aussi leurs enfants,. Faut arreter de faire croire que la violence dans les familles ne sont que le fait des hommes.
Et dire que ce sont des, situations minoritaires ne signifie pas que l on doit pas en tenir compte

La violence verbale ou physique est inacceptable et ce qu elle soit de l homme, de la femme, du père ou de la mère.

Et occulter les violences des mères fait qu en tant qu enfant ayant ou subissant cela nous donne l impression qu on est illegitime en tant que victime et que lorsqu on on ose enfin en parler on nous balance, oui mais c est pas la majorite des cas,. Passez votre chemin, y a rien a voir..

Mais bon la, societé est ainsi selon a, quelle catégorie appartient celui qui vous agresse, on vous ecoutera ou pas.. Ce qui fait que bon nombre d enfants n ose pas denoncer leur mere quand celle ci est violente..

Signaler Répondre

avatar
Lyon synonyme de déclin le 25/11/2021 à 08:40
Bonne initiative a écrit le 25/11/2021 à 08h26

ça a toujours existé sauf qu'avant on en parlait pas ! On entendait pas .
Il y a les femmes battues et surtout les enfants des femmes battues , pour qui c'est un traumatisme énorme de voir leur maman se faire battre , la peur de la voir mourir là , devant leurs yeux ! On oublie jamais .
Je comprends rien à ce système de signal

Rien à comprendre, sauf qu'il faut savoir est une ville dangereuse pour les femmes.

Signaler Répondre

avatar
Bonne initiative le 25/11/2021 à 08:26

ça a toujours existé sauf qu'avant on en parlait pas ! On entendait pas .
Il y a les femmes battues et surtout les enfants des femmes battues , pour qui c'est un traumatisme énorme de voir leur maman se faire battre , la peur de la voir mourir là , devant leurs yeux ! On oublie jamais .
Je comprends rien à ce système de signal

Signaler Répondre

avatar
polichart le 25/11/2021 à 07:17

Trop de femmes battues c'est pas normal

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.