Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La Cour de cassation confirme le jugement du tribunal correctionnel de Lyon

La Cour a rendu définitive, jeudi, la condamnation de l’entreprise Monsanto à 15 000 euros d’amende pour "publicité mensongère".
Le tribunal correctionnel de Lyon avait été saisi en 2001 à la suite d’un rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et d’une plainte de plusieurs associations concernant le premier désherbant vendu dans le monde. Le Round Up était présenté comme "biodégradable" par son fabricant, Monsanto, alors que sa principale matière active a été classée dès 1991 comme "dangereux pour l’environnement".



Tags : environnement | chimie |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.