Patron Incognito : crâne rasé à la Breaking Bad, Laurent de la Clergerie (LDLC) "est un taré"

Patron Incognito : crâne rasé à la Breaking Bad, Laurent de la Clergerie (LDLC) "est un taré"
DR

"Le patron, c'est un geek comme vous ?" "Non, c'est un taré !"

Laurent de la Clergerie devient un Patron Incognito ce lundi soir sur M6. Le boss de l'entreprise lyonnaise LDLC y apparait crâne rasé, avec un bouc soigné et des lunettes sur le nez. "J'avais très peur d'être découvert", a confié à LyonMag l'intéressé. "C'est pour ça que j'ai accepté de me raser la tête. Les salariés me connaissent bien, je vais régulièrement les voir. Que le patron se rase les cheveux, ils ne l'imagineraient pas comme quelque chose de possible. C'était le pari", raconte le chef d'entreprise lyonnais dont la société est basée à Limonest.

C'est donc avec "ce côté Breaking Bad" assumé que Laurent de la Clergerie est devenu Fabien, demandeur d'emploi en reconversion. Il s'est ainsi rendu dans un entrepôt logistique de Nantes pour suivre une préparatrice de commandes et un manutentionnaire, ainsi que dans un magasin LDLC de Besançon.

"Ce qui est génial quand on est en mode incognito avec les salariés, c'est qu'ils vont être transparents. Ils ne discutent pas avec le patron, ils n'auraient pas osé être aussi francs. Là, c'est sans filtre. Ils vont dire ce qu'ils pensent réellement de la boite, ce qu'ils pensent de leur job. C'est quelque chose qu'on ne peut pas vivre en temps normal avec les salariés et c'était super intéressant". Au point donc de se faire traiter de "taré" par un employé comme on le voit dans la bande-annonce de l'émission. "Il parlait vraiment de moi. J'ai failli exploser de rire, je vous laisse découvrir la suite", sourit Laurent de la Clergerie.

"J'ai eu de beaux retours"

L'expérience aura été plus que positive pour l'entrepreneur spécialisé dans la vente de produits high-tech et grand ami de Tony Parker (qui fait d'ailleurs une apparition) : "J'ai découvert des situations personnelles que je n'aurai jamais imaginées. On se rend compte aussi que dès fois, des simples remontées qui ne se font pas au sein de l'entreprise pourraient améliorer le quotidien d'une personne".

Et sur la qualité de vie au travail, les employés de LDLC semblent ne rien à avoir à envier aux autres depuis la mise en place de la semaine à 32h : "Ça a changé la vie des salariés. Je l'ai vu même en dehors du champ des caméras. J'ai eu de beaux retours".

C'est justement pour promouvoir ce concept de semaine à quatre jours que Laurent de la Clergerie a accepté de participer à l'émission : "C'est un sujet qui me tient à cœur. Très souvent, les gens me disent que ça ne peut pas marcher. A chaque fois, je réponds qu'il faut venir voir pour comprendre. Alors peut-être qu'avec l'émission, on pourra voir de l'intérieur que ça fonctionne et que ça pourrait convenir à d'autres entreprises".

Patron Incognito sera diffusé ce lundi soir sur M6 à 21h05.

F.L.

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
TMOff le 17/01/2022 à 18:30

A quand un salarié smicard se faisant passer pour un actionnaire ?

Signaler Répondre

avatar
Djoko le 17/01/2022 à 15:28
Mais bien sûr... a écrit le 17/01/2022 à 09h59

Mais bien sûr, cette boite va certainement embaucher un mec dans la cinquantaine avec une tête de taulard suivi par des caméras, sans que cela ne mette la puce à l'oreille à qui que ce soit, par la magie d'une simple tonte du crane d'une personnalité que l'on voit régulièrement dans les médias.
Ne jamais oublier que la téléréalité est parfaitement scriptée, le réel n'intéressant pas les réalisateurs des reportages.

Cela a au moins le mérite de mettre en avant une boite qui fait du profit avec des employés travaillant 4 jours.

