La députée du Rhône Blandine Brocard porte plainte après un mail de menaces avec son adresse personnelle

La députée du Rhône Blandine Brocard porte plainte après un mail de menaces avec son adresse personnelle
Blandine Brocard - LyonMag

Les députés du Rhône sont, depuis le début des votes de lois et mesures restrictives dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, devenus des cibles.

Plusieurs d’entre eux, comme Thomas Rudigoz ou Jean-Luc Fugit, ont reçu de nombreux messages de menaces, voire ont vu leurs permanences ciblées par des tags d’individus opposés au vaccin ou au pass sanitaire.

Cette semaine, c’est la députée MoDem de la 5e circonscription du Rhône, Blandine Brocard, qui a fait partie des destinatrices d’un courriel inquiétant. Intitulé "On arrive", le message s’adressait à plusieurs parlementaires et faisait figurer leurs adresses personnelles. "T’es dans la liste, on a des armes à feu, on arrive la collabo, tu ne t’en sortiras pas comme ça", était-il écrit, visant explicitement Blandine Brocard.

Selon Lyon Capitale, l’ex-membre de la République en Marche a porté plainte vendredi à la gendarmerie.

"La contradiction, le débat, les désaccords, les échanges musclés : OUI. Mais que serait un régime où les représentants du peuple légiféreraient sous la pression, les menaces ? Notre Démocratie ne doit pas plier face à ce genre de messages -où figurent nos adresses personnelles", commentait Blandine Brocard sur les réseaux sociaux au moment de révéler le contenu du courriel de menaces.

X
16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
histoires pieuses le 04/01/2022 à 10:31
Veilleurdevie a écrit le 02/01/2022 à 09h49

Qui est madame Blandine brocard ?

madame blandine est une sainte!

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 02/01/2022 à 16:27

Il ne faut pas avoir cela n'est qu'un sentiment d 'insécurité

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 02/01/2022 à 14:46

Chien qui aboie ne mord pas. Mais avec les chiens, la prudence est de mise.

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 02/01/2022 à 09:50
Analyse a écrit le 01/01/2022 à 20h57

Rien que le terme "collabo", nous oriente vers le type de mouvement derrière ces menaces ....

C'est antifas sont vraiment dangereux pour la France

Signaler Répondre

avatar
Veilleurdevie le 02/01/2022 à 09:49

Qui est madame Blandine brocard ?

Signaler Répondre

avatar
Analyse le 01/01/2022 à 20:57

Rien que le terme "collabo", nous oriente vers le type de mouvement derrière ces menaces ....

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 01/01/2022 à 20:52
Ça suffit a écrit le 01/01/2022 à 19h20

Respect à ces courageux députés, peu importe leur couleur politique, face à ces laches, qui se cachent derrière l’anonymat et leur pseudo.

Respect a TOUT ceux qui reçoivent menacent et diffusion d’adresse personnelle dont on connaît les noms (science po Grenoble par exemple) sans que cela ne suscite la moindre émotion et dont les auteurs n’ont écopé d’aucune «peine » la ministre de LREM n’a pas prononcé une seul mot de soutien ou pour dénoncer cette situation !

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 01/01/2022 à 20:04
Ça suffit a écrit le 01/01/2022 à 19h20

Respect à ces courageux députés, peu importe leur couleur politique, face à ces laches, qui se cachent derrière l’anonymat et leur pseudo.

"Courageux" pas beaucoup et surtout pas téméraires, ils y tiennent à leur place en or...

Signaler Répondre

avatar
Ça suffit le 01/01/2022 à 19:20

Respect à ces courageux députés, peu importe leur couleur politique, face à ces laches, qui se cachent derrière l’anonymat et leur pseudo.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 01/01/2022 à 18:08
doncamillo a écrit le 01/01/2022 à 16h31

nous la 13 eme a une députée fantome
on ne la voie jamais au moin elle ne recevra pas de menace
on ne sais pas si elle existe

J'ai la même, au moins Meunier il valait ce qu'il valait, mais au moins il était présent, on le voyait exposer ses idées et ses actions sur le terrain et à l'assemblée, même si on était loin de cautionner ce qu'il disait.
Elle, rien, pas vu, pas entendu, aucune action connue pendant 5 ans...
On se demande effectivement si elle existe, si elle va à l'assemblée, si ce n'est pas encore un emploi fictif de la macronie.

Signaler Répondre

avatar
Glissement le 01/01/2022 à 18:07

Un citoyen lambda se fait agresser, on s'en fiche.

Un flic, un pompier, un toubib se fait agresser, on s'en fiche.

A présent, ceux votant les lois se font agresser, et vont découvrir l'impassibilité du système qu'ils défendent.

Peut-être une lueur d'espoir de voir bouger les choses ?

Signaler Répondre

avatar
doncamillo le 01/01/2022 à 16:31

nous la 13 eme a une députée fantome
on ne la voie jamais au moin elle ne recevra pas de menace
on ne sais pas si elle existe

Signaler Répondre

avatar
bill69 le 01/01/2022 à 16:08

j'ai du mal à prendre ces menaces au sérieux... c'est sans doute encore un message d'une personne fragile psychologiquement incapable de tuer une mouche -

Signaler Répondre

avatar
Free Lyon le 01/01/2022 à 15:47

avatar
Gozon le 01/01/2022 à 14:33

Le débat, quel débat ? Voilà deux ans qu'une poignée d'énergumènes conduit le pays à la ruine sans demander l'avis de qui que ce soit. Avouez qu'il y a un peu de quoi râler tout de même.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 01/01/2022 à 14:08

Je ne sais pas ce que les macronistes ont fait aux gens ( ? ;-) ), mais ça devient n'importe quoi...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.