Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Rapport AFSSET : “Trop catégorique”

L’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) a rendu public jeudi son rapport sur les effets biologiques des ondes électromagnétiques, notamment celles dues à la téléphonie mobile.

On y apprend que pour le moment aucun effet sanitaire à court terme n’a pu être observé suite à une exposition à ces ondes, mais qu’un doute subsiste quant aux effets à long terme. L’Afsset recommande donc de poursuivre les recherches mais ne justifie pas la baisse du niveau d’émission des antennes-relais. Pour Aline Lardon, basée à Lyon et coordinatrice nationale de l’association pour une Règlementation de l’installation des antennes-relais (Priartém), cette expertise n’est pas fondée.

Lyon Mag.com : Que pensez-vous de l’expertise publiée par l’Afsset ?
Aline Lardon : Il y a dans ce rapport du bon et du mauvais. Ce qui est très surprenant c’est le ton catégorique avec lequel l’Afsset nie complètement tous les dangers, tous les risques sanitaires soulevés par de nombreux scientifiques du monde entier. Nous avons des exemples en Israël, en Allemagne, aux Etats-Unis. Pourtant les scientifiques français font l’impasse sur ces études. En revanche je constate que l’agence mandatée par le gouvernement retient une notion d’attente, de principe de précaution en disant qu’il faut continuer les recherches. On a donc l’impression que l’on fait encore un pas en avant et un pas en arrière, ça devient ridicule voire puéril.

Après la publication de ces résultats, allez-vous changer votre position sur les antennes-relais ?
Absolument pas ! C’est exactement la même problématique que pour des produits comme l’amiante, qui avaient été à une époque déclarés non-nocifs, et 70 ans plus tard ce jugement a été révisé. Ce rapport ne change rien du tout dans notre approche du problème, c’est même une valse d’hésitations assez burlesques. La donne n’est en rien changée puisque l’Affset elle-même reste sur la réserve en demandant des approfondissements scientifiques.

Pour vous, quelle serait la solution ?
Nous recherchons des informations qui prouvent qu’une baisse de la puissance des antennes-relais permettrait à la fois à la téléphonie mobile de passer et surtout d’être moins nocive pour la population. On sait très bien que l’on n’a pas besoin de la puissance actuelle de ces antennes, une puissance qui n’est d’ailleurs pas utilisée intégralement. Alors bien sûr il faut faire des simulations et des expérimentations pour en être certains, et cela embête beaucoup les opérateurs. Nous pensons qu’il faudrait peut-être une mutualisation des antennes, c'est-à-dire soit de faire en sorte que tous les opérateurs fonctionnent sur une seule et même antenne qu’ils partageraient, soit qu’ils se regroupent et achètent leurs droits à installer des antennes. Dans un quartier de Lyon, il y a par exemples 17 antennes différentes utilisées par seulement 3 opérateurs, cela n’est plus envisageable.

 

Propos recueillis par Sebastien Iulianella



Tags : antennes relais |

Commentaires 2

Déposé le 01/11/2009 à 14h21  
Par 3f6sous Citer

Mais lisez donc ce rapport (http://www.afsset.fr/upload/bibliotheque/403036549994877357223432245780/09_10_ED_Radiofrequences_Avis.pdf): il est limpide mais ne veut fâcher personne: le danger electromagnétique c'est le Moyen Age ... Celà rappelle les dangers supposés du train au XIXème siècle. Qu'Aline Lardon reste dans son passé mais qu'elle nous laisse vivre et travailler dans notre siècle.

Déposé le 15/10/2009 à 16h40  
Par Dominique Rabeuf Citer

Au moment où les récents mises à jour de 802.11 laissent entrevoir une possible création de multiples réseaux privés WLAN à 2.5GBps pour des coût ridicules ce qui mettrait rapidement les opérateurs de télécommunications, transmissions hertziennes classique et modernes comme la TNT en état de faillite, on se préoccupe des possibles dangers des ondes électromagnétiques. Parfait nous allons donc nous intéresser aux possibles dangers des pesticides, des OGM, des activités de EDF, COGEMA, AREVA. Ceci en toute transparence avec mesures objectives. De qui se moque t'on ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.