D'habitude je suis le 1er à critiquer les émissions de téléréalité (surtout celles de TF1 et M6) car elles sont complètement bidonnées pour moi (j'inclue Koh Lanta & Pekin Express ainsi que tous les télé-crochets dans le lot)

Mais là je trouve que le vendeur et le boss paraissent sincères.
Oui il y a des caméras mais si le boss a donné son accord, les agences obeissent et pour le recrutement du taulard, si le directeur de l'agence est dans la confidence, pourquoi pas ?

Signaler Répondre

avatar
Schuss69 le 17/01/2022 à 14:17

J'ai du mal à croire que ce genre de duperie soit spontanée. Les chaines tiennent avant tout à faire de l'audience. Je ne serais pas surpris qu'on découvre bientôt que ce genre d'émission est complètement bidonnée, avec des salariés qui sont en fait des comédiens recrutés pour l'occasion.

Signaler Répondre

avatar
LAYTON le 17/01/2022 à 11:39
Mais bien sûr... a écrit le 17/01/2022 à 09h59

Mais bien sûr, cette boite va certainement embaucher un mec dans la cinquantaine avec une tête de taulard suivi par des caméras, sans que cela ne mette la puce à l'oreille à qui que ce soit, par la magie d'une simple tonte du crane d'une personnalité que l'on voit régulièrement dans les médias.
Ne jamais oublier que la téléréalité est parfaitement scriptée, le réel n'intéressant pas les réalisateurs des reportages.

Cela a au moins le mérite de mettre en avant une boite qui fait du profit avec des employés travaillant 4 jours.

Ce n'est pas Koh Lanta hein :))

Signaler Répondre

avatar
Azealion le 17/01/2022 à 11:02
Ex Précisions a écrit le 17/01/2022 à 08h50

C'est une niche pour les 32h, allez expliquer cela aux patrons de gros groupes industriels qui pensent que si l'on ne fait pas 47h payées au SMIC on n'est pas compétitif...

Oui c'est une niche, les 32h c'est possible pour certain jobs (de bureau). Quand un ouvrier travail sur une machine qui débite une pièce à l'heure, faire 32h ou 39h ce n'est pas la même chose. Va aussi expliquer à un vendeur que fermer une boutique trois jours par semaine peut être bénéfique.

Signaler Répondre

avatar
Wat. le 17/01/2022 à 10:26
Mont Monnet a écrit le 17/01/2022 à 09h54

Aux States et au Royaume-Uni, ils font mieux, ils envoient des employés espions qui font un rapport au patron sur tout ce qui ne va pas selon ses vues, et lui dressent une liste de salariés "toxiques" à débarasser à la prochaine charette de licenciements...

C'est partout l'utilisation de client mystére.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Client_myst%C3%A8re

Signaler Répondre

avatar
AH OUI ? le 17/01/2022 à 10:02

Zéro klaxon dans Lyon hier, que se passe-t-il ?

Signaler Répondre

avatar
Mais bien sûr... le 17/01/2022 à 09:59

Mais bien sûr, cette boite va certainement embaucher un mec dans la cinquantaine avec une tête de taulard suivi par des caméras, sans que cela ne mette la puce à l'oreille à qui que ce soit, par la magie d'une simple tonte du crane d'une personnalité que l'on voit régulièrement dans les médias.
Ne jamais oublier que la téléréalité est parfaitement scriptée, le réel n'intéressant pas les réalisateurs des reportages.

Cela a au moins le mérite de mettre en avant une boite qui fait du profit avec des employés travaillant 4 jours.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 17/01/2022 à 09:54

Aux States et au Royaume-Uni, ils font mieux, ils envoient des employés espions qui font un rapport au patron sur tout ce qui ne va pas selon ses vues, et lui dressent une liste de salariés "toxiques" à débarasser à la prochaine charette de licenciements...

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 17/01/2022 à 08:50

C'est une niche pour les 32h, allez expliquer cela aux patrons de gros groupes industriels qui pensent que si l'on ne fait pas 47h payées au SMIC on n'est pas compétitif...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.