Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Trois médecins devant le tribunal correctionnel de Lyon

Ils comparaissaient, en début de semaine, pour homicide involontaire par imprudence ou par négligence à la suite de la mort d’un enfant de 13 ans en avril 2001.
Le jeune Nizar avait été admis à l’hôpital Lyon-Sud à la demande de son médecin de famille qui craignait une appendicite, mais un médecin l’avait renvoyé chez lui le lendemain diagnostiquant une gastro-entérite. Le médecin de famille a de nouveau demandé une hospitalisation cette fois à l’hôpital Debrousse devant l’état de santé du garçon. Diagnostic identique des médecins jusqu’à une échographie qui révèlera une péritonite. Opéré en urgence, Nizar est décédé peu après l’intervention. 3 mois d’emprisonnement avec sursis assortis de 3000 euros d’amende ont été requis contre deux médecins ; le double pour un troisième. Le jugement a été mis en délibéré au 7 décembre.



Tags : Lyon | homicide involontaire |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.